Fil info
20:41La Fête de la Montagne Limousine 2018 c'est les 28, 29 et 30 septembre à en https://t.co/bstJzAfXV6
16:06un début de en fanfare, merci pour l'article, on se donne rendez-vous p… https://t.co/6jZloosTQK
14:08RT : Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
08:33Dans le on préfère la partager et la boire 🍻😜 https://t.co/UWVUX2n94t
08:29ce matin 22/09/2018 de 08:00 à 12:00 efs - perigueux attention changement de date le théâtre est reporte au lu… https://t.co/dRuAFv8dpK

L’art est Ouvert à la Ligne Bleue avec Rebecka Tollens

Exposition

L’Art est Ouvert est un programme annuel dédié aux arts visuels mis en place par l’Agence culturelle qui se déploie dans tout le département sur cinq sites. L’espace culturel François Mitterrand accueille Inculte Futur de Moolinex, le jardin d’Hélys-œuvre présente Alain Buyse, le public peut découvrir au château de Nontron des extravagances-parures métiers d’art. Possibilité également pour les personnes intéressées de rencontrer Bob Cougar à Bergerac au centre-ville. Laurence Cappelletto a investi le château de Monbazillac. Rebecka Tollens artiste à la culture franco-suédoise intrigue avec ses personnages qui sortent tout droit d’un univers onirique. On peut donc découvrir et apprécier son travail à la mine de plomb, à La Ligne Bleue à Carsac avec l’association chère à Jean-Jacques Payet, Athéna. Cette jeune artiste née en 1990 à Stockholm, s’inscrit parfaitement dans le thème retenu cette année pour l’Art est Ouvert, à savoir Affranchis. En effet elle met en scène des personnages étranges, dans des situations et postures qui sortent tout droit de ses rêves, de ses phantasmes. Le thème des enfants morts est prégnant, le désir féminin est un de ses sujets de prédilection. Il se dégage de toute cette œuvre dans laquelle on devine une tendance autobiographique, une atmosphère très particulière, assez énigmatique qui ne peut qu’interpeller. Même si elle a intégré des écoles : lisaa et l’école de Condé, elle se décrit comme étant autodidacte « je me suis affranchie du scolaire », et malgré son jeune âge elle a déjà un parcours personnel très riche « j’ai commencé avec le droit international, me suis intéressée aux enfants, aux droits de la femme, j’ai mené une activité de chanteuse de jazz et puis j’ai tout abandonné pour me consacrer à l’art du dessin il y a sept ans ».
Assistante galeriste aussi, elle a ensuite exposé à Paris à la Galerie Arts Factory. Ce travail sensible est à voir, même sur un des murs blancs de la galerie, jusqu’au 18 novembre à La Ligne Bleue à Carsac.  
P. Pautiers

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.