Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞

Serre ton bonheur. À nous regarder, ils s’habitueront

Samedi, les communautés LGBT de la région s’étaient donné rendez-vous à Châteauroux pour la première marche des diversités, mettant en pratique le vers de René Char*. Plus de 300 personnes ont ainsi défilé pour revendiquer leur droit à exister dans un monde hétéronormé masculin, trop souvent oppressant.

Samedi après-midi, c’était la fête dans les rues de Châteauroux. Malgré l’orage menaçant et les intempéries, plus de 300 personnes ont répondu à l’appel de l’association Berry LGBT pour la première marche des diversités dans les rues de la préfecture indrienne, la seconde dans le Berry après celle de Vierzon qui avait rassemblée une trentaine de personnes. Trente-sept ans après la première marche parisienne, la communauté LGBT indrienne a donc revendiqué avec énergie et bonne humeur son droit à exister dans un monde hétérosexuel ostracisant, au rythme d’artistes comme Gloria Gaynor ou Madonna. Avant le départ, une minute de silence a été respectée en hommage aux victimes de l’homophobie. Le cortège s’est ensuite élancé du parvis d’Equinoxe pour rejoindre la place de la République où un village associatif avait été monté. La fête s’est cloturée par un concert place Monestier.
« Le but d’une marche comme celle-ci est de donner de la visibilité à la communauté LGBT, de sortir les personnes d’un potentiel isolement, qui n’osent pas vivre librement leur orientation sexuelle, et/ou leur identité, explique Emmanuel Ducarteron, président de l’association Berry LGBT et organisateur de la marche. En province, il y a beaucoup de situations dramatiques, beaucoup de coming-out qui amènent la personne à quitter sa région et son travail pour les grands pôles urbains, ce qui est illusoire. J’ai vécu et grandi à Reuilly et Vierzon, j’ai donc connu les mêmes difficultés que beaucoup de jeunes ici. »
Dans la foule, de nombreux anonymes mais aussi des représentants de partis politiques (NPA, PCF, EELV), de syndicats (CGT, CFDT) et d’associations, comme Valerie qui milite pour la pansexualité à travers l’association Bi’cause. « Beaucoup de gens, des jeunes et des moins jeunes, restent invisibles et sont victimes de discriminations. Nous sommes ici pour dénoncer l’augmentation des actes homophobes et biphobes comme le montre le dernier rapport annuel contre l’homophobie. »
À quatre jours du mondial de football, beaucoup confiaient d’ailleurs leurs inquiétudes pour la communauté LGBT russe, comme Sébastien, Matias et Guillain, venus de Paris pour représenter l’association Inter-LGBT. « Il est important qu’il y ait des marches partout, pour être visible directement sur le terrain », souligne Guillain.
Florent Renaudier
* « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront », René Char, Les Matinaux (1950)

Le Refuge à la recherche de bénévoles
Samedi, une délégation de l’association le Refuge* avait fait le déplacement depuis Paris pour soutenir la marche et tenter de recruter des bénévoles. « La souffrance est partout, pas que dans les grandes villes, souligne Romain Ceccarini, représentant de l’association. Il était donc évident pour nous d’être présents aujourd’hui et de soutenir cette initiative. L’important est de faire en sorte que les jeunes connaissent notre numéro s’ils ont besoin d’aide. On vient également d’entamer un chantier de développement dans toute la France. On cherche donc des correspondants relais pour l’Indre et la région Centre, dont le rôle sera de relayer nos actions de communication et de sensibiliser le public. » Plus d’infos sur www.le-refuge.org

* Le Refuge : association créée en 2003, dont le but est d’offrir un hébergement temporaire et un accompagnement aux jeunes homosexuels majeurs victimes d'homophobie et de transphobie.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.