Un refuge de bonnes volontés

SPA

Ce n’est pas la première fois que le refuge de la SPA est la cible de cambrioleurs.
Dans la nuit de vendredi à samedi, un ou plusieurs individus ont mis la main sur un stock d’une dizaines de sacs de croquettes spéciales de 17kg. Ils devaient nourrir pendant deux semaines une partie des chiens pris en charge par la structure.  
Le préjudice s’élève à plus de deux cents euros sans compter les dégâts matériels occasionnés par le vol perpétré dans leur nouvel Algeco.
La SPA a lancé un appel à témoin sur le réseau facebook. Une voiture se trouvait à proximité du refuge le long de la D1189 lors du cambriolage  commis entre 20h et 21h vendredi dernier.
«Ils sont restés une heure dans le refuge. Ils ont volé toutes les croquettes de qualité qu’on achète à Royal Canin. Elles permettent aux chiens qui  arrivent d’être alimentés dans de bonnes conditions. Ces chiens ont souvent des problèmes de transit liés au stress, à l’abandon, à la malnutrition qu’ils ont subis. Cette alimentation leur évite d’avoir des diarrhées. C’est la troisième fois en six mois qu’on a été cambriolés pour les croquettes»  souligne dépitée Agnès Bassinet, responsable du refuge. Ces croquettes représentent 80% de l’alimentation utilisée au quotidien par le chenil.  
L’équipe déplore d’autant plus ce geste qu’elle vient toujours en soutien à des personnes ayant besoin d’aide alimentaire.
Devant la recrudescence des cambriolages, le refuge s’est équipé de caméras vidéo de surveillance. Le refuge envisage de compléter le dispositif pour qu’il soit plus dissuasif.
Des vols avaient un temps visé des chiens, particulièrement les chiens de chasse. «On en a été la cible mais grâce aux caméras, ça s’est un peu calmé cette année. Pendant trois ans de suite, des chiens de chasse ont été volés. On les retrouvait souvent à la sortie de Brive plus ou moins en mauvais état» précise Agnès Bassinet.
Ces coups durs n’entament pas le moral d’une équipe de quatre salariés soudée autour de la cause animale. En cette période de vacances, les abandons d’animaux ne sont pas rares, sans compter les familles qui lors d’un décès, un problème financier, ne peuvent pas ou plus s’occuper  d’un animal. Le refuge accueille actuellement 60 chiens et plus de 40 chats, un nombre d’animaux gérable sur le court terme. Les difficultés de placement se font sentir sur les félins : «C’est un gros problème. Il faut stériliser les chats. Tant qu’on n’aura pas une loi, ça restera ingérable. On monte parfois à 120-130 chats pour une toute petite chatterie» souligne la responsable de la Rochette.
Pour faire face à ces situations tendues, la SPA a mis en place un système de transfert entre refuges.
Des chats (et des chiens) sont envoyés dans des structures qui en sont peu pourvus. Ce système de rééquilibrage fonctionne très bien pour les placements.   
Dernier projet bien avancé au refuge, la création d’un salon de toilettage rendu possible grâce à un don. Il ne manque plus qu’une baignoire pour  finir de l’équiper. Le refuge a lancé un appel à don à ce sujet si le cœur vous en dit !
Rens 05.55.27.26.81 ; Facebook SPA Tulle

nike air max 90 china