Fil info
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz
00:57Région : Pas touche aux trésoreries | L'Echo https://t.co/CFAJzv8TIM via
22:18 "En , la question des transmissions est majeure". C da… https://t.co/6SsMm12mxq
22:12Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » -> https://t.co/ahvNYE8fsk
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA

Le petit commerce is not dead !

Centre-Ville

Dans quelques jours, le 27 août exactement, le Drop ouvrira ses portes, en plein cœur du centre-ville. Un shop pas comme les autres, dédié à la fringue vintage, au streetwear et au skateboard. Un lieu pour les «d’jeun’s» et les minots en somme. À Brive, il fallait oser !

C’est même presque improbable une telle idée.  À Brive, on pense avant tout gastronomie. Les restos s’y ouvrent comme fleurs au printemps que ce soit pour tout-petits ou grands gourmands. En matière de commerce, on vise l’enseigne avec un grand E, une valeur sûre. Alors, quelle mouche aura donc piqué Aurélie et Emeric Guérard de Latour à se lancer dans le petit commerce ?
La rue des 2 Porches où s’ouvrira leur magasin, ils la connaissent bien. Ils y ont installé leur bureau administratif pour gérer le Junior Club House, un gîte de groupe, grande capacité basé à Liginiac en Corrèze qui héberge l’été, les séjours One-Stage, une colonie de vacances sportive. Devant leurs yeux, au quotidien, la vitrine du numéro 10 : vide, sempiternellement vide. À la maison quatre garçons qui kiffent le skate et la culture qui va avec. Ajoutez deux parents qui achètent de moins en moins de vêtements neufs pour toute la famille, ça donne : une idée. Entre prise de conscience et envie d’entreprendre, ils sont passés à l’action. «Ça fait maintenant un an que nous n’achetons plus de fringues neuves. L’industrie textile est le deuxième pollueur après la pétrochimie. Il existe un vrai mouvement qui lutte contre la fast fashion. Nous sommes attentifs aux hashtags qui circulent sur les réseaux sociaux : #fashionrevolution, #riendeneuf», expliquent-ils avant de poursuivre, «Le lieu a beaucoup joué aussi. Nous avions envie de contribuer à la réhabilitation du quartier. La configuration des locaux permettait d’avoir un double univers», parlent-ils d’une même voix. «Et puis on aime les fringues et les sports de glisse. On aurait pas ouvert une boucherie !», s’amuse Emeric.

Du concept, de l’humain

Une boutique en deux temps donc. D’un côté, la friperie ; de l’autre, les planches de skate avec un atelier de réparation. Le Drop, ce sera aussi un lieu où il y aura des événements, histoire de créer du lien, de la vie, au-delà du simple commerce. Ses initiateurs imaginent des sessions tatoo avec des artistes-tatoueurs de renom, des petites performances singulières pour accompagner les arrivages qu’ils souhaitent réguliers. Le Drop sera également partenaire de la première compétition de skate organisée par l’association Brive Skate Board à l’automne prochain. Elle se déroulera à Tujac dans le tout nouveau skatepark. «C’est un sport en plein essor. Il entre aux prochains J.O. Il y a là aussi un nouvel engouement», plaide le duo.

Des horaires atypiques à suivre

Les horaires d’ouverture seront spécifiques, en adéquation avec la vie des ados. Plus volontiers l’après-midi et le début de soirée. «Un de nos enfants nous a même suggéré d’avoir des horaires spéciales vacances scolaires» raconte Aurélie. Pour les connaître, il faudra se mettre à la page et viser le compte Instagram* du Shop Drop. Pour l’instant, l’heure est au repassage afin de remplir les rayons de la friperie et aux finitions pour l’aménagement du lieu avant le grand jour. «La plupart de nos vêtements seront chinés presque pièce par pièce mais nous travaillerons aussi avec des grossistes». Ce qui fera la Drop différence, ce sera l’étiquette sur laquelle chantera Coko, la mascotte. Un coq en noir et blanc à l’œil vert qui pourrait bien faire des petits un peu partout...

Sabine Parisot

* Compte Instagram : shp_drp