Fil info
19:36Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/UA5mJQ5Xuy
19:04Châteauroux : Une centaine de marcheurs pour le climat -> https://t.co/HZfjdm59wj
19:03Indre : Téléthon : 47 055 euros récoltés dans l’Indre au 36 37 -> https://t.co/8ZjSgzVifY
19:02Indre : Gilets jaunes : 500 sous la pluie -> https://t.co/BnP7ygfor3
18:43# # - -Vienne : Un espace dédié à la jeunesse -> https://t.co/zvhtWrDsQz
18:42Brive-la-Gaillarde : Une avenue à côté de la plaque pour la LDH | L'Echo https://t.co/iZEN0mUs2L via
18:42Corrèze : Des chutes d'eau extraordinaires au barrage du Chastang | L'Echo https://t.co/LaGqDYxpkx via
18:38# # - -Vienne : Un Téléthon marqué par la pluie et les mouvements sociaux -> https://t.co/rGqDu5mjBP
18:11Périgueux : La saison des truffes est ouverte -> https://t.co/d90ExcPOij
18:07Dordogne : La voiture de Jacqueline Dubois et celle de son époux incendiées -> https://t.co/AiizANR4TZ
18:07La Sainte-Barbe du centre de secours Maurice-Lebon à Guéret était l’occasion, outre la passation de commandement en… https://t.co/dMQzMy3oc5
18:01Dordogne : Les Gilets jaunes demandent à être enfin entendus -> https://t.co/HAF2OIwRUr
18:00Dordogne : Ils ont marché pour le climat -> https://t.co/w41a9zDeLV
17:57Sarlat-la-Canéda : La fin d’une époque pour Majuscule -> https://t.co/dTt7fRn2UJ
17:23France : Ligne Limoges-Ussel -> https://t.co/SJWMWJo3Uf
17:20# # - -Vienne : Des Gilets jaunes dans l’attente -> https://t.co/2Qab5JramC
17:09Région : La gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/Q30Xdy1YCS
17:00Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/jacK0BRELN via
16:59Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/4prmNAbd6v via
16:57Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/1D2y4CGXUG via
16:56Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/N3tyxfvUeh
16:47 ça vous dirait de soutenir un projet agricole et ? - > https://t.co/6A6WjbdUC2
14:37Dordogne : Le PCF au cœur des luttes -> https://t.co/H9VcVEashq

Après quatre ans d’études, Balsan’éo sort enfin de terre

Après plusieurs années de concrétisation du projet, de travail dans l’ombre, d’échange entre élus ou avec les riverains, hier matin avait lieu la pose de la première pierre du complexe aquatique intercommunal Balsan’éo.
En arrière plan, le ballet des pelleteuses a déjà commencé, soit en train d’avancer le terrassement, soit de positionner les modules qui serviront de bureaux aux ouvriers. Après des mois d’échanges autour de ce projet et de constitution de dossier, des années de réflexion, le projet Balsan’éo commence son chantier sur le site limitrophe de l’éco-campus, au cœur du quartier Balsan, à quelques centaines de mètres du centre-ville.
Hier avait lieu la pose de la première pierre de ce futur grand complexe aquatique. Devant un parterre d’élus, de riverains, de partenaires, les discours se sont enchaînés afin de revenir sur la genèse de ce projet, d’en décrire le contenu et les enjeux. « C’est un projet réfléchi depuis longtemps, déjà au cours de la mandature précédente, précise le maire et président de Châteauroux Métropole Gil Avérous. Nous avons cherché à développer un équipement suffisamment proportionné pour nos besoins. C’est un projet intercommunal, exemple de son efficacité, mais il a vocation à attirer au delà, notamment à l’échelle départementale. »
Le chantier devrait durer en tout 22 mois. Son montant global est annoncé à 33 559 302 euros soutenu par le Conseil régional, le Conseil départemental, le Centre national pour le développement du sport, l’Europe et l’Ademe.
Six bassins et
de la balnéo
Des plans du projet, conçu par Mikou design studio, étaient affichés pour que chacun puisse, au mieux, se rendre compte et imaginer le rendu final. Ainsi, six bassins seront répartis dans l’ensemble du complexe, dont deux en extérieur (ouvert du printemps à l’automne), soit en tout 1 968 m² de plan d’eau dont 1 323 m² couverts. Les bassins seront répartis entre ceux destinés à la pratique ludiques (avec jets d’eau, banquettes massantes et rivière à contre courant) et sportive (10 lignes de 25 m et un bassin d’apprentissage). A terme, le centre aura vocation à accueillir des manifestations d’ampleur régionale et inter-régionale. « Nous avons jugé cela plus intéressant car les compétitions sont plus fréquentes et le public sous plus nombreux » estime Gil Avérous.
A cela s’ajouteront 300 m² d’espace balnéo avec hammam, sauna, marbre chaud, douches massantes... complété par un bassin tonique. Pour le moment, reste une inconnue : le toboggan, initialement prévu, a été ponctuellement supprimé. La décision finale sur ce point devrait être annoncée à la rentrée.
La mairie prévoit d’organiser régulièrement des visites du chantier à destination de la population afin que les gens s’approprient leur futur complexe.