Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

Se donner un coup de pédale !

Baromètre Villes Cyclables

Le baromètre «Parlons Vélo» 2019, édité par la FUB, évalue le potentiel cyclable des villes de France. Il est en ligne depuis le 9 septembre
dernier et est ouvert jusqu’au 30 novembre prochain. En 2017, le taux de réponse à Brive avait été l’un des plus hauts du Limousin.

Le dernier baromètre avait fait état d’un piètre sentiment quant à la qualité de vie des cyclistes à Brive. La cité gaillarde avait obtenu un vilain F sur une échelle de notation allant de A à G. 140 personnes, majoritairement des hommes (67%),  avaient participé à cette enquête publique diffusée par la Fédération française des usagers de la bicyclette, la FUB. La FUB réunit 320 associations adhérentes sur le plan national. Localement, c’est Brive Ville Cyclable (BVC) qui relaie les initiatives de la fédération. «La FUB attendait un taux de réponses plus important. Cependant, le taux de retour a été le plus élevé en Limousin au regard de la taille de la ville. Pour comparer, à Limoges, il n’y a eu que 180 réponses. Sans compter que les participants domiciliés sur Malemort ne sont pas inclus. Cette année l’objectif attendu est 500 réponses» décrit Didier Robert, président de BVC. La seconde édition du baromètre «Parlons Vélo» ne se contentera pas «de classer les villes entre elles, mais elle fournira également des analyses comparatives fines sur l’évolution des différents indicateurs entre 2017 et 2019, au sein de Brive-la-Gaillarde. Les résultats détermineront si les villes sont favorables à la pratique du vélo et si leur politique cyclable a évolué en deux ans. De plus, ils permettront aux collectivités de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo» précise l’association briviste dans son communiqué. Le questionnaire n’est pas seulement réservé au seul usager du vélo. Il s’agit bien d’avoir une lisibilité sur les pratiques des habitants en matière de mobilité. Ceux qui aimeraient se lancer à pédaler sont donc invités à y répondre.

L’agglo étudie le vélo

Commandé par l’Agglo de Brive à l’urbaniste Hans Kremers en octobre 2018, un schéma cyclable comportant diagnostic et plan d’actions à l’échelle des 48 communes est à l’étude avec comme nœud central, le pôle urbain Malemort-Brive-Saint-Pantaléon-de-Larche. Le consultant n’a pas souhaité dévoiler le résultat de son travail avant sa présentation officielle le 27 septembre prochain en comité de pilotage. Au cours de cette année de travail, une sortie de terrain et deux réunions techniques ont eu lieu réunissant les acteurs locaux dont l’association BVC. L’expert avait auparavant mis ses compétences au service de l’agglomération voisine Le Grand Périgueux qui projette d’augmenter de 10% le nombre de cyclistes  sur son territoire d’ici 2028. Quels seront les objectifs de l’Agglo de Brive ? Pour l’heure, les élus attendent la date du 27 pour partager leurs ambitions. Quand bien même le territoire est en chantier entre réseau de chaleur et fibre optique, la réfection de la voirie est inévitable. Verra-t-elle les aménagements itinéraires cyclables comme le prévoit la loi LAURE ?

De l’avis de BVC

Les aménagements réalisés sur Brive restent insatisfaisants pour l’association BVC «malgré les améliorations apportées» modère son président qui se montrera toutefois «plus sévère dans [ses] réponses au baromètre 2019. La première fois, je me suis trop fié à ma propre expérience. Cette
année, je me placerai commequelqu’un qui ne pratique pas la bicyclette» précise-t-il. «Il manque des pictogrammes pour informer les automobilistes de la conduite à tenir face aux cyclistes» observe Didier Robert qui défend la limitation à 30km/h pour les voitures en ville. Une
allure avec laquelle «il y a moins de différence de delta de vitesse entre les véhicules ce qui est donc moins effrayant pour les cyclistes» estime-t-il. «J’ai fait le test de traverser Brive d’Ouest en Est soit une distance de 10 km, en voiture et en vélo. À 50km/h, le temps est de 32 minutes, à 30km/h, il est de 35 mn. Avec un vélo, il est de 37 mn. Le gain est minime. Par contre, le risque d’accident est nettement moins élevé à 30 km/h» plaide le président de BVC.

Et pour qui souhaite tenter l’expérience, il devra être un fervent cycliste, prompt à affronter une circulation dense tant les pistes et bandes cyclables sont peu cohérentes sur un axe où le relief n’est pas un frein à chevaucher un deux roues doux. Les déplacements à vélo peuvent ne pas relever du seul loisir si le schéma de circulation des pôles urbains incite à le faire. Face aux enjeux du XXIème siècle, qu’ils soient d’ordre écologique ou de santé publique, envisager le vélo comme un mode de transport quotidien sur des distances cohérentes au regard des possibilités physiques et financières de chacun n’est pas si saugrenu. Ce serait même salutaire. À Brive la marge de progrès et de développement est énorme. Une croissance à deux chiffres avec investissement sur l’avenir !

Sabine Parisot

Pour participer au baromètre 2019 des Villes Cyclables, c’est sur www.parlons-velo.fr