Fil info
13:33Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/36YQxxUAgf via
12:34 Ah trop bien ! Ils veulent toujours pas dire "autrice" par contre.
11:24 hummm...les pommes de terre sarladaises ma préféré, au marché du samedi!
10:44 😂😂😂
09:45RT : Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
09:27Ma très chère collègue Marion (alias ) en couv' de 😍 Rocks ! 😍 (tu auras le droit… https://t.co/XrfuRoU50U
07:49# # - -Vienne : Enseignant, un métier formidable, une loi fort minable -> https://t.co/T7yo5LIqDU
07:47# # - -Vienne : Une nouvelle moto pour initier les adolescents à la prévention -> https://t.co/COYZ9blKIN
07:45# # - : La fête des 50 ans pour les Portugais de Limoges -> https://t.co/jRxC1qdPet
07:42Région : Un trafic de cocaïne démantelé entre Limoges et Orléans -> https://t.co/MUO48zee2o
07:40France : «Que le préfet apporte des réponses, il y a des pistes» -> https://t.co/QryUXyW6ZS
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk

Un bel hommage rendu à l’amiral Dartige du Fournet

Inauguration

La voie sur la commune de Carsac qui part du Galajou au croisement de la D 704A et qui rejoint la D 704 en passant par Hermier, porte désormais le nom de rue Amiral Dartige du Fournet. C’est par un vote unanime du conseil municipal de Carsac en sa séance du 4 juillet et à la
demande de l’amicale des Arméniens du Périgord et de l’association des Moussarlertsi de France, que cet hommage à Louis Dartige du Fournet a été rendu. Un amiral commandant en chef des flottes
alliées d’Orient qui a sauvé du massacre 4 080 arméniens du Moussa Ler (voir notre édition du jeudi 17 septembre). Pour inaugurer cette rue, de nombreux Arméniens, des descendants des rescapés et de la famille et
belle-famille Dartige du Fournet, les habitants de la rue s’étaient donné rendez-vous ce dimanche 20 septembre à 17 heures sur cette voie communale VC 201 pour dévoiler la plaque (provisoire) commémorative. Lors de la cérémonie le maire de Carsac, Patrick Bonnefon a rappelé cet épisode dramatique du Mont Moïse et le rôle important qu’avait joué l’amiral en portant secours à cette population arménienne victime des terribles persécutions de l’armée Turque. Et ce génocide arménien, Thomas Aïntabian, petit-fils d’un rescapé, l’a évoqué avec beaucoup d’émotion. Il a salué la décision prise par l’amiral français : « son nom Dartige du Fournet est gravé d’or dans nos cœurs... chaque Arménien va avoir maintenant envie d’emprunter cette rue de Carsac ». Il a aussi annoncé que la municipalité de Carsac avait été précurseur en baptisant cette voie du nom de l’amiral « fin octobre, début novembre une route principale près de l’aéroport d’Erevan va également désormais porter le nom de Louis Dartige du Fournet, cette inauguration se fera en
présence du président de l’Arménie ». Arnaud Dartige du Fournet, l’arrière-petit-neveu de l’amiral a dit combien son grand oncle avait longtemps parlé de cette histoire « il a essayé de rencontrer à
l’époque les rescapés et les
descendants, c’est un épisode qui l’a profondément marqué. C’est bien que la jonction entre notre
famille et les Arméniens puisse se faire aujourd’hui ».
Régine Anglard vice-présidente du conseil départemental a pour sa part rappelé non seulement les propos de François Hollande lors de son déplacement en Arménie pour commémorer le génocide
arménien, mais également l’appel du département aux maires pour accueillir les réfugiés d’aujourd’hui. Un parallèle avec la situation actuelle qui a fait dire au maire de Carsac en conclusion de son propos « ils méritent la même sollicitude que ceux du Mont Moïse en 1915 ». La cérémonie s’est poursuivie par la visite de l’exposition de Guillaume Toumanian à la galerie Laligne bleue et la projection du film de Franz Werfel intitulé Les 40 jours du Musa Dagh.
Le verre de l’amitié autour d’un buffet typiquement arménien a été servi, suivi en soirée par le concert très applaudi en l’église de Carsac, du groupe Papiers d’Arménies.
P. Pautiers