Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

Saint-Jacques à l’heure de Noël

Ce week-end, le quartier Saint-Jacques donnait rendez-vous à ses habitants en organisant son onzième marché de Noël. Une quarantaine de commerçants et artisans étaient réunis et de nombreuses animations avaient été prévues pour les enfants.

Certains avec précipitation, d’autres avec appréhension... les enfants du quartier Saint-Jacques et des environs sont venus à la rencontre du père Noël samedi pour un bonbon, un bisou ou une photo, et au passage, lui glisser une dernière fois le contenu de leur liste. Samedi, les plus jeunes étaient au cœur de toutes les attentions des organisateurs de ce onzième marché de Noël de Saint-Jacques et beaucoup de choses avaient été prévues pour eux. « Notre but, c’est d’apporter de la joie et du plaisir. C’est la fin de l’année et on aime la concrétiser avec une fête, se réjouit Emmanuel Lamy, co-président du conseil de quartier organisateur de la manifestation. Les enfants attendent ça toute l’année et on pense particulièrement à eux dans les animations. Il y a un manège, une calèche, un petit théâtre de marionnettes, un concert avec Mélanie d’Iss et cette année, la nouveauté c’est l’atelier dessin. »
Depuis un an, une quinzaine de bénévoles travaillent pour mettre en place ce rendez-vous, entre montage financier et sélection des exposants. Cette année, ils sont une quarantaine, dont beaucoup d’artisans et d’associations. « On a plus de candidats que de places à attribuer ! » souligne François-Xavier Roy, élu au conseil. « L’accent est mis sur la proximité, mais aussi sur le fait maison, complète Emmanuel Lamy. C’est le cas pour beaucoup de produits que l’on retrouve. Pour nous, c’est aussi ça l’esprit de Noël, tout en veillant à avoir une bonne ambiance »
Produits de bouche, décorations de Noël, bijous... parmi les indéfectibles du rendez-vous se trouvait le stand des produits de l’atelier jeudi déco du Centre socio-culturel Saint-Jean Saint-Jacques. Douze femmes ont œuvré depuis septembre pour réaliser sacs à tarte, porte-clés, photophores... que du fait main, et souvent avec des produits de récupération. « Nous les réalisons pour les vendre afin d’autofinancer une sortie que nous ferons au printemps, préciseait Cecilia Miguet, animatrice de l’atelier. Chaque année, on choisit en fonction de la somme récoltée et de la participation de chacun. C’est toujours une destination en rapport avec les travaux manuels, comme le cuir à Levroux, la faïence à Gien... »
Juste à côté d’eux, Vanina, Axel et Aldric avaient la même volonté : financer un voyage. Ces trois élèves du lycée Jean-Giraudoux vendaient des gâteaux maison pour la quatrième fois, afin de récolter des fonds pour leur séjour en Grèce. « Nous sommes tous dans la classe de latin-grec et notre but est de cotiser suffisament pour que toute la classe puisse partir à moindre coût », expliquaient-ils d’une même voix. Leur séjour est prévu au printemps 2019. Les jeunes renouvelleront certainement l’opération à l’automne et l’hiver prochain.
Marché de Noël
à Saint-Luc
à la fois local et solidaire, le marché de Noël de Saint-Jacques a apporté plaisir et joie aux visiteurs comme aux exposants. Et pour ceux qui auraient manqué ce rendez-vous, le marché de Noël du cours Saint-Luc a ouvert ses portes samedi, après avoir été inauguré en présence des candidates à l’élection de Miss France. Il regroupe une vingtaine de chalets avec produits de bouche, artisanat... L’un d’entre eux est tenu par des habitants de Gütersloh, la jumelle allemande de Châteauroux et propose des spécialités de ce pays : décorations pour le sapin, liqueur de prune, biscuits de Noël… Le marché sera ouvert jusqu’au 24 décembre.
MT