Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb

Panorama lyrique des tourments amoureux dimanche au café Equinoxe

Dimanche après-midi, trois artistes castelroussins nous invitent à un tour du monde des parades amoureuses. Au rythme des plus grands classiques du chant lyrique et de la musique contemporaine, le trio dépoussière les airs des compositeurs les plus connus.
Occupation principale du genre humain sous toutes les latitudes, l'amour inspire depuis toujours les compositeurs. Prétexte à toutes les parades, il conduit les individus à toute une palette de comportements, source intarissable de péripéties et d'aventures. Trois artistes locaux nous invitent à les découvrir lors d'un tour du monde musical, au rythme des plus grands airs classiques et contemporains.
Au chant, Nayeli Desbrosses et Maxime Dollo, tous deux formés au conservatoire, interprètent tour à tour les amants passionnés tandis que Brigitte Coissard, enseignante diplômée de l'école normale de Paris, les accompagne au piano. Sur scène, le trio propose un spectacle vivant qui laisse une grande place à la comédie, loin du récital imposé. L'histoire commence avec Brigitte, spécialiste de l'amour, à qui l'on commande une conférence. Elle s'imagine alors les différentes situations amoureuses possibles à travers la planète et nous embarque au rythme des airs les plus connus.
« C'est une façon de revisiter ces grands airs et de les rendre plus contemporains, explique Maxime Dollo, le chanteur du trio. On revisite les classiques de l'opéra pour se les approprier et les remettre au goût du jour, notamment grâce à la mise en scène dans cette situation imaginaire. C'est une espèce de cartographie amoureuse qui montre comment se déploie l'amour dans différentes parties du monde, s'il est plus ou moins démonstratif, intellectuel,... »
Pendant plus d'une heure, les musiciens livrent ainsi une quinzaine d'interprétations, fidèles aux textes et aux arrangements. Le voyage démarre en Italie avec Mozart et les noces de Figaro, une vision de « l'amour démonstratif », puis se poursuit en France avec « son amour intellectualisé » illustré par Bizet et les pêcheurs de perles, le duo de la mouche d'Offenbach ou les chemins de l'amour de Gabriel Poulenc. Le périple se termine aux Etats-Unis, patrie des comédies de Broadway, avec West side story de Léonard Bernstein ou Prélude to a kiss du crooner Joe Williams.

« Ah, l'Amour... », comédie musicale pleine d'humour, dimanche 14 janvier, 15 h, Café Équinoxe (1, place Madeleine-Renaud & Jean-Louis-Barrault), tarif unique : 5 euros

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.