Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

Quand l’art et l’industrie se rencontrent

Jusqu’au 14 mars, on peut voir à la galerie de l’école municipale des beaux-arts (EMBAC) les créations des élèves de la classe prépa sur le thème des machines volantes.

Ils sont dix-huit cette année à fréquenter depuis septembre la classe prépa de l’EMBAC. Celle-ci permet d’acquérir auprès de sept enseignants une formation générale en arts plastiques et visuels adaptée aux concours d’entrée dans les écoles supérieures d’art. « La première partie de l’année a été consacrée à l’acquisition d’un langage artistique de base afin de pouvoir aller ensuite vers un projet d’envergure comme celui que l’on peut voir actuellement dans la galerie de l’école », précise Nathalie Sécardin, directrice de l’EMBAC.
L’année a été bien remplie. Les élèves ont participé à un workshop au château d’eau à Bourges et à un hommage à Etienne Cornevin à la médiathèque de Châteauroux. Et donc cette exposition sur le thème des machines volantes.
Celle-ci est le fruit d’un partenariat avec l’entreprise Aérocast, implantée sur la zone de la Malterie à Montierchaume. Une première pour l’EMBAC ! L’initiative en revient à Karine Ballaire, DRH chez Aérocast. En novembre, les élèves ont visité par petits groupes cette entreprise spécialisée dans la fonderie et sont repartis avec des pièces rebut dont ils se sont servis pour créer leurs drôles de machines volantes.
Encadrés par deux de leurs professeurs, La    urent Petit et Virginie Mathé, le groupe a travaillé d’arrache-pied toute la semaine dernière poir préparer l’exposition inaugurée vendredi soir par Jean-François Mémin, maire-adjoint délégué à la culture. « La visite de l’entreprise nous a tous beaucoup marqués. C’est une opportunité pour des étudiants de travailler avec de tels matériaux », souligne Viginie Mathé. Tom a été impressionné par le nombre de pièces mises au rebut. L’exposition mêle aussi dessin et céramique. Sur de longs fils verticaux, des pièces sont accrochées comme en suspension. Au fond de la deuxième salle, des ronds, symbolisant des hublots, se succèdent, pour donner l’impression de se sentir à bord d’un avion. À partir de vêtements récupérés, Victor a conçu un parachute. « Je me suis souvent demandé ce que je ferais si je devais sauter d’un avion. Dans un rêve, j’utilisais mes vêtements pour m’en faire un parachute », raconte-t-il.
François, lui, est allé au centre technique municipal pour fabriquer une curieuse machine faite de pièces en aluminium qui trône au milieu de la galerie. De son côté, Raphaël a composé une sorte de mosaïque aux reflets multiples.
« Moi qui n’ai pas la fibre artistique, je suis vraiment impressionné », admet Benoît Richard, responsable production chez Aérocast, présent au vernissage. Le partenariat ne va pas s’arrêter là puisque en mai, les élèves vont réaliser une installation dans le hall de l’entreprise.
En attendant, leur exposition est visible jusqu’au 14 mars.
JMD

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.