Fil info
16:01Périgueux : Crèche nouvelle, cuisine externe ? -> https://t.co/jINEBQhAk9
15:56 Martin Lesage, promo Marie Curie à l’ENA, fera sa 1ere sortie terrain à à . Ms les 1è… https://t.co/kLseehDc0Z
15:47France : Le nouveau secrétaire général s'appelle Martin Lesage -> https://t.co/PWZrYwU7Wh
15:46samedi, journée internationale de la Paix, on marche pour le climat et la biodiversité : déclaration à retrouver da… https://t.co/DzFfJi7SE9
15:29Brantôme : Ils ont ressuscité la montre 24h -> https://t.co/JJ90fSgMDl
15:15Boulazac : Le sport véhicule des valeurs importantes -> https://t.co/W3P1A4GeiT
15:14Périgueux : L’artère de tous les déplacements doux à l’honneur -> https://t.co/NzOFF6aong
11:11Corrèze : La Corrèze placée en «risque de feux de forêt très sévère» -> https://t.co/3aL871hw72
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz
00:57Région : Pas touche aux trésoreries | L'Echo https://t.co/CFAJzv8TIM via
22:18 "En , la question des transmissions est majeure". C da… https://t.co/6SsMm12mxq
22:12Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » -> https://t.co/ahvNYE8fsk
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt

Une start up vous donne la clé de Cadouin

Tourisme

Fabrice Prunier a créé en 2016 Drone analyse diagnostic et audiovisuel, une société spécialisée dans la captation d’images à l’aide de drones installée en Haute-Vienne. Avec Pierre Gouby, il vient de créer Visite à la clé, un tout nouveau concept de visites des sites patrimoniaux. Et ce n’est pas un hasard si, pour ce projet, Fabrice Prunier a choisi la Dordogne. « J’y ai mes racines et on s’est aperçu que, d’un point de vue patrimonial, certains monuments avaient besoin d’être mis en valeur et rendus accessibles au plus grand nombre ». Il a lui même fait l’expérience des problèmes d’accessibilité en visitant un site avec son neveu de 5 ans. « Il y avait des dizaines et des dizaines de marches… ce qui n’est pas l’idéal pour un enfant de cet âge, et encore moins pour une personne âgée ou en situation de handicap. Du coup, l’idée nous est venue de créer une filiale de Drone analyse diagnostic et audiovisuel, une filiale appelée Visite à la clé pour créer une collection de visites virtuelles permettant à tous d’accéder à toutes les parties, à travers une visite immersive et complète d’un monument. Les visites sont élaborées en partenariat avec les partenaires où les gestionnaires du site, qui n’ont aucun frais à engager pour la réalisation technique de celles-ci puisque c’est notre société qui la finance ».

LIRE AUSSI : Les vacances, un droit pour tous, les enfants de Dordogne à Disneyland Paris

Cadouin choisi en premier

Et pour la première visite virtuelle, c’est le site de Cadouin qui a été choisi. « C’est grâce à la rencontre avec le conseiller départemental Serge Mérillou que le projet a pu voir le jour puisqu’il m’a aiguillé vers le maire délégué de Cadouin David Faugères et le directeur de la Sémitour André Barbé, qui a tout de suite vu le potentiel que pouvait engendrer ce genre de visites en donnant au patrimoine toute sa dimension 2.0 et lui permettre de faire son entrée dans le numérique. C’est un outil qui permet à la fois de faire la promotion du patrimoine et de le valoriser ».

LIRE AUSSI : Cadouin revit les parachutages de la Résistance

Envie d’aller plus loin

« Ce produit n’a pas la volonté de faire baisser la fréquentation du site », explique Fabrice Prunier, « car dans cette visite nous ne donnons pas tout, il s’agit plutôt d’attiser la curiosité et de donner envie d’aller plus loin. Mais cela permet aussi à d’autres personnes qui ne pourront pas aller plus loin de découvrir enfin le site ». Une fois la captation d’images réalisée, commence un long travail de montage pour ajouter des informations et permettre la navigation. Des heures et des heures de travail qui sont ensuite placées sur une clé USB, qui a véritablement la forme d’une clé en or. « La visite virtuelle est ensuite commercialisée dans la boutique du site concerné et dans quelque temps, nous ouvrirons aussi un site Internet marchand où les acheter lorsque la collection se sera un peu étoffée. Pour l’heure elle est vendue au prix de 24,90 €. Mais nous donnons également au gestionnaire ou propriétaire du site une version plus light, qui permet tout de même une déambulation, mais avec moins d’informations - les clés commercialisées sont plus complètes. Libre ensuite à eux de l’utiliser pour la mettre en libre accès au public ou pour faire la promotion de leur site. Nous sommes en train de travailler avec le château de Biron qui pourrait l’utiliser sur un écran tactile géant ».

LIRE AUSSI : Terminus Périgueux pour Julien

Embauches en perspective

Pour Fabrice Prunier, « ce produit permet de faire découvrir le patrimoine mais aussi d’en dégager des bénéfices afin de le restaurer à un moment où il devient difficile d’intéresser les gens au patrimoine. Ce que je voulais en lançant ce projet, c’était mettre en valeur ce que l’on a, donner aux gens l’envie de venir voir notre patrimoine et que l’argent récolté par la vente puisse aller à son maintien ». Et le prix de ces visites virtuelles sera amené à évoluer. «Aujourd’hui, il faut entre 5 800 et 13 000 € pour réaliser une visite virtuelle, il y a beaucoup de temps consacré au traitement de l’image et au développement à tous points de vue. C’est mon rêve de faire quelque chose autour du patrimoine et de pouvoir l’autofinancer. Aujourd’hui, cette filiale de mon entreprise me prend quasiment tout mon temps. Le but est d’embaucher des gens pour étoffer la collection; ensuite les prix seront amenés à baisser».

LIRE AUSSI : Mobilisation anti éolien ce samedi en Dordogne

Mode d'emploi

La visite peut être faite sur tous les supports (PC et Mac) : ordinateurs, tablettes, lunettes de réalité virtuelle. Un produit qui est totalement interactif et sur lequel le visiteur peut prendre le temps qu’il veut et pour lequel des mises à jour seront prévues. Et lce dernier peut également élargir un peu sa visite puisqu’il peut aller dans l’abbatiale qui appartient à la commune ou encore faire un petit tour dans la ville autour du site. Au fur et à mesure de sa déambulation, des icônes apparaissent, invitant le visiteur à cliquer pour aller plus loin -sur un élément architectural par exemple. La clé, quant à elle, est aussi un bel objet à collectionner dans lequel le visiteur pourra enregistrer les photos de sa visite du site plutôt que de tout perdre, comme souvent en cas de perte ou de vol de son téléphone.

Philippe Jolivet
 

A NOTER : jusqu’au 15 septembre Fabrice Prunier offre la possibilité de faire la visite virtuelle gratuitement à l’adresse suivante : https://dronediagnostic.fr/visite/cloitrecadoin.html