Fil info
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit
23:13France : PCF : à la recherche des voies de l’unité -> https://t.co/28ZMfG4B7X
22:46France : Mémorial Charles de Gaulle : dix ans d’expos sur la France libre -> https://t.co/EjJsD9YAPD
22:25Neuvic : La santé sur le territoire en débat -> https://t.co/CgAIFdRuAc
22:22Boulazac : Un chantier pour leur mettre le pied à l’étrier -> https://t.co/qMCFIb43Rl
19:51Indre : Le Racc s’impose et respire -> https://t.co/vd0rgay3Wp
19:49Châteauroux : Sur la piste des traces familliales avec les généalogistes -> https://t.co/68jSMmYNZh
19:46Indre : 130 personnes marchent dans la rue pour alerter sur le climat -> https://t.co/sIXMuuqYbC
19:34Tulle : Le plus court, du champ à l’assiette -> https://t.co/uN24SiiWee
19:32Bassillac : Une journée pour créer des vocations -> https://t.co/rVWen0LE0p
19:27Lissac-sur-Couze : Grand vent et petites foulées -> https://t.co/g0UgSJUZxB
18:43Région : Régénération et modernisation -> https://t.co/9aNci6sZRS
18:39Sarlat-la-Canéda : Municipales : Appel à l’unité des gauches et des écologistes -> https://t.co/KhHdx3f933
18:33# # - -Vienne : Ils ont marché pour continuer à jouir d’une planète durable -> https://t.co/4IWl5i2DY5
17:53# # - -Vienne : Le marché du goût fait la part belle à la saisonnalité -> https://t.co/omyxsnS3eV
17:27Les rencontres de la sécurité, plus de photos sur ce lien https://t.co/mAF7AyIFxl https://t.co/mAF7AyIFxl
17:21# # - -Vienne : Les grandes craintes des petits maires -> https://t.co/yhgzhSYwsr
16:05France : Les Rencontres de la sécurité avec le SDIS 23 -> https://t.co/r1c6k2Qllr

La volière de Napoléon s’envole pour une tournée des Amériques

Attendant son conditionnement pour voyager jusqu’au Canada où elle entamera une tournée des musées, la volière de Napoléon a été démontée en trois jours par deux restaurateurs spécialisés. Elle sera de retour en septembre 2019.

Objet emblématique des collections du musée de Châteauroux, considérée comme trésor national par les Musées de France, ramenée en 1840 par le général Bertrand sur « la Belle Poule » lors du rapatriement des cendres de Napoléon, la volière de Sainte-Hélène s'apprête à quitter son nid pour un long périple à travers les États-Unis.
Elle abandonne sa salle dédiée pour  le musée des Beaux-Arts de Montréal où elle sera exposée dans le cadre de l’exposition « Napoléon - Art et vie de cour au palais impérial », prévue jusqu’en mai 2018. Après cette première étape, elle sera installée à Richmond puis à Kansas City aux États-Unis, avant de revenir en France pour être exposée au Musée National du château de Fontainebleau. La volière devrait être de retour en septembre 2019 à Châteauroux.
Depuis lundi, deux restaurateurs du patrimoine, spécialisés dans les sculptures, s’affairent pour démonter l’immense cage en bambou, vieille de plus de 170 ans et dont la dernière intervention de restauration date de la fin des années 90. Le puzzle géant est constitué d’une centaine d’éléments qui parsèment maintenant trois salles du musée. Le conditionnement en caisse est prévu début janvier. Les deux spécialistes seront les seuls habilités pour la remonter et se déplaceront dans chaque lieu d’exposition outre-atlantique.
« Avant d’intervenir, il y a une longue période d’observation, explique l’un d’eux. C’est très fragile, il faut comprendre comment elle a été montée. Il faut  se creuser la tête même si elle a été fabriquée de manière à pouvoir être démontée. Au fil du temps, on voit qu’elle a été modifiée et rénovée. On distingue des traces de deux ou trois montages précédents. »
Au fur et à mesure de l’avancée, les restaurateurs photographient et consignent chaque pièce dans un registre informatique, pour établir une sorte de manuel de montage, en précisant l’ordre des pièces. D’ici le retour de la volière, le musée devra trouver un moyen de continuer à attirer le public avec sa collection, notamment le reliquaire de Vivan Denon et le Sakountala de Camille Claudel.
FR