Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

Les deux lauréats du prix de la Ville désignés par le jury

Mercredi après-midi, au premier étage de la mairie, le jury du prix littéraire de la Ville a rendu son verdict et attribué les prix Guy-Vanhor et Eugène-Hubert
respectivement à Aurélien Ducoudray et Jean-Pierre Surrault.

Remanié en 2016, le prix littéraire de la Ville de Châteauroux récompense dorénavant deux types d’œuvres distinctes. Le prix Guy-Vanhor désigne un ouvrage de fiction et le prix Eugène-Hubert un ouvrage documentaire. Hier après-midi, les neuf membres du jury se sont réunis pour désigner les lauréats.
Pour le prix Guy-Vanhor, le vote à bulletin secret fut très serré pour départager les gagnants. C’est le scénariste Aurélien Ducoudray qui remporte le prix avec l’illustrateur Anlor pour leur bande-dessinée À coucher dehors. « Cette année, il y a eu beaucoup de BD, constate Jean-François Mémin, le président du jury. Par exemple, sur les cinq ouvrages sélectionnés en final, il y avait trois BD ! »
En revanche, pour le prix Eugène-Hubert, le choix fut moins cornélien. « La qualité de l’ouvrage, des recherches et de l’écriture ont placé le livre de Jean-Pierre Surrault tout de suite en tête », indique le président. D’autre part, le jury a décidé cette année d’attribuer une mention spéciale au livre de Véronique Sousset, la directrice de la maison centrale de Saint-Maur. Le jury a voulu récompenser son travail pour Défense légitime, un livre qui relate son travail d’avocate commise d’office auprès d’un père accusé de torture et de meurtre envers son enfant. « Ce livre se trouve à la limite des deux prix, en mêlant information historique et récit fictionnel, justifie le président Mémin. Il allie à la fois une qualité littéraire et documentaire et cela aurait été dommage qu’il ne soit pas reconnu. »
Enfin, le jury souhaite faire évoluer le règlement pour permettre d’accueillir les lauréats des deux prix au sein du jury l’année suivante. « Cela permettrait d’apporter du sang neuf et de renouveler le jury avec des personnes qui s’y connaissent », explique le président. La modification doit maintenant être validée par le conseil municipal.

Les lauréats
- Prix Guy-Vanhor : Aurélien Ducoudray et Anlor pour À coucher dehors.
- Prix Eugène Hubert : Jean-Pierre Surrault pour Souvenirs de Mme Pierre Balsan.
- Mention Spéciale : Véronique Sousset pour son livre Défense légitime.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.