Les Jardins de Rivet cherchent de la laine

Vie locale

C’est la troisième année que les habitantes des Jardins de Rivet jouent des aiguilles à tricoter pour offrir layettes et petits chaussons aux Restos du Cœur. Alors de la laine, il en faut !

«C’est une initiative qui valorise le savoir-faire de ces dames. C’est important pour elles. Elles se rendent utiles aux autres» approuve Fatima Jacinto, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées. Madeleine Kaspersky et Simone Gros habitent toutes deux à la résidence Autonomie des Jardins de Rivet.
Depuis trois ans, elles tricotent de minuscules vêtements pour offrir aux Restos du Cœur de quoi garnir leurs colis Naissance. Liliane Joly, Mireille David et Colette Teyssier, bénévoles aux Restos sont venues chercher mercredi après-midi la cinquantaine d’ouvrages réalisés par ces dames aux doigts agiles. Madeleine tricote depuis l’âge de 4 ans (!) et participe à l’opération depuis le début. Elle adore tricoter et se prête volontiers à toutes les commandes. «Plus c’est dur, plus ça me plaît. On paie la laine et moi je fais» dit cette dame élégante avec simplicité. Simone, pour sa part serait «bien incapable de dire» combien elle a réalisé de tricots pour les Restos... Mais ça fait ! Caroline Ceugniet, responsable de la résidence autonomie, se félicite de ce partenariat qui a commencé de façon très informelle il y a 4 ans. à cette époque, Liliane Joly des Restos du Cœur se rend aux Jardins de Rivet un après-midi par semaine pour visiter les personnes qui y logent.
Elle rencontre une «tricoteuse de chaussons» et l’idée émerge pour devenir un rendez-vous annuel. Pauline Ardillier, responsable des quatre résidences autonomie de Brive, partage l’avis positif de tous. «Ici, il y a 43 appartements. Des activités sont proposées tous les jours de la semaine. Des ateliers mémoire, des ateliers poème, gym... Ce sont les agents qui les animent». Et Caroline Ceugniet de rajouter : «Le tricot est quelque chose qui revient car ça leur plaît. Tout est fait pour maintenir l’autonomie le plus possible». Et pour que ces dames tricotent, il leur faut de la laine... Alors Liliane a eu encore une idée : celle de faire un appel aux dons de laine !

Sabine Parisot

Les Jardins de Rivet impasse Abrizio 19100 Brive -  tél. 05 55 87 50 50.