Fil info
15:24Coulounieix-Chamiers : Entendre l’Etat... parfois -> https://t.co/kWzlDbG7Al
13:56C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf

Un témoignage intimiste sur le monde rural

Loïc Mazalrey est le troisième photographe à être accueilli depuis son ouverture à la Gare Robert Doisneau de Carlux. Une très belle exposition temporaire intitulée « Sur les pas de Léo, paysan » qui met en scène la vie  d’un couple d’agriculteurs installé à Marnaves un petit village du Tarn près de Cordes-sur-Ciel. Léo agriculteur âgé aujourd’hui de 87 ans et sa femme Jeanine font vivre une minuscule exploitation familiale où presque tout fonctionne à l’ancienne. Pendant un an, de 2012 à 2013, ils se sont laissés photographier par Loïc Mazalrey, un de nos confrères (il travaille pour le quotidien Sud-Ouest).   S’il est entré aussi facilement dans l’intimité de ce couple, c’est que sa femme Emilie Delpeyrat (notre consoeur  également) est tout simplement la petite-fille de Léo et Jeanine. Emilie pour le texte et Loïc pour les clichés ont signé d’ailleurs ensemble un très bel ouvrage « Sur les pas de Léo, paysan » publié en 2014 aux éditions de Borée. « Quand je suis rentré pour la première fois dans la ferme » explique Loïc « j’ai eu un véritable coup de cœur, j’ai rencontré des gens authentiques, simples et j’ai voulu témoigner de ce passé ».
Les photos exposées (une trentaine), traitées avec beaucoup de pudeur montrent ainsi la vie de tous les jours dans cette ferme de « l’ancien temps ». On y  admire de superbes portraits, on voit Léo et Jeanine à l’étable, Jeanine qui ramène les vaches ou qui enlève les plumes d’une poule, on découvre Léo qui surveille ses champs, qui donne du foin aux vaches, qui va à la foire aux veaux ou qui ouvre d’une main son garage, on rentre avec lui dans son atelier, dans la cuisine, on suit au gré des saisons cette vie de paysan, dans ce monde rural en voie de disparition. Un petit film vidéo de 14 minutes accompagne cette exposition « véritable travail de mémoire » comme l’a qualifié, lors du vernissage vendredi soir, Patrick Bonnefon le président de la communauté de communes du Pays Fénelon. « Un travail ethnographique » pour Régine Anglard, conseillère départementale « des clichés d’une grande humanité ». C’est sans conteste une exposition à découvrir à l’espace Doisneau aux heures d’ouverture du mardi au vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h et le samedi de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h. « J’ai été très heureux d’être sélectionné » se félicité le photographe (il a obtenu le Grand Prix d’auteur de la Fédération française en 2014) « c’est très rare de trouver des lieux comme celui-ci dédiés à la photo ».
Et les expos temporaires vont s’y succéder, après Loïc Mazalrey c’est Ambre Guinard qui accrochera ses clichés aux cimaises à partir du 19 mars .
P. Pautiers

Air Jordan XVII 17