Fil info
23:04La une du Lundi 29 Mai 2017 https://t.co/x0T15Sz3ux
22:40International - Fin de la grève de la faim des prisonniers palestiniens https://t.co/bTBFwQSymY
22:39France - Total poursuivi pour homicide involontaire https://t.co/akm3U8d2Sn
22:26Cyclisme - Dumoulin en haut, Pinot au pied du podium https://t.co/CA5y9HEXeH
22:24Basket - Le BBD s'offre une belle https://t.co/3VbdDC9LFR
22:22France - Les électeurs face à un paysage politique en plein chamboulement https://t.co/YpskDwOsM9
22:20Football - Le Limoges FC en finale! https://t.co/GeJdqujfmY
22:19International - Plus de 10 000 manifestants pour la paix et la reconnaissance d'un État palestinien https://t.co/5FfTN5Lnb6
21:39Un automobiliste est décédé ce dimanche soir vers 18h dans un accident de voiture à le Grand Bourg sur la d912.... https://t.co/fclhb3XQD1
20:07Le Blanc - Chapitre nature sous le signe de la rencontre https://t.co/eblC2qF8WQ
20:01Indre - Escapages dévoile son quatorzième palmarès https://t.co/k1jFxgSxHs
19:59Issoudun - Des fêtes de la Tour blanche baignées de soleil https://t.co/eLsrveHXds
19:35Dordogne - Dans les roues des champions https://t.co/RYm0FqZlwq
19:33Périgueux - Des valeurs à défendre et transmettre https://t.co/xk7bMTO0AF
18:44Région - Les jeunes agriculteurs en quête de nouveaux débouchés https://t.co/ffBJWDcw0D
18:15Objat - Un premier prix des plaidoyers pour le collège Eugène-Freyssinet https://t.co/MDmnLyREja
18:12Région - De l’Amazone au Limousin https://t.co/pOoJgNtEWq
18:08Corrèze - La municipalité de Favars inaugue le "Square du 27 Mai 1943" https://t.co/D4f7Oqab1U
17:52Haute-Vienne - Du maquis aux combats, une exposition riche d’enseignements sur la Résistance https://t.co/yHfKeaU2FH
17:20Haute-Vienne - Limoges, une ville qui danse https://t.co/DSTmtZzcgd
17:15Haute-Vienne - L’appel à lutter contre les discours de peur https://t.co/HZ6ghcL7fT
16:25Haute-Vienne - Jeff Koons en porcelaine de Limoges https://t.co/i6UJ8ziqym
16:16Manque de reconnaissance et de professionnels, la maladie de Lyme, déjà gratinée en elle-même, laisse bon nombre... https://t.co/lLqqCYGEf3
16:16Creuse - Malades en errance, Lyme en peine https://t.co/s8fkXwjZm1
16:13Qu’elles sont belles ! A leur passage, passionnés ou non, tous se retournent sur les 32 voitures de la Virad’a.... https://t.co/AJxBCzYxDG
16:11Creuse - De belles anciennes sur les routes de Creuse https://t.co/YU6vBevkLN
16:07Près d’un millier de personnes, des habitués ou des nouveaux curieux, se sont pressés samedi à un des plus gros... https://t.co/H1bp37zejj
16:02Il faut une sacrée dose de courage pour venir expliquer au citoyen lambda comment et pourquoi il doit être... https://t.co/u2yEGGnjps
16:01Bellac - Quand la Culture « classique » entre à l'Ed Nat. https://t.co/huU10TiTCN
15:59Ambazac - Le Petit Prince réhabilité… https://t.co/KKF9Jktg85
15:53Avait lieu ce jeudi de l’Ascension le premier marché des producteurs de pays de la saison organisé par la Chambre... https://t.co/UWIt270YNB

La ville honore Sarah Caryth

Une plaque à son nom a été dévoilée mardi après-midi dans une nouvelle rue, perpendiculaire au boulevard de la Valla.
Cette rue dessert un lotissement en cours de construction qui comprendra 47 logements en locatif et accession à la propriété. L’opération est conduite par l’OPAC : la livraison est prévue pour fin juin. D’ailleurs, l’emplacement actuel de la plaque n’est pas définitif. Trois rues desserviront le lotissement. La rue portera en fait le nom de la philosophe Simone Weil, la rue Sarah-Caryth sera celle qui se situe dans le prolongement mais qui est encore en travaux. La plaque a été dévoilée en avance afin de coïncider avec une conférence organisée le jour même par le Cercle Condorcet sur la célèbre dompteuse de fauves. Elle était animée par Isabelle Hannequart, universitaire, propriétaire de la maison où a vécu Sarah Caryth à Saint-Lactencin, et auteur d’une biographie qui lui est dédiée.
Isabelle Hannequart a tout naturellement été associée à cette inauguration de même que les membres du Cercle Condorcet, dont le président, Jackie Laurent. Le maire, Gil Avérous, a rappelé le parcours de Sarah Caryth née à Guéret dans la Creuse mais qui a grandi rue de la Gare chez ses grands-parents à Châteauroux, dans un milieu bourgeois dont elle s’est vite éloignée, peu attirée par « une vie confortable et conformiste ».
« À sa manière, Sarah Caryth a fait avancer la cause des femmes tout au long de sa vie du fait de son exigence de s’affranchir de la société bien-pensante de son époque », a-t-il souligné.  
Après avoir suivi des cours de danse, Sarah Caryth s’est produite sur la scène de nombreux cabarets parisiens. Elle a aussi beaucoup fréquenté les fêtes foraines de son temps où l’on trouvait encore des ménageries qui proposaient des numéros avec des fauves. Elle fut l’une des premières femmes de l’histoire du cirque à entrer dans la cage aux lions. Le maire a évoqué deux épisodes qui se sont déroulés à Châteauroux : la fois où elle a dansé quasi nue enroulée dans son python faisant scandale, et la fois où elle a fait poser trois dents en or à son lion Prince à l’Apollo.
Sarah Caryth s’est éteinte à la clinique Saint-François en 1979 et repose au cimetière Saint-Denis. Une commission municipale a été créée afin de réfléchir aux futurs noms de rue en privilégiant les femmes, car Châteauroux compte peu de rues avec des noms de femmes célèbres. La délibération avait été votée en mars 2016.
JMD

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.