Fil info
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ
19:41Atur : En mémoire des martyrs de la brigade Alsace-Lorraine -> https://t.co/wHO9v114e1
19:36Bassillac : La mémoire d’André Debet honorée -> https://t.co/Z1clq7lB5D
18:35Indre : [intégral] Rendez-vous nocturne avec les professionnels du Bien-être -> https://t.co/FVuEzFTWr6
18:33Indre : Il raconte le stage vu de l’intérieur -> https://t.co/IUd4PG9Zb4
12:35 Bravo aux personnes qui ont su expliquer e… https://t.co/9tuDJI9CfA
12:00 cérémonies du 15 août. Nathalie Marcillac interpréte le Chant des Partisans https://t.co/MXjx7zpgmt
11:34 cérémonies du 15 août défilé avec l'harmonie Sainte Cécile https://t.co/1OFVeU0BuU
11:25Un nouvel article sur le chantier d'Eymet 😃 Merci ! https://t.co/15uxHbgEFG(p%C3%A9rigueux/LEcho-Dord… https://t.co/TSlKHuIGbD

Un siècle nous contemple du haut de ses 105 ans

André Pasdeloup est né à Montargis (Loiret) le 9 février 1913. Vendredi dernier, il a fêté ses 105 ans à la Charmée où il vit depuis quatorze ans. Elevé dans une exploitation agricole, puis employé de maison à Paris, il sera mobilisé en 1939 avant d’être fait prisonnier au tout début de la guerre. Il passera ainsi cinq ans en captivité en Allemagne. De retour en France à l’armistice, il s’installera à Châteauroux avec son épouse pour devenir ajusteur-mécanicien aux pompes Guinard. A l’usine, il défend les ouvriers et deviendra délégué syndical du personnel. C’est en 2004 qu’il intègre la Charmé avec son épouse. Celle-ci décédera trois ans plus tard, en 2007. Vendredi, c’est tout l’Ehpad qui a fêté l’anniversaire de ce fidèle pensionnaire, le plus âgé. Musique avec un accordéoniste, gâteau à la poire et lâcher de ballons ont animé l’après-midi. A 105 ans, André aime toujours se tenir informer et ne loupe jamais les informations télévisées. Son moment préféré, c’est le matin, quand il boit son café avec les aides soignantes, Clémence et Laura, respectivement âgées de 25 et 24 ans. Elles n’ont même pas la moitié de son âge à elles deux ! « Il a encore un bon coup de fourchette », préviennent-elles au moment de couper le gâteau. Le fils d’André habite Châteauroux. Agé de 80 ans, il passe voir son père tous les soirs pour lui donner des nouvelles de ses deux petits-enfants, de ses quatre arrière-petits enfants et de son arrière-arrière-petite fille.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.