Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Chanteix amène la culture et l’éclectisme aux champs

Culture

Hier matin à l’Office de Tourisme Intercommunal Tulle Cœur de Corrèze, Jean-François Poumier a dévoilé l’intégralité de la programmation du 32e festival aux Champs de Chanteix. On y attend Lou Doillon, Gringe, Cats on Trees, Jamait...
De la chanson française, du hip hop, du reggae, du pop, du festif, des groupes locaux, des découvertes, de belles têtes d’affiche, des spectacles pour les enfants, des concerts gratuits, des vaches et beaucoup de patates... La programmation de la 32e édition du festival aux Champs est «à  l’image de ce qui se fait à Chanteix depuis 1987», assure Jean-François Poumier, le directeur artistique du festival.
Tuberculture, l’association organisatrice relève le défi de concevoir chaque été un menu attrayant avec un petit budget. «La partie artistique  représente 145.000 euros. Notre jauge (2.000 spectateurs) est notre force et notre handicap. On est apprécié pour notre taille, notre côté charmant mais nous sommes limités. Comment grandir tout en restant les mêmes ? Doit-on changer d’organisation ? Ce sont des questions que l’on se pose», indique Jean-François Poumier. «Les artistes coûtent de plus en plus chers, les festivals veulent des exclusivités».
Chansons et révélations
Le festival 2019 aura lieu du 8 au 11 août. Le jeudi sera consacré à la chanson française avec Alexis HK et Jamait. Si le premier n’est jamais venu à Chanteix, le second avait fait la première partie de Tryo en 2003. «C’est un ancien ouvrier qui a quitté l’usine pour devenir chanteur». La soirée du  vendredi va offrir une belle découverte avec Foé. Ce jeune prodige, touche à tout a obtenu une Victoire de la musique cette année dans la catégorie «album révélation de l’année». Ensuite Lou Doillon montera sur la grande scène à 21h30 et partagera avec le public les titres de son troisième album «Soliloquy». Puis Cats on Trees distillera sa pop «vertigineuse et humaine».
La tribu de collectif 13 se rassemble une nouvelle fois et repart en tournée. La formation réunit des membres de Tryo, La Rue Kétanou, Massilia  Sound System, Le Pied de la Pompe... Elle fera la fête sur la scène gratuite de l’Espace Miguel Zapatatas.
La soirée de samedi a une couleur rap et hip hop avec Gringe qui sort sans Orelsan un premier album. Enfant Lune, est un opus rap  autobiographique «grave et intense». Après Roméo Elvis l’an dernier, la scène belge envoie Caballero & JeanJass, prisés de la jeune génération. Un duo déjanté mais authentique. En première partie, c’est un électron libre qui se présentera devant les festivaliers. Suzane est inclassable. Cette
découverte de 2019, se définit comme «une  conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro».
La dernière soirée est consacrée au reggae avec Tiken Jah Fakoly, Alborosie & Shengen Clan, le Trottoir d’en face et Païaka.
Le festival continue de mettre en avant les groupes régionaux. Il accueillera ainsi les limougeauds de Whiskey Paradis, Offshorespirit de Biarritz, les Brivistes de Fury 1991 et Larural de Limoges. Le jeune public n’est pas oublié avec un spectacle de Catherine Fontaine le jeudi et Mr Baron le dimanche.
Le projet «C’était l’esprit Manu» autour de l’histoire de la manufacture d’armes de Tulle sera relayé à Chanteix avec un grand rendez-vous le samedi 10 août. «Le monde rural était très lié à l’histoire de la Manu. Les ouvriers avaient souvent une petite ferme qui complétait les revenus de l’usine»,  souligne Jean-François Poumier. Une vidéo d’entretiens autour de la mémoire d’anciens employés sera diffusée à 16h et suivie de la création  originale de Zadza mêlant musique et vidéo à 18h.
Le comice agricole cantonal aura lieu le samedi matin. A cette occasion, les enfants de l’école primaire de Chanteix exposeront 30 vaches qu’ils  auront réalisées avec l’artiste céramiste Christelle Wable.
La patate sera en fête avec milhassous et farcidures à gogo !

Il est possible de réserver les billets dès à présent. Les tarifs sont toujours très abordables allant de 5  à 37 euros. Pass 4 jours à 115 euros, 2 jours à 60 euros. Plus de renseignements sur www.tuberculture.fr, contact au 05 55 27 95 81.
Point de vente à Chanteix, à l’OTI de Tulle, Point Show à Limoges, Bulles de papier à Brive.