Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre

Des travaux ont été menés cet hiver afin de refaire les salles de bain des 40 logements de la résidence pour personnes âgées des Rives de l’Indre.

Refaire les salles de bain, c’était l’arlésienne, on en parlait depuis longtemps » sourit Anne-Marie, 84 ans, qui occupe depuis neuf ans un des quarante appartements de la résidence des Rives de l’Indre, rue de la Bièvre. « Je fais partie des meubles » plaisante-t-elle.
Cette résidence pour personnes âgées, propriété de la Ville de Châteauroux et gérée par le centre communal d’action sociale, a été construite dans les années 1980. A l’époque, la plupart des salles de bain avaient été équipées de baignoires. Depuis plusieurs années, les locataires avaient demandé qu’elles soient retirées : « une douche c’est plus pratique, la baignoire quand j’étais dedans, je n’arrivais plus à me relever » explique Anne-Marie. Précisons qu’ici la moyenne d’âge est de 80 ans. Anne-Marie n’était donc pas la seule dans ce cas !
180 000 euros
Les travaux ont eu lieu entre fin novembre et fin mars. Ils ont été réalisés par trois entreprises locales : Mouroux (plomberie), Delavalle (peinture, revêtement) et Tétot (carrelage). Le coût global s’élève à 180 000 euros dont 80 000 euros ont été pris en charge par la CARSAT, le reste sur les fonds propres du CCAS. Les résidents ont accepté de participer à hauteur de 21 euros en plus chaque mois sur leur loyer, sachant que ceux-ci restent modestes : de 280 euros un T1 à 490 euros un T3.
Président du conseil de vie sociale de la résidence, dont l’objectif est de maintenir l’entraide et la cordialité, Jean Apaire se réjouit de ces travaux. Ceux-ci ont bien sûr compliqué un peu le quotidien des locataires mais vont leur apporter un mieux-être certain, même si dans certains cas, pour des raisons techniques, il a fallu laisser une marche d’accès à la douche.
Le CCAS participe à l’animation de la résidence et assure la livraison de repas le midi.