Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

Ressourcer sa vie quotidienne

Environnement

Le tonnage de production de déchets des néoaquitains donne à réfléchir et pousse à reprendre en main ses habitudes au quotidien. Facile à dire, moins facile à exécuter, une habitude étant par nature tenace. La chose est réputée pour nous jouer des tours... Un rôle à inverser : tordons le coup aux habitudes !
«La volonté du réseau est de prendre toute sa place dans le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets. L’enjeu environnemental est de taille : les 5,8 millions d’habitants de Nouvelle-Aquitaine produisent aujourd’hui 22 millions de tonnes de déchets par an ! L’ensemble des recycleries et ressourceries adhérentes au nouveau réseau régional a donc un rôle fort à jouer pour accompagner la réduction de l’empreinte écologique du territoire», exprime Véronique Batch, assistante administrative de la Ressourcerie Gaillarde. En une année d’existence, le lieu est devenu un centre névralgique de la question du réemploi des objets. Outre le site de l’avenue Georges- Pompidou à Brive, l’association «À Tout Venant» a développé plusieurs partenariats (Zéro Déchet Brive, Bibliothèque du Campus Universitaire, association «À Bicyclette», Leroy Merlin, Hortiphonie, SIRTOM...) pour sensibiliser différents publics à travers un programme d’ateliers variés.

Se donner les moyens de composter

Ce mercredi matin, Laurine Faure et Anaïs Barret du SIRTOM animaient un atelier compost et montage d'un lombricomposteur. Il devient un classique de «la maison» pour apprendre à transformer ses épluchures en bonne terre nourricière. Quatre participantes étaient au dernier rendez-vous dont Sandra. «Mes parents compostaient mais le faisaient comme ils le sentaient. Aujourd’hui, j’ai un potager et je souhaite réduire mes déchets. Nous sommes une famille de quatre et produisons beaucoup de déchets verts que je ne veux plus mettre dans ma poubelle noire. L’atelier m’a appris ce que je peux et ne peux pas mettre dans mon compost comme le carton et le papier essuie-tout. Ce que je ne savais pas du tout», témoigne-t- elle. Laurine Faure d’avertir qu’il faut distinguer le compostage domestique de l’industriel. Dans ce dernier, on peut y adjoindre ses déchets de repas (restes de viande, croûtes de fromage, os, coquilles de crustacées, agrumes...). Le premier nécessite une attention particulière pour qu’Eisenia fetida et ses comparses fassent du bon boulot !
La maître-composteuse de prodiguer nombre de conseils comme celui pour éviter la prolifération des asticots dans les bacs marrons. En plus du ramassage hebdomadaire, les habitants peuvent déposer leurs sacs kraft directement dans les points d’apports volontaires pour  fermentescibles. Il s’agit donc bien d’entrer en action ! «Nous pouvons aussi animer des ateliers sur demande ou lorsque les gens viennent acheter leur composteur, directement dans nos locaux du SIRTOM», informe Laurine Faure. Le prochain initié par la Ressourcerie aura lieu le 23 octobre prochain.

25 ateliers à venir

La prochaine saison d’ateliers démarrera le 12 septembre avec un Repair Café Vélo à la bibliothèque universitaire du campus de Brive. Le programme s’étalera jusqu’en décembre avec un temps fort lors de la Semaine européenne de la Réductions des Déchets du 16 au 24 novembre. «Il y aura des visites de la Ressourcerie, des projections, des débats...», annonce la salariée.

Des nouveaux projets

À l’image de la scène nationale, des liens avec la ville de Tulle se tissent. Un nouveau site s’ouvrira sur place. Une Disco Soupe est d’ores et déjà prévue le dimanche 13 octobre lors du Marché Solidaire. «C’est un partenariat établit avec Tulle Agglo sur l’action «Mon territoire a du goût». Elle se déroulera dans le quartier Virevialle, à proximité des jardins ouvriers», précise
Véronique Batch. À Brive, c’est une boutique éphémère qui s’ouvrira en ville en décembre.

Sabine Parisot

Infos au 05 55 92 59 77 et sur la page facebook  A Tout Venant - Ressourcerie Gaillarde

Où trouver les tubes biodéchets ?

Le plan inclus dans notre diaporama

Brive
Quartier Le Breuil Malecroix
- Rue Paul Daspet
- Rue Jean-Baptiste Dumas
Quartier Bouquet
- Rue Jules Dalou
- Rue E. Bouchardon
Quartier des Rosiers
- Parking Marcelin Roche
- Avenue Turgot, en face de Golden Beef
- Square de la libération
- Avenue Ribot, à côté du tabac «La Charrette»
Donzenac
- Rue du tour de ville
- Avenue du Salavert