Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

[intégral] Une heure pour découvrir les charmes insolites de la ville

La maison d’édition niortaise Geste éditions publie un guide de découverte sur Châteauroux et ses environs. Destiné aux touristes, il surprendra sûrement quelques Castelroussins par ses anecdotes, comme celle sur Baudelaire.
Basée à Niors, Geste éditions irrigue la nouvelle Aquitaine, le Centre et les Pays de la Loire de ses nombreuses publications (cuisine, almanach, beaux livres, jeunesse, édition poche, polar,...). Depuis mai, un nouvel ouvrage sur la préfecture de l’Indre vient d’enrichir sa collection de guide touristique « Je découvre ». Regroupant diverses informations historiques et pratiques, il propose de découvrir la ville en une heure, au travers d’anecdotes et de lieux incontournables.
Dans les secrets d’une ville méconnue
L’auteur, Olivier Stroh est un ancien journaliste. Professeur de lettres, il vit à Châteauroux depuis huit ans, une ville qu’il a appris à découvrir. « J’ai été surpris par cette ville méconnue », confie-t-il. L’anecdote qui l’a le plus marquée concerne la littérature, « un tropisme de mon métier sûrement ». Elle fait référence au manuscrit de la chanson de Rolland, conservé à la médiathèque. « C’est le plus vieux manuscrit conservé en France de cette chanson », souligne l’auteur. Autre information insolite, celle sur Baudelaire. Le poète est venu travailler à Châteauroux, dans un journal dont les locaux se trouvaient à l’emplacement de l’actuelle mairie. « Il n’est pas resté longtemps mais il a écrit des lignes véritablement étranges quand on sait qu’il était contre-révolutionnaire. » Arrivé de Paris avec une actrice qu’il avait présentée comme son épouse - un drame pour l’époque -, le poète partira en très mauvais terme avec la société bourgeoise castelroussine qui l’avait débauché de Paris.
« En fin de compte, je propose une promenade à sauts et à gambades dans les rues de la ville, pour reprendre les mots de Montaigne, résume l’auteur. Le livre s’adresse à ceux qui ne la connaissent pas mais j’espère aussi la faire redécouvrir aux castelroussins. » La première partie se focalise sur le passé historique. La deuxième partie est plus thématique. Le parcours est prévu pour durer une heure environ afin de « découvrir les lieux à voir. »

« Je découvre Châteauroux », disponible à l’office de tourisme, en librairie et dans les grands surfaces. Tarif : 4,90 euros.