Fil info
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL
20:27Desserte ferroviaire : la défense du Paris-Orléans-Limoges-Toulouse est et reste une priorité absolue pour notre te… https://t.co/oWhA0mDTWf
19:28Tulle : L’urbain et la santé sur la table -> https://t.co/PTXzDFeRB7
19:26Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé -> https://t.co/A1hnN9nWvX
19:21Châteauroux : Une journée pour changer de regard sur la maladie d’Alzheimer -> https://t.co/Y2Uyz4O541
18:27Région : La limousine au sommet -> https://t.co/4Mj9Eeb060
18:21Dordogne : Les combats d’une Palestinienne -> https://t.co/IURSGQvIGQ

Les points chauds du dernier conseil municipal

Fiscalité, centre aquatique, halles, conseils de grands quartiers, réaménagement du secteur gare : les sujets de discussion n’ont pas manqué au dernier conseil municipal.

Les élus ont voté jeudi soir les taux 2018. Pour la septième année, ils n’augmenteront pas, ce qui ne veut pas dire que la somme à payer sur sa feuille d’impôt n’augmentera pas, les bases sont en effet réévaluées tous les ans par l’État. Une hausse qui s’ajoute à de nombreuses autres rappelle Chantal Delanne : « on assiste de plus en plus à un transfert de la fiscalité sur les ménages ». « Les taux n’augmentent pas mais vous avez augmenté tout ce qui pouvait l’être » critique Arnaud Clément. Le maire rappelle que la Ville a dû faire face à plusieurs années de baisses des dotations.
Des questions ont été posées sur le recrutement du directeur du futur centre aquatique et notamment sur le fait que ce ne soit pas un titulaire de la fonction publique. « Nous avons reçu une dizaine de candidats. Nous avons avant tout cherché une personne compétente » indique Michel Georjon. On a inévitablement reparlé chiffres, les élus d’opposition pointant l’écart entre les premières estimations et le chiffrage actuel. Selon Gil Avérous, la partie bien-être devrait permettre de réduire le déficit propre à ce type d’équipement.
La proposition du maire de laisser les habitants de Châteauroux choisir par vote électronique entre les différents projets présentés par les conseils de grands quartiers n’a pas fait l’unanimité. Pour Aymeric Compain, ce nouveau changement de statuts illustre l’échec de la Ville sur ce dossier. Une enveloppe annuelle de 100 000 euros est allouée aux grands quartiers. Jusqu’ici, le choix des projets se faisait par la seule majorité. « Désormais, c’est la population qui va décider, c’est plus démocratique » juge le maire. Pour Marc Fleuret, cela va pousser les habitants à se réinvestir dans les quartiers. Eric Bellet demande que les habitants puissent voter en utilisant des PC dans les maisons de quartier, ce qui est accordé.
Les élus ont ensuite longuement parlé du projet de réaménagement de la gare. Les élus d’opposition se sont étonnés de ne pas avoir eu connaissance du contenu de ce projet en conseil municipal. Beaucoup en ont découvert les grandes lignes dans le dernier bulletin municipal. « C’est un peu frustrant de ne pas avoir plus d’éléments » reconnaît Sophie Monestier. Chantal Delanne insiste sur le fait que « le projet doit être traité dans sa globalité ».
Le projet prévoit la suppression des places de stationnement devant la gare et la démolition du bâtiment de la gare routière. « Avant de le détruire, il faut se poser la question de savoir s’il fait partie intégrante du patrimoine castelroussin » estime Chantal Delanne. Gil Avérous justifie cette décision par le fait que le bâtiment n’aura plus demain aucune utilité et qu’il cache la partie gare routière. « Si on doit figer tous les bâtiments, cela va figer bien des projets. Nous avons plutôt prouvé par le passé que nous accordions une grande attention à notre patrimoine. Le projet global nous a poussé à dire qu’on ne pouvait pas conservé ce bâtiment. »
à la même heure, des opposants à ce projet de démolition se réunissaient en présence de la fille de l’architecte Jacques Barge qui l’a conçue.
La séance a été levée à 21 heures.
JMD

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.