Fil info
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL
20:27Desserte ferroviaire : la défense du Paris-Orléans-Limoges-Toulouse est et reste une priorité absolue pour notre te… https://t.co/oWhA0mDTWf
19:28Tulle : L’urbain et la santé sur la table -> https://t.co/PTXzDFeRB7
19:26Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé -> https://t.co/A1hnN9nWvX
19:21Châteauroux : Une journée pour changer de regard sur la maladie d’Alzheimer -> https://t.co/Y2Uyz4O541

Une élue à l’imprimerie Alinéa 36

Dans le cadre de la semaine nationale de l’Artisanat, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Indre organisait cette semaine l’opération « Artisan d’un jour » pour permettre aux élus locaux de vivre quelques heures en immersion dans les ateliers.

Installée avenue de Verdun à Châteauroux, l’imprimerie Alinéa 36 emploie une dizaine de salariés et édite 300 tonnes de support de communication chaque année pour son millier de clients, essentiellement des collectivités et des entreprises. Elle imprime des flyers, des cartes de visite, des revues, des prospectus,... L’an dernier son activité a bondi de 40 %, pour la plus grande satisfaction de son gérant, Serge Guillaneuf.
Ce résultat, il l’obtient par un investissement permanent qui permet de garder une réactivité optimum. « Si on n’investit pas, on est mort, car on perd de la compétitivité, explique-t-il. Il faut toujours avoir une longueur d’avance car être artisan, c’est d’abord répondre aux demandes. » La dernière innovation est arrivée en fin d’année 2017. C’est un procédé à la pointe de la technologie, jusqu’ici utilisé par les acteurs internationaux de l’impression : le web-to-print. Concrètement, c’est la possibilité pour les clients de pouvoir envoyer en direct son projet par internet. « Cela permet de raccourcir la chaîne graphique et un meilleur contrôle des fichiers », précise le gérant. Les premières commandes sont arrivées en janvier, un système pour l’instant réservé aux gros clients.
Mardi dans l’atelier, il y avait une stagiaire un peu particulière. Arrivée à 14 heures, Chantal Monjoint, la déléguée au commerce à Châteauroux Métropole, est venue s'immerger quelques heures dans le monde de l’imprimerie. Sa mission était d’assembler des fascicules et de récupérer les imprimés, enrobés en paquet de cinquante par l’assembleuse - piqueuse, la « duplo » comme l’appelle les salariés. « Je n’ai jamais travaillé en imprimerie, confie-t-elle entre deux aller-retours à la duplo. Je ne suis pas sûre que j’arriverais à manier le massicot. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.