Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj

Le marché au gros de la zone de Cana se mixte en foirail

Agriculture

Le 50ème Festival de l’élevage s’est achevé hier matin lors de la traditionnelle Foire Primée aux veaux de lait.
Elle s’est déroulée pour la première fois sur le marché au gros situé sur la zone-Est de Cana. Depuis 1975, année de sa mise en service, le Foirail était installé dans la zone du Teinchurier. Après mûres réflexions, la ville de Brive a décidé  l’an passé de déplacer le foirail du Teinchurier sur le site de Cana. Il avait été question un temps de la commune d’Objat (autre lieu de foire aux bestiaux en alternance avec Brive) et même des candidats s’étaient proposés pour l’accueillir à l’image de Beynat. Au final, le maire de Brive Frédéric Soulier a décidé de renforcer les liens de la cité gaillarde avec le monde agricole et celui des éleveurs en particulier «avec le souhait d’une ville battante et militante pour le monde rural» a t-il insisté hier
matin lors de l’inauguration des nouvelles installations.
Les plaques de Brive (acheteur et vendeur) ont toujours très bonne réputation. L’investissement de 141.667 euros (dont 81.000 euros de fonds européens feder) a porté sur la mise aux normes des réseaux d’assainissement, l’installation d’une fosse de décantation, la création d’espaces et de structures pour accueillir d’éventuels animaux malades ou morts sur place (cloche à veau mobile) ainsi que le barriérage et l’achat d’une nouvelle bascule (pèse-bétail). Le maire a indiqué que le site serait aménagé «au fil du temps et des budgets».
La ville compte également promouvoir le marché au gros de Cana auprès de restaurateurs et commerçants du bassin de Brive.  Les lundi, mercredi et vendredi se tiennent chaque semaine des ventes en gros de fruits et légumes, de vins, de fromages...
«Des nombreux acheteurs du cru s’approvisionnent sur le marché d’Agen. Il faut valoriser celui de Cana» souligne Jean-Luc Souquières élu municipal en charge des affaires agricoles. Côté affaire, 80 animaux étaient présentés à la foire primée. Marcel Lacoste, éleveur à Brive, a décroché le Grand prix d’excellence. Son veau s’est vendu au kilo en vif à 60 francs. «Recevoir le premier, c’est exceptionnel» se félicitait l’éleveur.
S.H.


Résultats de la Foire Primée

Les dix premiers de la Foire primée aux veaux de lait :
1 : Lacoste Marcel (Brive) ; 2 : Vacher Francis (Chartrier-Ferrière) ; 3 : Simonet Claude (Albignac) ; 4 : Mathou Didier (Varetz) ; 5 Masdupuy Guillaume (Allassac) ; 6 Borderie Pierre (Allassac) ; 7 : Andris Jérôme (Puy D'Arnac) ; 8 : Blemond Alain (Saint -Bonnet-la-Rivière) ; 9 : Chassaing Alain (Brive) ; 10 : Veysser Rémi (Brignac-la-Plaine)