Fil info
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

ACGCS : 2016 difficile, 2017 constructive, 2018 épanouissante

Mardi après-midi, l’association ACGCS* qui gère quatre des cinq centres
socio-culturels castelroussins organisait son assemblée générale. En présence du maire, la présidente a tiré le bilan d’une année 2017 « constructive ».

Réunis rue Max-Hymans au centre socio-culturel Beaulieu, les salariés, bénévoles et adhérents de l’ACGCS ont tiré le bilan de 2017 avant d’évoquer les projets pour 2018. Présent à la tribune, Gil Avérous, le maire de Châteauroux, a rassuré l’assistance sur le soutien de la Ville alors que les annonces gouvernementales font planer un doute sur les prochains financements de l’action sociale. « Vous nous aurez toujours comme un partenaire fidèle à votre service. À chaque fois que vous en aurez besoin, nous serons là car nous savons que si vous n’étiez pas là, nous devrions assurer votre travail avec des employés de la Ville. La fin de l’AGMQC a été décidé pour mettre en place une structure plus pérenne. »
Année de la transition, 2017 fut compliqué pour l’ACGCS qui avait récupéré la gestion de deux autres centres en 2016. « Après l’année 2016 qui fut difficile pour les équipes, l’ACGCS travaille pour fédérer les centres socio-culturels, a rappelé en préambule Françoise Mérigot, présidente de l’ACGCS. C’est-à-dire pour apprendre et agir ensemble dans l’intérêt des habitants. Cette année, nous avons vécu une année constructive et un essor important a permis de réfléchir au projet associatif qui reprend les valeurs des centre socio-culturels : respect de la dignité humaine,  solidarité et démocratie participative. Maintenant, nous espèrons travailler plus sereinement après tous ces changements qui ont bousculé les habitants et les salariés. Les contraintes financières annoncées par la CAF et la Ville laissent à penser que nous allons attaquer dans les prochains mois un nouveau chantier. Comme depuis le début de l’association, nous nous adapterons, nous serons présents pour travailler aux côtés de la CAF et de la Ville avec une attention particulière à prévenir les risques de rupture de service, d’encourager les initiatives d’habitants et de veiller à ce que chacun trouve sa place et s’épanouisse. »
Comptant 55 salariés et 144 bénévoles, l’ACGCS a accueilli en 2017 517 familles adhérentes et 375 adhérents individuels, soit 1 563 personnes au total. L’accueil des plus jeunes a concerné 480 enfants de 3 mois à 6 ans, 414 enfants de 5 ans à 11 ans et 152 jeunes de 11 ans à 17 ans. Parmi les nombreux projets réalisés au court de l’année, on peut citer le projet vélo à Beaulieu qui a permis à onze femmes d’apprendre à faire de la bicyclette. À Touvent, les jeunes sont partis visiter Londres. A Saint-Jean, c’est un projet intergénérationnel qui a vu le jour en partenariat avec Scalis et à Vaugirard, « Mémoire de quartier » a ravivé les souvenirs des habitants.
Pour 2018, l’association mise sur la culture en développant des partenariats avec la scène Equinoxe et la MLC Belle-Isle. Un nouveau festival a également vu le jour, « le festival au cœur des quartiers », en remplacement de Multirythmes.

* L’association castelroussine de gestion des centre socio-culturels (ACGCS) gère les centres de Saint-Jean, Beaulieu, Saint-Christophe-Vaugirard et Touvent