Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Don du sang : ils veulent mobiliser les Castelroussins

Une amicale des donneurs de sang a été créée à Châteauroux depuis un an. Mardi, pour la première réunion publique, à la Maison des associations, une douzaine de personnes avaient répondu présentes.

On aurait pu croire qu’elle existait déjà, mais non. Alors que le département comptabilise une soixantaine d’amicales de donneurs de sang, principalement dans des communes rurales, Châteauroux n’avait pas encore sa propre association. C’est désormais chose faite. Discrètement, depuis un an, une nouvelle structure a été créée et cherche à recruter de nouveaux donneurs. Jusque-là, seules deux personnes y étaient actives : Danielle Ebras, la présidente, et Christel Cosson, la trésorière. Mardi soir, pour la première fois, elles ont organisé une réunion publique à la Maison des association pour recruter de nouveaux membres.
Une douzaine de personnes ont pour l’occasion répondu à leur appel, beaucoup issues du milieu paramédical. « Je suis infirmière anesthésiste à la retraite et toute ma carrière, j’ai vu l’importance du don du sang. C’est pour ça que je me sens concernée », explique Brigitte. De son côté, Ludivine donne régulièrement sang et plasma. « Je suis vraiment sensible à cette démarche, d’autant plus que ma fille a reçu une transfusion. »
La priorité pour cette nouvelle amicale : faire revenir les donneurs et en recruter de nouveaux pour l’établissement français du sang (EFS) de Châteauroux. « Le site peine, il est important que l’on fasse quelque chose », résume Danielle Ebras. L’amicale travaille déjà en étroite collaboration avec Stéphanie Larrere, en charge pour l’EFS de développer les collectes. Depuis la création de l’association, plusieurs initiatives se sont succédé pour sensibiliser et collecter des promesses de dons, avec succès. « À la même époque, en 2016, nous en étions à 650 poches collectées, en 2017 à 621 et en 2018 à 863. Clairement, on voit déjà l’influence de l’amicale. Mais nous avons besoin de 50 donneurs par semaine pour répondre à nos besoins. Là, on en compte environ 35 », rappelle Stéphanie Lasserre.
Alors, pour augmenter la fréquentation, l’amicale envisage de nombreuses pistes : sensibiliser dans les entreprises, auprès des employés de supermarchés, à travers les manifestations sportives ou les conseils de quartier... Ainsi, les bénévoles espèrent voir de nouvelles têtes les rejoindre, notamment les donneurs de sang réguliers. Le but : gagner des relais, agissant comme des ambassadeurs pour sensibiliser la population. Chaque personne qui le souhaite est invitée à se rendre à  leur prochaine réunion. Elle aura lieu à la fin de l’été, le jeudi 30 août, à 18 h 30. Il sera question de leur participation au forum des associations et de l’organisation d’une conférence pour le mois d’octobre ou novembre suivant.
MT