Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

Un conservatoire tourné vers l’avenir

Voeux

Hier le président du conseil général a, pour la première fois dans l’histoire de cette structure, souhaité la bonne année aux agents du Conservatoire à rayonnement départemental, après une réunion interne sur son fonctionnement.

Le Conservatoire à rayonnement départemental de la Dordogne (Crdd) est un syndicat mixte regroupant le conseil départemental et les 208 communes adhérentes.
Avec 70 agents, une petite quinzaine dans l’administration, les autres étant des professeurs de musique, le Crdd intervient auprès de 1 300 élèves dans ses dix antennes, réparties sur tout le territoire. Germinal Peiro, le président du Département, a souligné que l’accès à la culture était un enjeu majeur des solidarités territoriales et de l’attractivité de la Dordogne : « La participation du Département, 1,8 million d’euros par an, est sanctuarisée, alors que toutes les autres sont revues à la baisse, le Sdis, le Cdt, l’Agence culturelle. Notre apport représente 60 % du budget du Conservatoire, et
25 % du budget culturel du Département ». Il a félicité les équipes administratives et professorales pour avoir conservé le label d’état des Conservatoires, avoir réussi à intégrer l’équipe de celui de Bergerac, et s’être attaquées aux évolutions de la pratique pédagogique, « ce qui demande beaucoup de remise en cause. Vous initiez un projet d’établissement qui doit répondre aux enjeux du territoire, développer la pratique artistique des jeunes, collective, et à l’adresse de ceux qui en sont les plus éloignés, avec des propositions inovantes. Pour que ça réussisse, il faut l’adhésion de tous ». C’était d’ailleurs le sujet de la réunion, à huis clos, qui avait précédé la cérémonie des voeux, et qui se tenait entre la direction des services du conseil départemental, la direction de l’établissement et un cabinet, ce dernier étant chargé d’accompagner le Crdd dans sa démarche de réalisation d’un diagnostic fonctionnel et relationnel. Car comme toutes les autres structures départementales, le Crdd est impacté par les restructurations territoriales, les nouveaux schémas intercommunaux et les fusions de communes.  « En propposant l’accompagnement d’un cabinet spécialisé, j’ai souhaité que le Dépaetement s’implique directement pour vous aider à franchir cette étape » concluait Germinal Peiro. Enfin, dernière information et non des moindres : depuis l’an dernier, le Crdd a opté pour la gratuite totale des cours pour les enfants dont les parents sont allocataires du Rsa.