Fil info
18:40La finale hommes a débuté à 18h. Aubusson mène 1 à 0 grâce à Jeremy Nury.
17:32En direct de Felletin pour les finales de la Coupe de la creuse. Chez les féminines, La souterraine s'incline après… https://t.co/jcxNTx1DZG
23:32France : Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre » -> https://t.co/EEORIcrfka
23:26France : Edouard Philippe sur la Route de la soie en Chine -> https://t.co/7spX09AqNQ
23:23International : Grèce : le prix douloureux de la souveraineté financière -> https://t.co/73XW1JHN9k
22:07Egletons : La nature s'expose dans la ville -> https://t.co/3ZT1hVTlqO
22:02Corrèze : Laura Flessel en Corrèze : une visite équilibrée entre haut niveau et sport pour tous -> https://t.co/0HUWcBH5R0
21:06Rugby : Brûler d’une possible fièvre -> https://t.co/R83zYYChkr
21:03Football : La France en apnée mais c'est elle qui respire le mieux -> https://t.co/uHpY6CNAcq
20:23Périgueux : Majorité : la fracture est consommée -> https://t.co/vy3bfdUrfU
19:49Région : Meurtre de l’avenue Berthelot : le suspect mis en détention -> https://t.co/iN5wfivmFG
19:48Périgueux : Éclaircissements sur l’affaire des coups de feu -> https://t.co/8ySSgkwF72

Le festival affine son affiche et sa stratégie

Concerts

La programmation complète de l’édition 2018 du Brive Festival se précise. La chanteuse des Rita Mitsouko, Catherine Ringer, montera sur scène le 23 juillet aux côtés du jeune rappeur Niska et de Shaka Ponk. Un mélange des genres sciemment orchestré par les organisateurs qui veulent toucher tous les publics.

Après Véronique Sanson et Niska, c’est désormais Catherine Ringer qui rejoint la programmation du Brive Festival. Déjà passée sur la plage de la Guierle avec l’électro tango de Plaza Francia en 2014, le retour de l’ex-Rita Mitsouko et de ses tubes devrait donc ravir la frange la plus âgée des festivaliers brivistes. Un public que le festival avait justement eu «énormément de mal à trouver l’an dernier».  
Avec le jeune rappeur Niska et de l’electro-rock de Shaka Ponk ce plateau de clôture, désormais complet, sera pour le moins hétéroclite. Un choix totalement assumé par Stéphane Canarias qui souhaite renforcer l’attrait d’un festival «où l’on vient avec ses parents et ses enfants». De quoi dérouter les festivaliers à l’heure de choisir Brive ? Pas si sûr.

Des préventes à la hausse

«L’an dernier nous avons connu notre seul flop avec 4.000 entrées pour la soirée Big flo & Oli, Black M, Offenback et Möme qui avait pourtant une esthétique musicale  identifiée musiques urbaines et électro. Si les facteurs de cet échec sont multiples, notre erreur a été de trop mettre nos œufs dans le même panier. Notre objectif est de réussir à mixer trois lignes de public sur chacune des soirées et coller à l’ADN du festival qui est familial» indique le directeur Festival production. Et selon les premiers retours de billetterie, l’approche semble plutôt payante. «C’est incroyable, nous sommes très en avance sur les années passées. En un mois et demi, la moitié des places pour la soirée de Cabrel sont parties.  C’est un peu plus d’un tiers pour la soirée Vianney qui repart fort depuis l’annonce de la programmation de Véronique Sanson».
Et si les ventes ont explosé dans la semaine précédant Noël, la commercialisation des places à la soirée a également fait mouche puisqu’elle représente près de 40% des ventes là où le pass 4 jour ne dépasse pas les 13%. Toujours est-il que l’ADN familial du festival aura aussi eu raison de ses prétentions à accueillir une star internationale. Pas plus de Lenny Kravitz cette année que l’année dernière tandis que le festival d’Argelès sur Mer, Les Déferlantes, récemment racheté par Vivendi a, lui, mis son nom à l’affiche.  

Pas de star internationale

«Pour nous l’international n’est plus un objectif. Nous voulons satisfaire le plus large public possible et cela fait déjà deux ans que nous avons les plus grosses tournées françaises. Les artistes internationaux sont trop chers et bien souvent surcotés» justifie Stéphane Canarias. Cachets trop importants et jauge trop limitée écartent donc ces artistes du business plan du Brive Festival qui préfère se concentrer sur un éventail du «best of français» pour s’assurer un taux de remplissage proche du «sold out». A défaut d’artiste international, le festival mise donc sur la découverte en lançant cette année son festival «off».
Quatre lieux dans la ville ont ainsi été identifiés pour accueillir des concerts dans ou devant des cafés en journée entre midi et 17 heures.   Cette programmation «off» a été confiée à Melodyn Production basée à Meyssac qui s’occupe entre autres des Inouïs des printemps de Bourges. Celle-ci devrait faire la part belle aux artistes régionaux au sens large tandis qu’une scène devrait être réservée aux lycéens. «Nous avons déjà rencontré l’inspecteur d’académie et nous allons nous déplacer dans trois lycées de l’académie pour faire un casting en mars avril» indique Stéphane Canarias.
L’autre nouveauté de cette édition 2018 réside aussi dans la disparition de la scène sur laquelle se produisaient les artistes locaux
pendant le festival. Une disparition entraînée par celle, déjà pressentie, de la deuxième semaine du festival et de ses jeux sur sable ouverts à tous et ses soirées gratuites. Désormais Brive Festival ne rimera plus avec animations estivales n’en déplaise aux nostalgiques des Brive plage d’antan.
«Une vraie deuxième scène de 7x7 mètres sera installée au niveau des food trucks pour accueillir, dès l’ouverture des portes, des artistes qui auraient pu être programmés en première partie» fait valoir Stéphane Canarias qui espère ainsi pouvoir «éduquer le public briviste à la découverte musicale». Les interplateaux devraient quant à eux être assurés par des Djs.

Mathieu Andreau

Vendredi 20 juillet : Vianney, Véronique Sanson, un artiste à dévoiler.
Samedi 21 juillet : Orelsan, Eddy de Pretto, Brigitte
Dimanche 22 juillet : Francis Cabrel, Amir, Gauvain Sers.
Lundi 23 juillet : Niska, Catherine Ringer Shaka Ponk.

Informations et réservations sur www.brivefestival.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.