Fil info
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞
01:03 Si etre contre la cruauté, c'est être anti-… https://t.co/q8wyZnVYSr
23:09International : Le viaduc de Gênes : symbole d’un pays affaibli -> https://t.co/G89U377saB
23:07France : Un Canadien à la tête d’Air France : colère des syndicats -> https://t.co/gCNhzy71US
21:25 Je voudrais que l’on m’explique s’ils sont… https://t.co/99eUGwtY0Z
21:09Région : La solitude au bout du fil -> https://t.co/sZhf7rzJsm
20:33 100% d'accord, ces raccourcis permanents co… https://t.co/wo4FeBwsc0
19:46Nos camarades de nous ont retrouvés sur ! https://t.co/ubEAzTzxBw
19:30Région : C’était Radio Luttes... -> https://t.co/xu5y3szMrM
18:31 THESE HELPLESS, INTELLIGENT, INNOCENT BEING… https://t.co/tq79xXr3BU
18:28 C'est criminel pour ces animaux qui ne verr… https://t.co/dVuJDYXz8Q
18:10 L. Inacceptable !! la souffrance de ces an… https://t.co/wuQZ6Ct9SQ
17:59 Je ne supporte plus cette souffrance animale ! Il faut arrêter ça !
17:53Indre : [intégral) Dans la peau d’un guerrier viking -> https://t.co/LYDOC4k0zU
17:53Indre : Les Beaux Yeux exposent au Moulin Lasnier -> https://t.co/5AKhUOMm1j
17:43Eyliac : Hommage aux maquisards tombés à La Roquette -> https://t.co/O6BTJ8HMvl
17:43 C'est quoi la définition de l'inacceptable ?
17:33Dordogne : Beynac divise toujours plus -> https://t.co/yltZI9AQwg
17:31Dordogne : Une cinquantaine de communes reconnues en état de catastrophe naturelle -> https://t.co/6E4cmykmjE

A vélo, à roller, à trottinette, ils font leur vélorution

Environ 150 personnes se sont rassemblées sur le parvis d’Equinoxe samedi matin avant d’entamer un circuit d’une heure pour mettre en avant l’intérêt et le plaisir de la mobilité douce à Châteauroux.
Libérez les cyclistes enfermés dans leurs voitures. » Le message a résonné tout au long du chemin emprunté par environ 150 à 170 personnes à vélo, à trottinette ou en roller, samedi matin, dans les rues de Châteauroux. Durant cinq kilomètres, au départ du parvis d’Equinoxe, puis à travers le quartier des Marins, le centre-ville et le site de Belle-Isle, les participants ont pris le temps de se retrouver, discuter et rouler ensemble. L’objectif : faire parler du vélo et de la pratique du vélo dans l’agglomération.
Au sein de ce peloton, à petite vitesse, hommes et femmes, retraité, en famille, entre amis, usagers quotidien ou occasionnels... Stéphane, 40 ans, 3 enfants, est un « papa cargo ». A l’avant de son vélo, une caisse en bois lui permet d’installer confortablement ses enfants. Avec, il fait régulièrement des trajets quotidiens, « ça me permet de ne pas prendre constamment notre grosse voiture juste pour quelques kilomètres ». Casque vissé sur la tête, Raphaël, son aîné, adore, « c’est mieux que la voiture car c’est plus sympa d’être à l’extérieur ». Comme eux, Jérôme et Delphine ont également choisi ce modèle de vélo pour se déplacer à trois avec le petit garçon. « On fait tout avec. Nous n’avons pas du tout de voiture, on trouve toujours une solution pour faire sans. Les automobiliste pense souvent que la route leur appartient, mais nous aussi sommes des usagers de la route, on a le droit de l’emprunter. »
un moyen de transport du quotidien
Et c’est cette idée que l’association Chateau’Roule, organisatrice de cette troisième vélorution souhaite faire avancer. La semaine dernière, un dernier entretien avec les représentants de Châteauroux Métropole a d’ailleurs abouti à un début de collaboration. L’association a été invité à travailler avec eux sur le schéma directeur d’aménagement cyclable de l’agglomération.
Et si la municipalité souhaiterait aujourd’hui leur réserver une place dans la future maison de la Mobilité, prévu à l’emplacement de l’ancien centre de tri postal proche de la gare, l’association aurait, de son côté, besoin de trouver une local plus rapidement. « Il faudra encore quelques années avant que ce projet se concrétise, mais nous, nous aurions besoin d’un local rapidement, avant la fin de l’année 2018, précise Thierry Chareyre, bénévole au sein de Chateau’roule. Par la suite, une fois le site abouti, pourquoi pas le rejoindre. » Sur place, les membres de l’association proposerait des ateliers de réparation, une vélo-école...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.