Fil info
17:11Saint-Hilaire-Luc : Ouverture du festival 1000 Sources -> https://t.co/zAIzfm0sk2
12:13Lacelle : L'agriculture familiale en fête | L'Echo https://t.co/09WKKrOVwA via

Des jeux qui régalent les petits comme les grands

Tout le week-end à Belle-Isle, les joueurs de tous âges et de tous types se sont déchaînés sur les plateaux des 24 h du jeux, le rendez-vous désormais incontrournable des passionnés de loisirs ludiques.
Si pour les promeneurs du dimanche, le temps n’était pas à la fête ce week-end, pour les organisateurs des 24 h du jeux, c’était l’idéal. « Il fait ni trop chaud pour inciter les gens à aller se balader, ni trop froid pour qu’ils se résignent à sortir, c’est très bien », se réjouit Yolande Rioux, l’une des organisatrices. Dès l’ouverture des portes, la foule a en effet répondu présente. Les 300 premières entrées étaient atteintes en 1 h 30.
Le gros des troupes se préparaient pour le défi ultime : jouer 24 h. Le départ était donné à 15 h, le premier coup de cloche à 16 h. Tous les jeux étaient accessibles mais sur la scène, les bénévoles avaient mis en place un jeu fil rouge : le tour de France à vélo.
D’autre part, pour la première fois, le salon bénéficiait d’une protozone, une zone dédiée aux jeux encore en cours de création,  sous forme de prototypes. Pour les créateurs, c’est l’occasion de confronter leur projet à de vrais joueurs mais aussi de participer au concours permettant de remporter une invitation pour le festival de Cannes du jeu, prévu en février 2019. Comme pour le festival du cinéma, ce salon ludique est le plus grand salon francophone au monde du genre.
Tommy Wenckowski est venu de Poitiers pour remporter le pass de Cannes et présenter son premier jeu : Tonton. « Je l’ai créé il y a trois ans mais depuis il a beaucoup  changé, explique-t-il. C’est un jeu accessible à partir de onze ans. Aujourd’hui, c’est la première fois que je le propose avec les visuels et cela marche plutôt bien. Maintenant, ce serait bien de gagner le concours pour gagner en visibilité. »
Parmi les autres prototypes, on peut citer « Fake News », un jeu où les participants doivent présenter un JT, malgré les problèmes techniques et l’obligation d’assurer l’antenne, quitte à bluffer ... Autre jeu marquant, « Limoges » permet d’incarner les seigneurs du Moyen-Âge, qui se partageaient la ville et s’affrontaient sur les berges de la Vienne, aux couleurs de la France et de l'Angleterre.
Pour l’année prochaine, la treizième édition des 24 h du jeux est déjà programmée.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.