Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

La pension de famille Soliha se met au vert

La pension de famille Soliha a quitté le quartier des Nations pour s’installer depuis avril dans un immeuble appartenant à l’OPAC à Saint-Maur. En attendant la construction d’un nouveau bâtiment prévu en 2020.

C’est une récompense de se retrouver dans un cadre chaleureux comme celui-là. Ici, on peut repartir sur de bonnes bases », témoigne Joël, 62 ans. Cela fait cinq ans que ce fracturé de la vie vit à la pension de famille Soliha. Il a connu les cafards qui infestaient l’immeuble du quartier des Nations et préfère de loin les oiseaux qui chantent quand il ouvre sa fenêtre le matin.
Depuis avril, la pension de famille Soliha a pris ses quartiers dans un nouvel immeuble que l’OPAC lui a mis à disposition. Situé à Gireugne, au milieu des arbres, le bâtiment était destiné à héberger le personnel du centre psychothérapeutique, mais il s’est vidé au fil des années. Il ne restait plus qu’une seule occupante qui vient d’intégrer la pension de famille.
Depuis quelques semaines, le bâtiment reprend vie après que
l’OPAC a effectué quelques travaux qui étaient nécessaires. À l’instar de Joël, c’est un soulagement pour tous d’avoir quitté les locaux vétustes des Nations (cinq étages sans ascenseur), même si ce n’est que provisoire.
Un nouveau bâtiment va en effet être construit près du collège Jean-Monnet. L’architecte vient tout juste d’être retenu. Les travaux dévraient démarrer à la rentrée 2019 et durer une année. Le projet a d’ailleurs fait naître une polémique dans le quartier et suscité des craintes irraisonnées. L’heure est aujourd’hui à l’apaisement.  « Le projet sera présenté lors d’une réunion de quartier à l’automne et nous répondrons à toutes les questions », indique Olivier Latissière, responsable de la pension et coordinateur régional.
L’immeuble comprend 25 logements dont 23 sont actuellement occupés mais également des espaces communs (salle, salon, buanderie) où les résidents que l’on appelle ici « habitants » peuvent se retrouver. Des activités sont également organisées. Ainsi aujourd’hui, ceux qui le souhaitent vont participer à un événement qui se déroule à Tours autour des notions de « mieux manger » et du gaspillage alimentaire. La pension fait partie des cinquante en France à être affiliées à la Fondation Abbé Pierre.
Le lieu offre une « famille de cœur » à des personnes au parcours chaotique, souvent isolées, sans ressources et souffrant parfois de certaines addictions, la plus répandue étant l’alcool. « Des personnes qui cherchent à se reconstruire et à qui on permet de vivre chez eux, mais pas tout seuls » résume Olivier Latissière.
Hier, une inauguration très informelle a permis aux différents partenaires asssociatifs et institutionnels de découvrir le lieu et d’échanger autour d’un verre en présence des locataires.
JMD

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.