Fil info
11:39RT : audience chambre du conseil on en est au rapport de l'administrateur qui demande la liquidation
11:38RT : dernier briefing en AG avant départ pour Poitiers audience décisive https://t.co/ZhPC5cb8oL
10:28 les salariés déjà attendus par certains soutiens sont arrivés il y a une dizaine de minutes à... https://t.co/7Ai1YcaQf2
09:27Dans notre édition aujourd'hui : - Mobilité : Limoges expérimente un projet unique en France - Zoom : petit... https://t.co/MfkS1DM9Bj
23:36France - En 2050, la France aurait 74 millions d’habitants https://t.co/cIuJud7htZ
23:35La une du Vendredi 23 Juin 2017 https://t.co/ixVGZlu4pG
23:32International - 2 millions de personnes attendues pour cette 5e édition https://t.co/i3LCGGCbFj
23:30France - Derrière l’enrobage des consultations https://t.co/OzqpHScH1I
23:27France - L’État veut éviter les « abcèsde fixation » à Calais https://t.co/A7Cr9FzQnn
19:15Indre - La vélorution revient samedi https://t.co/0Swrh1Deml
19:14Indre - Les couleurs de Darc sur 2000 bouteilles https://t.co/iS1YLD8Y0S
19:11Indre - Fête de la musique : retour en images https://t.co/OhsAOSr5jc
18:35Entre dessins, peintures, photos, livres d’artiste, Jacquie Barral dévoile son imaginaire à l’exactitude... https://t.co/1l2qQSnD8V
18:34Creuse - En apesanteur entre abstraction scientifique et poésie du réel https://t.co/jOg288mPvK
18:30GM&S : En négociations https://t.co/zBs1EvPxTW https://t.co/HSz08PhPx7
17:36Dans le cadre de la journée nationale du don d’organes et de tissus, l’antenne départementale de l’association... https://t.co/vzrIK2ECN2
17:34Creuse - Don d'organes : ll faut parler https://t.co/X6umbs3teI
17:32La Creuse et plus précisément Saint-Sulpice-le-Guérétois accueillera du 14 au 16 juillet prochains le championnat... https://t.co/swQ9b2EUR3
17:29Creuse - Un rendez-vous national à ne pas manquer https://t.co/iaGNhNQ8qV
16:27Cluis - Une ferme-jardin pour enrichir le champ d’action de l’ADAPEI https://t.co/biZlI7sJSb
16:25Nohant-Vic - Le festival Chopin termine le mois de juin en beauté https://t.co/iFfbxDjwHj
15:17Région - Aux rendez-vous de la CGT et de Mémoire à vif https://t.co/JWdOUibGGN

Les tentes sont plantées

Carte scolaire

Parmi les nombreuses personnes mobilisées samedi matin à Guéret (voir ci-con-tre), les parents d’élèves et enseignants de La Celle-Dunoise. Eux aussi se mobilisent depuis quelques jours pour sauver leur classe menacée de fermeture.
L’école de La Celle-Dunoise forme avec celle de Saint-Sulpice-le-Dunois un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) comportant 4 classes, deux dans chaque commune. A la rentrée 2017, sont attendus 76 voire 78 élèves. C’est loin des 70 élèves pour trois classes, chiffre que la directrice académique des services départementaux de l’Education nationale (DASEN) ne trouve pas choquant (voir notre édition de jeudi) pour fermer une classe. «Nous, nous ne sommes pas là dedans», martèlent les parents qui ne comprennent pas cette décision. Celle-ci impliquerait la création d’une classe avec plus de 25 élèves de CE2, CM1 et CM2 dont plusieurs situations de handicap ou des élèves allophones. Sur Saint-Sulpice-le-Dunois aussi, une des deux classes serait à 25 élèves. La brigade de remplacement accordée par la DASEN dans sa première mouture de la carte scolaire, les parents n’en veulent pas : «C’est de l’enfumage». En  plus, le RPI est dans une situation difficile, depuis le début de l’année en raison des problèmes de remplacement, 14 maîtresses différentes ont exercé. Actuellement, à Saint-Sulpice-le-Dunois,  un contractuel a été embauché mais son contrat s’arrêtera le 30 juin. Quid des jours de juillet ?
Les enseignants ont rapporté aux parents que jusque là ils avaient de bonnes conditions d’accueil. Des conditions vantées par le ministère de l’Education nationale qui pour eux ne seront plus si la DASEN ne change pas d’avis. Les parents, les enseignants qui soutiennent le mouvement, les élus veulent bien sûr des remplaçants mais sans pour autant perdre une classe, ils ne veulent «ni la peste ni le choléra», ils veulent juste garder des conditions d’apprentissage idéales.
Pour montrer leur détermination, si les cours se déroulent normalement, les tentes sont plantées pour que les parents assurent une occupation administrative jour et nuit et ce jusqu’à nouvel ordre. Leur pétition a recueilli quelques 200 signature et mardi, les enseignants participeront à la grève par solidarité, la mairie n’assurera aucun service minimum et les parents seront à Guéret pour dire non à cette carte scolaire «désastreuse».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.