Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

Expo à la Gare Doisneau : un travail de mémoire sur le monde rural

La salle dédiée aux expositions temporaires à la Gare Doisneau était bien trop petite mercredi dernier pour accueillir tous les invités de Joël Arpaillange, cet enfant du pays, photographe reconnu qui présente une sélection de clichés issue d’un travail réalisé en Bouriane et Périgord noir entre 1974 et 1984. Comme il l’a expliqué « c’est un témoignage de la société rurale, ce sont des photos prises sur le vif de voisins, de la famille, des amis, des photos d’inspiration humaniste et je suis très fier de pouvoir exposer dans ce lieu dédié à la photo, cette ancienne gare où je prenais le train quand j’étais jeune pour aller notamment skier au Lioran grâce aux amicales laïques ».
Celui qui a une lointaine parenté avec Pierre Arpaillange l’ancien Ministre de la justice de François Mitterrand,  a su capter l’éphémère d’un instant de ces femmes et de ces hommes dans leur quotidien. Une trace de ce monde en voie d’extinction qui rappelle pour beaucoup ce qu’ils ont pu connaître dans leurs campagnes natales. Et s’il y avait autant de monde pour le vernissage de cette expo intitulée « Au siècle dernier », c’est que les familles de ces gens qui vivaient autour de la ferme familiale de Peyrillac et Millac et qui ont été immortalisés par Joël Arpaillange, étaient là, dont certains (notre photo) qui ont eu le plaisir de se retrouver aux cimaises de cet espace. Et curieusement, ce travail est longtemps resté dans les cartons du photographe, ce dernier estimant qu’il était temps de le montrer « afin de témoigner d’une époque révolue ». Evidemment, c’est avec un appareil argentique que ces clichés ont été pris « je les ai scannés, retravaillés à l’ordinateur et réalisé des impressions avec des encres pigmentaires sur un papier Baryta Canson dont le rendu est proche de ce que j’avais fait au début ». Et pour Joël Arpaillange c’est un honneur de savoir que ces photos comme celles de son illustre maître Robert Doisneau sont diffusées par la même agence Gamma-Rapho. Si les trente-deux clichés exposés à la gare ne sont qu’une infime partie du travail du photographe (il a à son actif plus de 15 expos et des séries sur Algérie, le  Niger, le  Sénégal, l’Ethiopie…), il présentera à Gourdon cet été  d’autres photos notamment sur les gestes et les travaux agricoles et les foires d’antan aux bestiaux de Gourdon.
En attendant, l’expo à Carlux est ouverte jusqu’au dimanche 23 juin. Le monde rural sera aussi à l’honneur cet été à Sarlat avec l’expo photo de Pierre Pedelmas dans le cadre du salon d’art photographique du Photo Club Sarladais.
P. Pautiers