Fil info
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul
19:06Tulle : La suppression de huit tournées ne passe pas comme une lettre à La Poste ! -> https://t.co/9mnBLUUSwj
18:57Brive-la-Gaillarde : Coup de chaud sur les services publics -> https://t.co/mEVNF5xdun
18:56RT : - et sont dans cette semaine pour présenter https://t.co/9yuLDETB0Q
18:54RT : Inauguration dans le 14e d'une place Louise-Losserand. Femme, résistante, communiste, encore une dont https://t.co/XlALdNKBGP
18:48Dordogne : Les syndicats dénoncent la disparition des dernières trésoreries -> https://t.co/xrlssPGkvK
18:43Dordogne : Le département vote son premier budget participatif -> https://t.co/4VpkWydT1m
18:26Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/mn4yMiwFQc
18:25Indre : Argenton accueille la première édition du Défi inter-associations -> https://t.co/VmcjC0GJVe
16:57Rosiers-d'Égletons : Incendie du chantier des futures serres à tomates : des réactions en chaîne -> https://t.co/5riBMj2s0O
16:35Sarlat-la-Canéda : Concours d’architecte au collège La Boétie -> https://t.co/shk4jyO5cU
16:07Indre : Une journée à Maillé, le village martyr -> https://t.co/gK4TaUVtqT

Festival de l'élevage : l'agriculture servie sur un plateau

Evénement

Ce week-end en cette 50ème édition, le «Festival de l'élevage, du bien élever au bien manger» organisé par la Ville de Brive se veut la vitrine du meilleur de l’élevage corrézien, des productions de terroir et un trait d’union convivial et pédagogique avec les visiteurs-consommateurs.

Depuis ses origines en 1968, d’abord  simple comice agricole du canton, le festival de l’élevage aura connu des évolutions notables à défaut de révolution. Mais signe des temps qui changent en 2018, ce rendez-vous populaire a gravé officiellement - depuis hier matin - dans les tables de la loi son appellation originale. «Le Festival de l’élevage, du bien élever au bien manger est la propriété de la Ville de Brive» se félicite son maire Frédéric Soulier.
Derrière ce titre,  une démarche globale est en jeu et enjeu de société. L’agriculture doit maintenant tracer son sillon entre productivité, qualité,  respect de l’environnement et celui des animaux. Ajouter à cette quadrature du cercle vertueux, les crises agricoles successives,  le dérèglement climatique et une économie mondialisée, l’agriculture de demain doit penser ses modèles de développement dès aujourd’hui. «Il faut valoriser les produits et rassurer les consommateurs» résume Frédéric Soulier. Il ne faudra pas s’étonner que le  syndicat Jeunes Agriculteurs de la Corrèze,  partenaire  du Festival,  sera présent  avec une double casquette. Côté pile tradition, restauration et buvette, et côté face modernité lors de la conférence samedi à 15h30 au théâtre
municipal. Le thème en sera  l’agro-écologie. Quatre jeunes agriculteurs corréziens présenteront leur travail et leur savoir-faire en la matière.  «C’est une belle occasion de montrer l’image d’une agriculture moderne, pensée et durable» souligne le syndicat.

Visites guidées

Une nouvelle manière de s’informer sera offerte lors de visites guidées et gratuites organisées par des agriculteurs en partenariat avec la Chambre d’agriculture et l’Union paysanne (inscription préalable nécessaire au chalet accueil ou au théâtre). Toutes les heures au départ du théâtre, samedi (14h à 17h) et dimanche (10h à 17h), des groupes de 10-15 personnes partiront à la découverte de la ferme Corrèze, de ses animaux et de ses cultures. Le festival accueillera en tout 700 animaux, plus de 250 bovins de race limousine, salers,  prim’Holstein..., ovins, porcins, volailles, oiseaux, chevaux. Les sujets de discussions ne manqueront pas à l’appel de ces échanges francs et directs entre producteurs et consommateurs.
«Ce sera un entretien plus technique et privé qu'une simple balade», espère Sébastien Soulié, le président du festival. Le veau de lait sous la mère, fleuron de la production départementale sera mis en avant. La Foire primée aux veaux de lait aura lieu cette année pour la première fois lundi 27 août à partir de 8h sur le nouveau foirail, situé zone de Cana. L’innovation dans l’agriculture via les outils du numérique sera  un des aspects de l’agriculture privilégiés lors du festival.
La présence des lycées agricoles de Naves et de Voutezac sera plus plus marquée. Un des objectifs du festival est également de susciter des vocations dans une profession où les générations ont du mal à se renouveler. «On est à un tournant. On ne se mobilise pas suffisamment», reconnaît Tony Cornelissen, le président de la Chambre d’agriculture de la Corrèze.
Temps forts du week-end, la vente aux enchères d’animaux de prestige KBS samedi à 17h15 mettra à l’honneur la génétique via la sélection d’une cinquantaine de bovins triés sur le volet de l’excellence. Des acheteurs venus de nombreux pays et un  public de passionnés et de curieux sont attendus autour du ring lors d’une vente live retransmise sur les réseaux. Nouveauté encore, une exposition sera présentée au théâtre municipal tout le week-end. Les visiteurs pourront découvrir l’histoire et  l’évolution de ce rendez-vous agricole à travers affiches et  photos.  
Pour la première fois, le festival accueille  le concours départemental des chevaux de trait dimanche, de 9h à 12h et de 14h à 17h. Les concours de race bovine auront lieu sur les deux jours. Des animations équestres se dérouleront de 9h à 18h samedi et dimanche, avec un spectacle en soirée samedi de 20h à 22h. Pour finir ce tour d’horizon, le bien manger sera au cœur des festivités avec de multiples propositions et stands sous la halle Brassens. Dégustations de produits, grillades, démonstrations des chefs des «Tables Gaillardes»,  présence des confréries de la pomme du Limousin, myco-gastronomique et du veau de lait feront saliver les papilles. A table !

Le festival et toutes les activités sont gratuites. Il aura lieu place du 14 juillet, halle Brassens.
Rens Office de tourisme au 05.55.24.08.80.

Serge Hulpusch

nike free run 5.0 Classic