Fil info
12:12RT : Corrèze : Orages et grêle dans le ciel ce mardi -> https://t.co/4MNS0z2q28
12:11La Creuse en vigilance «orange orages» dès 18h. Les orages s'accompagneront de violentes averses, de fortes rafales de vent et même de grêle
09:08Dans notre édition aujourd'hui : - Toujours pas d'inflexion nette pour les chiffres du chômage. - Région : Juste... https://t.co/mtFNewiJk0
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs

Voir et comprendre ce qui se cache derrière les images

Submergés par les images, les adolescents d’aujourd’hui peuvent manquer de recul et d’esprit critique par rapport à ce qu’ils voient. C’est pourquoi l’association castelroussine de gestion des centres sociaux (ACGCS) proposait avec ses partenaires un atelier d’éducation à l’image à ses jeunes usagers pendant les vacances.
« Les adolescents de l’accueil jeune ont d’abord travaillé sur un ciné-débat autour du thème de l’immigration en octobre dernier, précise Patrice Giordano, le directeur du centre socioculturel. Ce travail a permis de proposer une programmation à l’Apollo (voir encadré) puis de faire évoluer le projet vers un atelier d’éducation à l’image. » Agnès Rabaté, responsable de programmation jeune public à l’Apollo, a donc été contacté pour intervenir. « Je leur explique comment vérifier les sources, comment comparer et recouper les informations, explique-t-elle. Je les interroge aussi sur leurs pratiques, leurs usages et ce qu’ils font des images. Le but est de les armer pour développer un esprit critique, pour qu’ils puissent distinguer le travail de journalistes professionnels et d’amateurs par exemple. On liste aussi les endroits où aller chercher l’information. »
Cadreur - monteur à Bip Tv, Damien Claite était la caution technique de l’atelier. « Je suis venu parler montage et construction d’image. Je leur montre des rush d’images (NDR : suite d’images filmées sans montage) et leur explique ce qu’est le montage, comment on sélectionne des images et comment on produit un message, tout en essayant de rester le plus près possible de ce que la personne a dit. Je leur montre aussi comment, grâce au montage, on manipule les propos. Le but est de leur permettre de développer leur sens critique. Je leur explique également qu’il faut toujours faire la part des choses dans une vidéo d’information, de faire la différence entre l’information donnée et l’avis du journaliste. On analyse aussi des vidéos prises sur internet. »
A la suite de la séance d’analyses, les jeunes ont participé à un atelier de mise en pratique avec un mini-studio vidéo et des exercices. Par exemple, dans une scène fictive, une femme se fait voler son sac à main. La scène est filmée par trois caméras avec trois angles différents dont l’un d’eux montre qu’elle sourit et donc joue la comédie. « C’est une simulation. L'intérêt est de montrer comment on peut manipuler des images pour leur faire dire des choses différentes », indique Agnès Rabaté.
L’an prochain, un atelier sur la modification d’image sera mis en place avec Ciclic. « Les jeunes y découvriront que la manipulation d’image est inhérente à l’histoire de la photographie et que de tout temps, on a construit des images, ajoute la responsable de programmation de l’Apollo. L’exemple le plus parlant est peut-être la suppression de l’image de Trotsky sur les photos avec Staline. »
FR

* Les partenaires : Châteauroux Métropole, l’atelier santé-ville, l’Apollo, l’ACGCS et Ciclic. Budget de l’opération : 2 000 euros.

Séance à l’Apollo
Vendredi à 14 h, l’Apollo propose un ciné-débat sur le thème « Jeunes, santé et citoyenneté ». Seront projetés à l’écran quatre courts-métrages issus des collections du musée de l’Immigration et sélectionnés par les adolescents du centre socioculturel de Beaulieu. Un débat est prévu à la fin de la projection.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.