Fil info
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

A vélo, à roller, à trottinette, ils font leur vélorution

Environ 150 personnes se sont rassemblées sur le parvis d’Equinoxe samedi matin avant d’entamer un circuit d’une heure pour mettre en avant l’intérêt et le plaisir de la mobilité douce à Châteauroux.
Libérez les cyclistes enfermés dans leurs voitures. » Le message a résonné tout au long du chemin emprunté par environ 150 à 170 personnes à vélo, à trottinette ou en roller, samedi matin, dans les rues de Châteauroux. Durant cinq kilomètres, au départ du parvis d’Equinoxe, puis à travers le quartier des Marins, le centre-ville et le site de Belle-Isle, les participants ont pris le temps de se retrouver, discuter et rouler ensemble. L’objectif : faire parler du vélo et de la pratique du vélo dans l’agglomération.
Au sein de ce peloton, à petite vitesse, hommes et femmes, retraité, en famille, entre amis, usagers quotidien ou occasionnels... Stéphane, 40 ans, 3 enfants, est un « papa cargo ». A l’avant de son vélo, une caisse en bois lui permet d’installer confortablement ses enfants. Avec, il fait régulièrement des trajets quotidiens, « ça me permet de ne pas prendre constamment notre grosse voiture juste pour quelques kilomètres ». Casque vissé sur la tête, Raphaël, son aîné, adore, « c’est mieux que la voiture car c’est plus sympa d’être à l’extérieur ». Comme eux, Jérôme et Delphine ont également choisi ce modèle de vélo pour se déplacer à trois avec le petit garçon. « On fait tout avec. Nous n’avons pas du tout de voiture, on trouve toujours une solution pour faire sans. Les automobiliste pense souvent que la route leur appartient, mais nous aussi sommes des usagers de la route, on a le droit de l’emprunter. »
un moyen de transport du quotidien
Et c’est cette idée que l’association Chateau’Roule, organisatrice de cette troisième vélorution souhaite faire avancer. La semaine dernière, un dernier entretien avec les représentants de Châteauroux Métropole a d’ailleurs abouti à un début de collaboration. L’association a été invité à travailler avec eux sur le schéma directeur d’aménagement cyclable de l’agglomération.
Et si la municipalité souhaiterait aujourd’hui leur réserver une place dans la future maison de la Mobilité, prévu à l’emplacement de l’ancien centre de tri postal proche de la gare, l’association aurait, de son côté, besoin de trouver une local plus rapidement. « Il faudra encore quelques années avant que ce projet se concrétise, mais nous, nous aurions besoin d’un local rapidement, avant la fin de l’année 2018, précise Thierry Chareyre, bénévole au sein de Chateau’roule. Par la suite, une fois le site abouti, pourquoi pas le rejoindre. » Sur place, les membres de l’association proposerait des ateliers de réparation, une vélo-école...