Fil info
21:54Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy
20:55Indre : Budget : 53 % de solidarité et 21 millions pour les routes | L'Echo https://t.co/8LFuhsW8ac via
20:04Corrèze : Quel nom pour la future scène nationale Brive-Tulle ? -> https://t.co/3QOEOvW8uP
19:48Région : 75 ans et un bel avenir à construire -> https://t.co/3qQv6yKvsk
19:09RT : Semaine de contrôle à l’. La question hospitalière au centre des interventions des députés communistes.… https://t.co/9KdzCQutnF
19:08RT : Cent personnalités lancent un appel à « ne pas brader Alstom » https://t.co/mNepgB3ben https://t.co/3Xvbm8hd9w
19:04Indre : La Région lance un vaste chantier de concertation -> https://t.co/HSdb6U7ox6
19:01Montignac : Opération d’ampleur à Lascaux -> https://t.co/pnqGSOUEZ1
18:45Châteauroux : Gil Avérous détaille les dossiers qui animeront la ville en 2018 -> https://t.co/YXzBnQT4vD
18:44Indre : Le centre hospitalier retrouve peu à peu des couleurs -> https://t.co/3ASuST8niJ
18:42On ne "découvre" pas la ... On la rencontre, on la comprend, on la ressent, on la savoure, bref on la vit!… https://t.co/OihtbFeHlo
18:19Dordogne : Prud’hommes : une justice au service des salariés -> https://t.co/gIWNSlbaG5
18:17Dordogne : Une traversée de l’espoir pour son entreprise -> https://t.co/W42Q8XiPhq
17:52# # - -Gence : Bonne réalisation des travaux 2017 et fin de la construction du gymnase -> https://t.co/DwmPd1JJqZ
17:50# # - -Victurnien : Le P.A.R.D.I. ça décoiffe! -> https://t.co/uOgrucGoZY
17:47# # - : Miss Curvy: Jessica Vervoitte représentera le Limousin -> https://t.co/ouCnVhyOMt
17:47# # - : Miss Curvy: Jessica Vervoitte représentera le Limousin -> https://t.co/CuQOYeOS7a
17:45# # - Croisille-sur-Briance : Pas d'augmentation des impôts locaux en 2018 -> https://t.co/bkf6I3AX6Z
17:42# # - -les-Églises : Le projet d’une nouvelle commune avance -> https://t.co/4U5tbDmHNY
17:24RT : Le département de la Creuse est en vigilance jaune "vents violents" jusqu'au mercredi 17 janvier à 12h00.
17:19RT : Marie-Laure Dufresne-Castets, avocate des salariés qui a combattu auprès des salariés de PSA, Moulinex, McDonald’s…… https://t.co/E1wSH1CAJk
17:18Le département de la Creuse est en vigilance jaune "vents violents" jusqu'au mercredi 17 janvier à 12h00.
17:16RT : : Météo France prolonge la vigilance jaune "Vents Violents" pour le département de la Creuse jusqu'au mer… https://t.co/KfqfbTjTa1
16:40Thenon : Des vœux sous le signe des trois R : Rassembler, remercier, rassure -> https://t.co/SaqF2Sa9IV
16:20Chaillac : L’ANACR et amis poursuivent le devoir de mémoire -> https://t.co/DA9xbTn2RK
16:05Périgueux : Un coup de pouce pour l’emploi -> https://t.co/zGuz7lgu0Y
14:50Valençay : Le Pôle pluridisciplinaire de santé devrait ouvrir en fin d’année -> https://t.co/4F2CBE8HOX
13:13Ravie de voir paraître mon premier écrit dans le journal l’Echo du Centre 🤗
11:53RT : "Si le gouvernement britannique s'en tient à sa décision de se retirer, le deviendra une réalité avec toute… https://t.co/w7FdImqiBf
11:39RT : Venez fêter les 20 ans de la ce samedi à l'occasion de la Nuit de la lecture! https://t.co/iJR7w1iIpl https://t.co/s1k8xRhChH
11:38RT : est la première commune correzienne à obtenir le label "Petite cité de caractère". https://t.co/W44101tV9B
10:59RT : est la première commune correzienne à obtenir le label "Petite cité de caractère". https://t.co/W44101tV9B
10:56 est la première commune correzienne à obtenir le label "Petite cité de caractère". https://t.co/W44101tV9B
09:33RT : : Météo France a placé le département de la Creuse en vigilance jaune "vents violents" ce jour à partir d… https://t.co/qZxn0iUZL9
07:07RT : Tulle : Projection du film "La bombe et nous" https://t.co/hgUck7yj9R
00:35Tulle : Projection du film "La bombe et nous" https://t.co/hgUck7yj9R
23:17France : Mais où est passé l’argent du beurre ? -> https://t.co/ToNYMeS2Rg
23:15France : Le blocage massivement suivi dans les prisons -> https://t.co/jEnwS7HEW6
23:13France : Alstom : un appel contre la fusion avec Siemens -> https://t.co/5RJ989If7y
22:47 Sur votre site il faut être abonné Tant pis

Des femmes revendiquent le droit de circuler librement

Des habitantes du quartier Saint-Jean se plaignent de ne plus pouvoir circuler librement. Ce lundi, une quinzaine d’entre elles a participé à une marche exploratoire afin de libérer la parole et de trouver des solutions.

Lors de nos permanences juridiques gratuites au centre social, des habitantes du quartier nous ont fait part de leurs difficultés à se rendre dans certains lieux comme le centre commercial ou la mairie annexe, certaines ont du coup mis en place des stratégies d’évitement », explique Mayline Chauvin, directrice du CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles).
Ces femmes se sentent observées, elles craignent ce qui pourrait être dit sur elles, ce qui pourrait salir leur réputation. De ce constat est née l’idée d’une marche exploratoire pour la liberté et la tranquillité, portée par le CIDFF, sur le modèle d’expériences menées dans la couronne parisienne et dans certains quartiers de Lyon.
« La première chose que nous avons dû faire, c’est convaincre les acteurs du quartier et les institutionnels du bien-fondé de notre action et ensuite les habitantes de son utilité », précise Dominique Poggy, sociologue et consultante spécialiste du concept. Démarrée début novembre à deux ou trois, la marche exploratoire a réuni hier après-midi une quinzaine de participantes. Un parcours avec six points de passage identifiés a été établi à partir des trajets quotidiens empruntés par ces femmes. L’objectif de cette marche était de recueillir leur ressenti et leurs propositions.
Le regard des hommes
En traversant le centre commercial, les femmes, réparties en deux petits groupes, s’attirent immédiatement le regard des hommes qui se tiennent devant l’un des bars. Au fil de leur cheminement se succèdent des lieux laissés pour partie à l’abandon et peu accueillants comme ce petit square en terre battue rue Michelet à la sortie d’une école avec trois bancs sans dossiers. « Rien n’a changé ici depuis quarante ans », dit une habitante. L’endroit est mal éclairé en soirée. Quand elles passent ici à la nuit tombée, ces femmes racontent qu’elles ont leur téléphone « prêt à l’emploi » ou qu’elles appellent ou font semblant d’être en ligne avec quelqu’un pour ne pas risquer d’être importunées.
Un peu plus loin, au pied d’un immeuble, des jeux pourtant récents sont désertés par les enfants car ils sont, disent-elles, inadaptés. Le lieu n’est pas très sûr avec les motos et les quads qui coupent par les pelouses. La présence de caméras de vidéo-surveillance ne rassure pas vraiment ces habitantes.
Au milieu d’une barre d’immeuble, un porche permet de rejoindre la rue du 11-Novembre. « Dans la journée, ça va, mais le soir, on ne passe pas par là. C’est sombre et il y a des gens qui sont assis sur les marches de chaque côté » témoigne une habitante. Elles s’interrogent aussi sur ce qui sera fait sur l’espace libéré par la destruction prochaine du bâtiment Iéna.
« Circuler librement est un droit pour tout citoyen. Les inégalités qui se créent dans l’espace public génèrent d’autres inégalités comme le fait de pratiquer une activité sportive, ce qui se fait surtout en soirée », souligne Dominique Poggy. Cette marche des femmes est une étape dans leur réappropriation de l’espace public : « On passe par une non-mixité temporaire qui est destinée à libérer la parole et à favoriser par la suite une plus grande mixité inter-sexe et inter-générationnelle ».
Une marche nocturne est prévue début 2018, puis une marche avec les décideurs locaux afin de voir ensemble ce qui ne va pas sur le terrain. Puis une synthèse des propositions sera faite pour les présenter aux élus en prévision du prochain plan de renouvellement urbain.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.