Fil info
20:50Brive-la-Gaillarde : Ils ont des chapons bien ronds -> https://t.co/Rdbcp7yXFh
20:29Corrèze : Des lanternes vraiment éclairantes ? -> https://t.co/GWu4PM1g5r
19:26 Quels sont les matchs qu'il faut perdre? ;-)
19:25Indre : Le Poinçonnet se sort du piège -> https://t.co/X8iPrtYkY8
19:22Argenton-sur-Creuse : Le Comité de défense de la gare toujours en colère -> https://t.co/17cx454dXi
19:22 Cc .
19:21Châteauroux : Saint-Denis : les habitants ne désarment pas -> https://t.co/140zpPbZ8H
19:21Indre : Acte V : 150 à 200 manifestants dans le froid -> https://t.co/z2o1ekVOlP
19:03Les Gilets jaunes sur la RN145 et au Monteil-au-Vicomte https://t.co/QQb4K4ZdF5
18:59Et un acte V. La détermination des gilets jaunes de la Creuse unie ne faiblit pas. Ils poursuivaient la mobilisati… https://t.co/MOksBVlhkr
18:39Coulounieix-Chamiers : Éco-responsabilité : la Dordogne veut montrer l’exemple -> https://t.co/T0zkgGmhqG
18:13Périgueux : Une boutique pleine de couleurs et de saveurs -> https://t.co/DtJI4a4Iwz
18:12Sarlat-la-Canéda : Des dossiers techniques et divers -> https://t.co/9oKO7Eut2C
18:06 la place du Civoire se fait Agora. Prises de paroles appel à signature pour le référendu… https://t.co/dfl60aFI9B
17:44 dépôt de bougies place du Civoire en mémoire des victimes de l'attentat de Strasbourg et des G… https://t.co/0XFkJ1jGZo
17:21Neuvic : «Je filme le métier qui me plaît» -> https://t.co/q8BgC4x8Gn
17:01 à peine 17h sous la halle Brassens une centaine de personnes se prépare à marcher dans les ru… https://t.co/1efHVajX5Y
17:00Périgueux : Les Gilets jaunes restent mobilisés -> https://t.co/01RuEzIp1S

Les points chauds du dernier conseil municipal

Fiscalité, centre aquatique, halles, conseils de grands quartiers, réaménagement du secteur gare : les sujets de discussion n’ont pas manqué au dernier conseil municipal.

Les élus ont voté jeudi soir les taux 2018. Pour la septième année, ils n’augmenteront pas, ce qui ne veut pas dire que la somme à payer sur sa feuille d’impôt n’augmentera pas, les bases sont en effet réévaluées tous les ans par l’État. Une hausse qui s’ajoute à de nombreuses autres rappelle Chantal Delanne : « on assiste de plus en plus à un transfert de la fiscalité sur les ménages ». « Les taux n’augmentent pas mais vous avez augmenté tout ce qui pouvait l’être » critique Arnaud Clément. Le maire rappelle que la Ville a dû faire face à plusieurs années de baisses des dotations.
Des questions ont été posées sur le recrutement du directeur du futur centre aquatique et notamment sur le fait que ce ne soit pas un titulaire de la fonction publique. « Nous avons reçu une dizaine de candidats. Nous avons avant tout cherché une personne compétente » indique Michel Georjon. On a inévitablement reparlé chiffres, les élus d’opposition pointant l’écart entre les premières estimations et le chiffrage actuel. Selon Gil Avérous, la partie bien-être devrait permettre de réduire le déficit propre à ce type d’équipement.
La proposition du maire de laisser les habitants de Châteauroux choisir par vote électronique entre les différents projets présentés par les conseils de grands quartiers n’a pas fait l’unanimité. Pour Aymeric Compain, ce nouveau changement de statuts illustre l’échec de la Ville sur ce dossier. Une enveloppe annuelle de 100 000 euros est allouée aux grands quartiers. Jusqu’ici, le choix des projets se faisait par la seule majorité. « Désormais, c’est la population qui va décider, c’est plus démocratique » juge le maire. Pour Marc Fleuret, cela va pousser les habitants à se réinvestir dans les quartiers. Eric Bellet demande que les habitants puissent voter en utilisant des PC dans les maisons de quartier, ce qui est accordé.
Les élus ont ensuite longuement parlé du projet de réaménagement de la gare. Les élus d’opposition se sont étonnés de ne pas avoir eu connaissance du contenu de ce projet en conseil municipal. Beaucoup en ont découvert les grandes lignes dans le dernier bulletin municipal. « C’est un peu frustrant de ne pas avoir plus d’éléments » reconnaît Sophie Monestier. Chantal Delanne insiste sur le fait que « le projet doit être traité dans sa globalité ».
Le projet prévoit la suppression des places de stationnement devant la gare et la démolition du bâtiment de la gare routière. « Avant de le détruire, il faut se poser la question de savoir s’il fait partie intégrante du patrimoine castelroussin » estime Chantal Delanne. Gil Avérous justifie cette décision par le fait que le bâtiment n’aura plus demain aucune utilité et qu’il cache la partie gare routière. « Si on doit figer tous les bâtiments, cela va figer bien des projets. Nous avons plutôt prouvé par le passé que nous accordions une grande attention à notre patrimoine. Le projet global nous a poussé à dire qu’on ne pouvait pas conservé ce bâtiment. »
à la même heure, des opposants à ce projet de démolition se réunissaient en présence de la fille de l’architecte Jacques Barge qui l’a conçue.
La séance a été levée à 21 heures.
JMD