Fil info
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT
20:40 Merci 😊
20:36 Elle est superbe 😊
20:35 J'veux pas dire mais ma photo est tout aussi belle 😉 https://t.co/uSiCecvEvW
20:33 Voici pardon 😉 https://t.co/HyzoOHrCVb
20:21 Manque une photo... https://t.co/8FObRER1vu
17:40RT : le parquet a su raison garder et la mobilisation a p… https://t.co/y7i3uWLLgZ
17:39RT : Le parquet de abandonne les poursuites à l'encontre du réalisateur , qui a suivi les… https://t.co/H5rqmXy29J

Châteauroux retrouve ses trois fleurs

Après huit ans d’absence, la préfecture de l’Indre retrouve le concours des plus belles villes fleuries de France.

Pendant 25 ans, jusqu’en 2009, Châteauroux figurait en bonne place du concours, affichant fièrement quatre fleurs sur les panneaux d’entrée de la ville. A l’époque, Regis Tellier, maire adjoint en charge des espaces verts, avait persuadé le maire, Jean-François Mayet, d’arrêter le concours car en parallèle se mettait en place l’agenda 21. « Il y avait beaucoup de contradiction de notre point de vue », explique Gil Avérous, maire de Châteauroux et directeur de cabinet alors.
Il y a un an, Christelle Germain, la responsable des espaces verts a réussi à convaincre la ville de recommencer à concourir. « Le label a beaucoup évolué, explique-t-elle. L’aspect fleurissement n’est plus aussi présent. 61 critères sont pris en compte comme l’animation de la cité, la valorisation de la démarche,... Beaucoup de grandes villes ont d’ailleurs repris le concours cette année comme Orléans ou Strasbourg. »
Le 23 août dernier, les membres du jury régional sont donc venus à Châteauroux pour évaluer la ville. « On a eu peur de recommencer à une fleur mais en fait le jury nous a octroyé trois fleurs, se réjouit le maire. C’est aussi un bon moyen de mise en valeur du travail de nos 77 agents et de leurs douze apprentis. »
Avec ce résultat, le jury souligne la qualité du fleurissement de la ville, la présence en grande quantité de fleurs annuelles et bisannuelles, d’arbres et d’arbustes (16 000) plantés. La remise officielle du prix des trois fleurs aura lieu le 10 novembre prochain à Orléans.
Concours revenant tous les deux ans, le prochain objectif est maintenu d’obtenir les quatre fleurs du jury national.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.