Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Saint-Jacques à l’heure de Noël

Ce week-end, le quartier Saint-Jacques donnait rendez-vous à ses habitants en organisant son onzième marché de Noël. Une quarantaine de commerçants et artisans étaient réunis et de nombreuses animations avaient été prévues pour les enfants.

Certains avec précipitation, d’autres avec appréhension... les enfants du quartier Saint-Jacques et des environs sont venus à la rencontre du père Noël samedi pour un bonbon, un bisou ou une photo, et au passage, lui glisser une dernière fois le contenu de leur liste. Samedi, les plus jeunes étaient au cœur de toutes les attentions des organisateurs de ce onzième marché de Noël de Saint-Jacques et beaucoup de choses avaient été prévues pour eux. « Notre but, c’est d’apporter de la joie et du plaisir. C’est la fin de l’année et on aime la concrétiser avec une fête, se réjouit Emmanuel Lamy, co-président du conseil de quartier organisateur de la manifestation. Les enfants attendent ça toute l’année et on pense particulièrement à eux dans les animations. Il y a un manège, une calèche, un petit théâtre de marionnettes, un concert avec Mélanie d’Iss et cette année, la nouveauté c’est l’atelier dessin. »
Depuis un an, une quinzaine de bénévoles travaillent pour mettre en place ce rendez-vous, entre montage financier et sélection des exposants. Cette année, ils sont une quarantaine, dont beaucoup d’artisans et d’associations. « On a plus de candidats que de places à attribuer ! » souligne François-Xavier Roy, élu au conseil. « L’accent est mis sur la proximité, mais aussi sur le fait maison, complète Emmanuel Lamy. C’est le cas pour beaucoup de produits que l’on retrouve. Pour nous, c’est aussi ça l’esprit de Noël, tout en veillant à avoir une bonne ambiance »
Produits de bouche, décorations de Noël, bijous... parmi les indéfectibles du rendez-vous se trouvait le stand des produits de l’atelier jeudi déco du Centre socio-culturel Saint-Jean Saint-Jacques. Douze femmes ont œuvré depuis septembre pour réaliser sacs à tarte, porte-clés, photophores... que du fait main, et souvent avec des produits de récupération. « Nous les réalisons pour les vendre afin d’autofinancer une sortie que nous ferons au printemps, préciseait Cecilia Miguet, animatrice de l’atelier. Chaque année, on choisit en fonction de la somme récoltée et de la participation de chacun. C’est toujours une destination en rapport avec les travaux manuels, comme le cuir à Levroux, la faïence à Gien... »
Juste à côté d’eux, Vanina, Axel et Aldric avaient la même volonté : financer un voyage. Ces trois élèves du lycée Jean-Giraudoux vendaient des gâteaux maison pour la quatrième fois, afin de récolter des fonds pour leur séjour en Grèce. « Nous sommes tous dans la classe de latin-grec et notre but est de cotiser suffisament pour que toute la classe puisse partir à moindre coût », expliquaient-ils d’une même voix. Leur séjour est prévu au printemps 2019. Les jeunes renouvelleront certainement l’opération à l’automne et l’hiver prochain.
Marché de Noël
à Saint-Luc
à la fois local et solidaire, le marché de Noël de Saint-Jacques a apporté plaisir et joie aux visiteurs comme aux exposants. Et pour ceux qui auraient manqué ce rendez-vous, le marché de Noël du cours Saint-Luc a ouvert ses portes samedi, après avoir été inauguré en présence des candidates à l’élection de Miss France. Il regroupe une vingtaine de chalets avec produits de bouche, artisanat... L’un d’entre eux est tenu par des habitants de Gütersloh, la jumelle allemande de Châteauroux et propose des spécialités de ce pays : décorations pour le sapin, liqueur de prune, biscuits de Noël… Le marché sera ouvert jusqu’au 24 décembre.
MT

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.