Fil info
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

Vos enfants écogesticulent !

Agglo

Hier fut la Journée Mondiale de l’Environnement et celle de la clôture de la 2ème édition de l’action «Écoles à énergie positive».
Juste après la semaine  consacrée au développement durable, l’actualité de l’Agglo de Brive est très axée écologie ces derniers jours. Tant qu’il y aura des fonds européens et un ministère dédié à l’idée de transition écologique, il y aura ce qu’il faut de moyens financiers pour les actions de sensibilisation sur le sujet. Écoles à énergie positive fait partie de ces ambitions modestes mais louables. Pour clôturer cette session 2017-2018, les sept écoles et 13 classes soit 290 élèves ont été réunis à l’espace Marc Chadourne pour voir «Son vrai visage», une animation de Sophie Chaumet, «Maître Trieur Sauveteur». Sophie Chaumet utilise l’outil spectacle pour faire la démonstration des écogestes à adopter au quotidien à travers trois personnages qu’elle incarne dans une petite fiction à ritournelles. Elle y aborde la nécessité de trier ses déchets dans une démarche très didactique.
Sophie Chauvet pousse jusqu’au moyen mnémotechnique pour ne pas se tromper dans le tri : B.A.C pour B comme bouteilles/briques alimentaires/barquette ; A pour aluminium et C pour carton. Les éléments du décor ont une fonction toute pragmatique. Ils appuient les phrases d’un dialogue à une voix aux muliples timbres. La volonté de marquer les esprits de la nécéssaire conscience écocitoyenne, de tamponner les fronts des futurs consommateurs en puissance de la double initiale DD est clairement exposée sur une scène à crue, dépourvue d’artifices de lumière. Empreinte carbone oblige. Compostage, économie d’eau et d’énergie, agriculture bio, énergies renouvelables sont servis tels des poncifs comme pour s’assurer que les enfants ont bien intégré les notions vues en classe. Un objectif qui reste incertain face à près de 300 spectateurs. Marylène Valès du collectif Vivre Ensemble Durablement d’Ayen, rencontre dès le mois de septembre les classes de CM1 et CM2 des écoles volontaires pour s’inscrire dans une «énergie positive». Elle établit avec les professeurs des écoles un petit bilan qui sera support à un plan d’actions à mettre en œuvre avec les élèves pour assimiler les gestes écocitoyens au sein de l’école. Marylène Valès travaille en partenariat avec le CPIE de Corrèze et GRDF. La première structure apporte ses compétences en matière d’éducation à l’environnement, la seconde fournit des malettes pédagogiques autour des énergies renouvelables. Une notion au programme des classes de cours moyen 1ère et 2ème année. Des petits pas pour faire reculer le fameux «jour de dépassement»*.
SP
*Date à laquelle l’empreinte écologique de l’humanité dépasse la capacité régénératrice de la planète pour satisfaire notre consommation annuelle de ressources.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.