Fil info
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb
17:06Sarlat-la-Canéda : Visite de Lou Cocal -> https://t.co/ejaC3nyFAk
17:01Terrasson-Lavilledieu : Participation citoyenne à La Feuillade -> https://t.co/faSMkdO1GB

L’étoile dit adieu à son site historique

La décision a été actée en assemblée générale extraordinaire, l’association omnisport et culturelle de l’Etoile, à Châteauroux, va vendre son site historique de la rue d’Auvergne à l’OPAC pour un montant de 450 000 euros.
A la suite d’un vote à bulletin secret, la décision a été validée par 82 voix pour, 15 contre et 9 abstentions : le site de l’Etoile sera vendu à l’OPAC pour un montant de 450 000 euros.
Jusqu’au bout, le choix a divisé au sein de l’association omnisports et culturelle. Si ce projet, porté depuis trois ans, avait l’adhésion complète des membres actuels du bureau, certains adhérents continuaient de s’interroger sur son bien-fondé : n’y avait-il pas d’autres candidats à l’achat ? Ne pourrait-on pas rétrocédé le site à l’euro symbolique à la ville pour y rester ? « Aujourd’hui, le site est trop délabré et nous sommes obligé de saisir la balle au bond » a répondu Christian Virard président de l’association et vice-président de la section foot.
L’étoile, association omnisports et culturelle emblématique du quartier Beaulieu, occupait ce site de 19 000 m² à l’angle du boulevard de la Vrille et de la rue d’Auvergne depuis 1919. Aujourd’hui, les adhérents y pratiquent le foot, le billard, la peinture et des loisirs artistiques. Les cours de gymnastique se font au gymnase Jules Ferry et la randonnée en extérieur. Les finances de l’association en difficulté depuis quelques années pesaient sur son fonctionnement et les importants travaux des bâtiments ou des vestiaires, devenus très vétustes étaient inenvisageable selon les membres du bureau. « On a bénéficié d’un dispositif d’aide à la gestion pour les associations et nous avons progressé dans notre fonctionnement, a rappelé Didier Duchet, secrétaire de l’association. C’est pour cette raison que nous avons refusé la première offre qui n’était pas assez avantageuse. »
Après négociations jusqu’au dernier moment - notamment une rencontre avec le maire trois jours avant l’AG - le bureau a présenté une proposition selon lui équilibré. Et c’était bien l’inquiétude principale des personnes présentes : comment vont se dérouler les activités à l’avenir.
De nouveaux sites au cœur de Beaulieu
Côté foot, un accord de principe a été trouvé avec la mairie de Châteauroux. L’Etoile s’installera au stade de Beaulieu, rue d’Aquitaine où des vestiaires tous neufs les attendent. « La municipalité prendra à sa charge les travaux de rénovation du stade, 200 000 euros pour le nivellement des deux terrains et construira à côté un club house pour les moments de convivialité en fin de match » a précisé Marc Fleuret, adjoint aux sports présent lors de la réunion. Les Sabres, association de football américain qui occupe actuellement les lieux, se verront construire un nouveau stade du côté du gymnase Jean Monnet. Son coût est estimé à 700 000 euros.
Un nouveau bâtiment d’environ 350 m² verra le jour, financé par l’association l’étoile pour un montant de 400 000 euros. Il disposera de deux salles principales, une pour la pratique du billard et une pour les moments de convivialité. L’OPAC s’est engagé à en assurer la construction, en concertation avec les membres du bureau de l’Etoile. L’activité peinture et loisirs artistique ira, de son côté, dans l’ancien centre social, dans l’enceinte du centre commercial. Pour l’occupation de ce local, un loyer modéré sera demandé.
Quel avenir pour
le site ?
Côté rue d’Auvergne, d’importants travaux sont annoncés. Il est prévu une destruction complète des bâtiments, après désamiantage, pour faire place nette, avant les futures construction. « Nous voulons une opération équilibrée et diversifiée, avec des maisons en location, des accessions sociales à la propriété et des terrains constructibles, détaille Pascal Longein. Ici, on ne souhaite pas faire un projet de promoteur, mais  un aménagement du quartier. »
L’avancée de ce premier projet marque, en quelques sorte, le début du vaste plan de rénovation de l’OPAC au sein du quartier Beaulien dont elle est propriétaire. Celui-ci devrait être intégré dans le plan ANRU Des démolitions d’immeubles ont déjà eu lieu, en amont, dégageant un important espace entre la rue de Provence, la rue de Bourgogne et la place de Touraine. C’est sur ce site que Pascal Longein a proposé aux membres de l’Etoile de construire leur nouveau bâtiment. Les autres projets concrets de cette vaste opération, pour laquelle l’OPAC prévoit d’investir un montant global de 30 millions d’euros, devrait être dévoilés lors de sa candidature, à Paris, le 6 juin prochain. Si celle-ci est retenue, l’Etat apportera son concours et ses financements pour sa réalisation.