Fil info
16:16Dordogne : Enquêtes dans le passé -> https://t.co/CAqIDvr7mt
14:42Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet -> https://t.co/2U3Ql5pM1y
13:48Faux-la-Montagne : Fichés F comme Fraternité https://t.co/NlxpLr9W7O via
12:49RT : Plus que 3 et on a bioman https://t.co/LJi54gAME6
12:48RT : Retour à « l’ancien monde » : en visite à pour évoquer le désenclavement de la région la ministre des tran… https://t.co/r4wWEiCMP5
12:46RT : Hier, nous avons appris la démission du doyen de la fac de droit https://t.co/7Vb1p3lHKi
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv

Les trésors naturels du tiroir

« C’est probablement une des plus belles expositions à la médiathèque de Châteauroux depuis 1996 ! » C’est avec cette promesse que le public était accueilli samedi matin au vernissage des « Restes du Banquet ».

Le plasticien Sébastien Cé est un artiste de Saint-Gaultier et son exposition fait déjà la fierté la médiathèque de Châteauroux.
« Il nous réconcilie avec le système environnemental. Celui que l’on doit protéger et celui qui nous offre un cadre », professait à son tour Jean-François Mémin, adjoint à la culture et au patrimoine.
Composée en un an et demi, l’exposition « Les restes du banquet » est vue comme une mystérieuse et poétique transfiguration de la nature et de l’homme par d’artistiques sculptures et détournements de reliques pour voir, imaginer, réfléchir et s’émouvoir.
« J’accumule depuis des années en forêt, sur les plages, chez les récupérateurs. J’ai toujours travaillé sur la base d’un fragment d’usure et d’accident y compris industriel. Ici je suis partie de boîtes d’entomologie ».
L’artiste marqué par son grand-père doué pour le dessin et d’inventifs assemblages de mécanismes a besoin de la nature pour se libérer. Sébastien Cé remplit ainsi ses tiroirs sans savoir sur l’instant ce qu’il adviendra de ses trouvailles.
« Le désir vient de la matière qui m’est offerte, puis le langage de la disposition dans l’espace », finit par confier le plasticien une fois le micro de l’inauguration éteint.
Il a fallu quinze jours pour installer l’exposition et inventer d’ingénieux systèmes d’accrochages, mais pour Carole Le Novère qui a déniché l’artiste, cette exposition est probablement une des plus belles à la médiathèque depuis 1996 ! « Elle est belle et exprime son essentiel au-delà du décoratif. Le diaporama vidéo par son opposition visuelle revendique d’autant le propos. »
Une exposition sobre, aérée et épurée. Qui s’admire d’un regard large et mérite ensuite de coller son œil aux subtilités. Une élégante respiration entre deux prises de conscience. Un véritable insecte se cache dans ce cabinet de curiosités. Au visiteur de le trouver. Il a deux mois pour cela !
William Etiève

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.