Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

La joie de vivre au pied des Monédières

Festival

Le festival d’accordéon de Chamberet brasse la foule cette année encore. Des milliers de danseurs et de passionnés de musette sont venus de toute la France pour écouter les meilleurs accordéonistes du genre et profiter du bon air des Monédières.

Le chapiteau blanc installé sur le champ de foire peine à contenir la foule. On s’y presse pour danser et écouter la musique. Il faut jouer des coudes pour se glisser dans les allées et accéder à la piste. L’équipement a pourtant été agrandi de 150 m² cette année pour le confort du public. Le succès est tel que l’on vient de très loin pour participer à la treizième édition du festival d’accordéon de Chamberet. Des Hauts de France à la Provence en passant par la Bretagne ou l’Alsace, la cité au pied des Monédières attire les amoureux du piano à bretelles par milliers.

"L'âme du festival"

«La Corrèze reste une terre d’accordéon», analyse Bernard Rual, le maire de Chamberet, président du Syndicat d’initiatives qui organise la manifestation et accordéoniste de son état. «Jean Ségurel et ses millions d’albums vendus ont marqué les esprits jusqu’à aujourd’hui. Cela nous est toujours favorable».
Les gens viennent donc voir de près les fameuses bruyères corréziennes et sont conquis par l’atmosphère authentique et conviviale des lieux. «Grâce au travail de notre équipe de bénévoles, le public est pris en main du début à la fin de l’événement», commente Bernard Rual.
Les petites attentions sont appréciées. «On fait des efforts pour améliorer ce qui doit l’être chaque année. On fait du clé en main en veillant à ce que les festivaliers ne s’ennuient jamais que ce soit sous le chapiteau ou à côté. Cela fonctionne car ils ne repartent pas indifférents». Certains, conquis par «l’âme du festival», reviennent chaque année. La variété artistique de la programmation n’y est pas pour rien non plus. Les journées se suivent et ne se ressemblent pas. Après le concert à l’église jeudi, et la Nuit Ségurel de vendredi consacrée à l’Auvergne, la journée de samedi tenait du marathon musical avec le Tour des régions de France. Neuf musiciens s’enchaînent sur le plateau toute l’après-midi avant un grand repas en soirée. Sur le parquet, les danseurs rivalisent d’élégance et d’adresse. Faisant fi de la chaleur, ils cultivent leur joie de vivre à la valse, au boléro, au madison, à la java, au tango...

Karène Bellina


Un retour au bal avec Jérôme Robert !
Le festival continue ce lundi avec un Retour au bal. De 14h30 à 19h30, Jérôme Robert animera un grand thé dansant avec son chanteur Gilles.
«Il est le roi du bal en France. C’est un véritable phénomène qui remplit toutes les salles», commente Bernard Rual. Originaire de Bretagne, l’accordéoniste a grandi dans le dancing de ses parents. Il apprend la musique dès l’âge de six ans et monte pour la première fois sur scène à huit ans. Il crée un orchestre à 17 ans et enchaîne les dates. Le prodige assure une moyenne de 150 bals par an. Les morceaux qu’il compose sont devenus des tubes. «Adios Dolores», l’un de ses nombreux titres a dépassé les 5 millions de vues sur YouTube. Cet artiste hors normes fera danser les festivaliers au son de «Adieu ma Bigoudène», «Merci, merci !», «La marche russe»... A moins qu’ils ne préfèrent se déhancher sur «le Zimbola». L’entrée est à 10 euros.
A voir encore ce lundi matin, l’exposition des accordéons Maugein à la Maison St-André, place de l’église avec la projection du film «L’histoire de l’accordéon en Corrèze» proposée par le Conseil départemental.


En chiffres
1.200 festivaliers environ comptabilisés rien que sur la journée de samedi. Ils sont venus de 57 départements et de toutes les régions de France.
80 bénévoles sont mobilisés pour le bon déroulement de l'événement qui dure 5 jours.

Festival d'accordéon de Chamberet 2018