Fil info
17:50 Bravo Monsieur et merci de montrer votre i… https://t.co/czrVLcRYvt
17:42 Une petite pensée pour ce pauvre Germinable Pe… https://t.co/OqinFYBe5e
17:31 Ah une très bonne nouvelle, je tweetais su… https://t.co/6DDQ1hpxhx
16:55 Félicitations, cela démontre une intelligence, un humanisme . Merci
16:30 Bravo pour cette énièmes victoire mais à v… https://t.co/uMu8YbMta2
13:16 personne n’a pris contact avec moi aucun nettoyage de la voie ferrée. https://t.co/LhqHOeKvZm
00:59Le 21 septembre se prépare pour le Mouvement de la Paix de Corrèze Arbres de la Paix : Brive :Cérémonie le 26/09 à… https://t.co/lmek7JXLjs
22:37International : Yémen : l’Arabie saoudite peut tuer en tout impunité -> https://t.co/8jEXtSfHb0
22:35France : Réfugiés : le port de Sète prêt à accueillir l’Aquarius -> https://t.co/cSG9Fvfj53
20:18Région : Le «théâtre rate» ne manque pas l’occasion de se faire un nom -> https://t.co/Ce52H9Ir05

Magyd Cherfi à la Boîte en Zinc

Concert

Magyd Cherfi sera en concert ce samedi soir à la Boîte en Zinc à Chanteix à partir de 20h30.
Après avoir prêté sa plume et sa voix au légendaire groupe toulousain Zebda, Magyd Cherfi trace depuis quelques temps déjà sa route en solo. L’artiste continue de régaler son public de son verbe inimitable, aussi poétique que politique.
En 2017, le chanteur signe son troisième opus, «Catégorie Reine», dans lequel on retrouve son esprit combatif. En homme solidaire de toutes les luttes sociales, il peint à grands coups de mots le portrait de ces minorités pour les-quelles la bataille est encore loin d’être achevée : les femmes, les gosses des quartiers défavorisés, les immigrés… Le titre même de l’album donne le ton : à la fois défensif et féministe, puisque Magyd Cherfi s’y fait, entre autres causes qui lui sont chères, l’avocat des femmes. Maîtrisant à la perfection l’art de l’écriture, l’artiste dégaine, sur des accords de guitare ou de piano mis tout entier au service du texte, sa panoplie de mots, disséquant les frustrations des gens d’en bas et leurs rêves inatteignables. Un grand moment de poésie à ne pas manquer !
Govrache assure sa première partie. Ce chanteur est aussi slameur. Qu'il évoque un contexte social difficile, un bonheur simple ou des petits riens du quotidien, il a le souci du propos juste. Sa plume est engagée, dégagée, chatouille autant qu’elle pique, caresse parfois… mais rarement dans le sens du poil.

Tarifs : 25 euros ou 20 euros (réduit). Contact au 05 55 27 95 81, associationtuberculture@wanadoo.fr et sur www.tuberculture.fr.

Photo : AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.