Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal

Un relais solidaire contre le cancer toujours émouvant

Solidarité

Après le Haras de Pompadour l’an dernier, le 6ème relais pour la vie  s’est déroulé à Brive.
«Après Objat, Tulle ou Pompadour, nous voici de retour à Brive» s’est réjouit le président du comité corrézien de la Ligue contre le
cancer, Jean-Paul Rassion. Plusieurs centaines de participants se sont donc lancés dans ce relais solidaire contre cette maladie qui «touche directement ou indirectement beaucoup trop de monde» a souligné Jean-Luc Joinel, l’ancien joueur du CAB et parrain de cette édition aux côtés de Vanille Foussard qui a, quant à elle,  martelé que «cette maladie n’est ni a banaliser ni à diaboliser».

Briser un tabou

Car au delà de récolter des fonds dédiés à financer des soins de support de proximité sur le département, cette manifestation est aussi l’occasion de briser un tabou. «Il y a encore quelques années, le cancer était quelque chose que l’on cachait. On faisait le silence auprès des malades et des amis. Les temps changent parce qu’aujourd’hui nous sommes tous réunis» a noté le professeur Jean-Paul Escande.
Le symbole de ce changement était l’ouverture de ce relais par les personnes ayant surmonté  la maladie vêtues de T-shirts jaunes sur lesquels étaient inscrit : «Survivant». Un message de solidarité autant que d’espoir.