Fil info
15:52Coulounieix-Chamiers : A la découverte des richesses du sous-sol -> https://t.co/QH6iQpzk1m
15:45Le Blanc : Une foire-expo en demi-teinte -> https://t.co/6Vq6hQvIvv
15:43La Châtre : Un petit nombre de délinquants exaspère tout le monde -> https://t.co/a3EjfuNANO
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Un témoignage intimiste sur le monde rural

Loïc Mazalrey est le troisième photographe à être accueilli depuis son ouverture à la Gare Robert Doisneau de Carlux. Une très belle exposition temporaire intitulée « Sur les pas de Léo, paysan » qui met en scène la vie  d’un couple d’agriculteurs installé à Marnaves un petit village du Tarn près de Cordes-sur-Ciel. Léo agriculteur âgé aujourd’hui de 87 ans et sa femme Jeanine font vivre une minuscule exploitation familiale où presque tout fonctionne à l’ancienne. Pendant un an, de 2012 à 2013, ils se sont laissés photographier par Loïc Mazalrey, un de nos confrères (il travaille pour le quotidien Sud-Ouest).   S’il est entré aussi facilement dans l’intimité de ce couple, c’est que sa femme Emilie Delpeyrat (notre consoeur  également) est tout simplement la petite-fille de Léo et Jeanine. Emilie pour le texte et Loïc pour les clichés ont signé d’ailleurs ensemble un très bel ouvrage « Sur les pas de Léo, paysan » publié en 2014 aux éditions de Borée. « Quand je suis rentré pour la première fois dans la ferme » explique Loïc « j’ai eu un véritable coup de cœur, j’ai rencontré des gens authentiques, simples et j’ai voulu témoigner de ce passé ».
Les photos exposées (une trentaine), traitées avec beaucoup de pudeur montrent ainsi la vie de tous les jours dans cette ferme de « l’ancien temps ». On y  admire de superbes portraits, on voit Léo et Jeanine à l’étable, Jeanine qui ramène les vaches ou qui enlève les plumes d’une poule, on découvre Léo qui surveille ses champs, qui donne du foin aux vaches, qui va à la foire aux veaux ou qui ouvre d’une main son garage, on rentre avec lui dans son atelier, dans la cuisine, on suit au gré des saisons cette vie de paysan, dans ce monde rural en voie de disparition. Un petit film vidéo de 14 minutes accompagne cette exposition « véritable travail de mémoire » comme l’a qualifié, lors du vernissage vendredi soir, Patrick Bonnefon le président de la communauté de communes du Pays Fénelon. « Un travail ethnographique » pour Régine Anglard, conseillère départementale « des clichés d’une grande humanité ». C’est sans conteste une exposition à découvrir à l’espace Doisneau aux heures d’ouverture du mardi au vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h et le samedi de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h. « J’ai été très heureux d’être sélectionné » se félicité le photographe (il a obtenu le Grand Prix d’auteur de la Fédération française en 2014) « c’est très rare de trouver des lieux comme celui-ci dédiés à la photo ».
Et les expos temporaires vont s’y succéder, après Loïc Mazalrey c’est Ambre Guinard qui accrochera ses clichés aux cimaises à partir du 19 mars .
P. Pautiers