Fil info
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr
19:09Indre : Mieux accompagner les conversions vers le bio -> https://t.co/dbzFGnKZ9R
19:06Indre : Fonction publique et salariés du privé unis contre la casse sociale -> https://t.co/957KkuScm9
18:47Indre : L’UFC-Que Choisir, du côté des consommateurs -> https://t.co/Zex8Oi1MHQ
18:32Périgueux : 1 600 Périgourdins en colère -> https://t.co/tY2ODUFHoS
18:29Coursac : Se souvenir, une grille de lecture de notre avenir -> https://t.co/s86WnRPvmG
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via

Les points chauds du dernier conseil municipal

Fiscalité, centre aquatique, halles, conseils de grands quartiers, réaménagement du secteur gare : les sujets de discussion n’ont pas manqué au dernier conseil municipal.

Les élus ont voté jeudi soir les taux 2018. Pour la septième année, ils n’augmenteront pas, ce qui ne veut pas dire que la somme à payer sur sa feuille d’impôt n’augmentera pas, les bases sont en effet réévaluées tous les ans par l’État. Une hausse qui s’ajoute à de nombreuses autres rappelle Chantal Delanne : « on assiste de plus en plus à un transfert de la fiscalité sur les ménages ». « Les taux n’augmentent pas mais vous avez augmenté tout ce qui pouvait l’être » critique Arnaud Clément. Le maire rappelle que la Ville a dû faire face à plusieurs années de baisses des dotations.
Des questions ont été posées sur le recrutement du directeur du futur centre aquatique et notamment sur le fait que ce ne soit pas un titulaire de la fonction publique. « Nous avons reçu une dizaine de candidats. Nous avons avant tout cherché une personne compétente » indique Michel Georjon. On a inévitablement reparlé chiffres, les élus d’opposition pointant l’écart entre les premières estimations et le chiffrage actuel. Selon Gil Avérous, la partie bien-être devrait permettre de réduire le déficit propre à ce type d’équipement.
La proposition du maire de laisser les habitants de Châteauroux choisir par vote électronique entre les différents projets présentés par les conseils de grands quartiers n’a pas fait l’unanimité. Pour Aymeric Compain, ce nouveau changement de statuts illustre l’échec de la Ville sur ce dossier. Une enveloppe annuelle de 100 000 euros est allouée aux grands quartiers. Jusqu’ici, le choix des projets se faisait par la seule majorité. « Désormais, c’est la population qui va décider, c’est plus démocratique » juge le maire. Pour Marc Fleuret, cela va pousser les habitants à se réinvestir dans les quartiers. Eric Bellet demande que les habitants puissent voter en utilisant des PC dans les maisons de quartier, ce qui est accordé.
Les élus ont ensuite longuement parlé du projet de réaménagement de la gare. Les élus d’opposition se sont étonnés de ne pas avoir eu connaissance du contenu de ce projet en conseil municipal. Beaucoup en ont découvert les grandes lignes dans le dernier bulletin municipal. « C’est un peu frustrant de ne pas avoir plus d’éléments » reconnaît Sophie Monestier. Chantal Delanne insiste sur le fait que « le projet doit être traité dans sa globalité ».
Le projet prévoit la suppression des places de stationnement devant la gare et la démolition du bâtiment de la gare routière. « Avant de le détruire, il faut se poser la question de savoir s’il fait partie intégrante du patrimoine castelroussin » estime Chantal Delanne. Gil Avérous justifie cette décision par le fait que le bâtiment n’aura plus demain aucune utilité et qu’il cache la partie gare routière. « Si on doit figer tous les bâtiments, cela va figer bien des projets. Nous avons plutôt prouvé par le passé que nous accordions une grande attention à notre patrimoine. Le projet global nous a poussé à dire qu’on ne pouvait pas conservé ce bâtiment. »
à la même heure, des opposants à ce projet de démolition se réunissaient en présence de la fille de l’architecte Jacques Barge qui l’a conçue.
La séance a été levée à 21 heures.
JMD