Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW

Après quatre ans d’études, Balsan’éo sort enfin de terre

Après plusieurs années de concrétisation du projet, de travail dans l’ombre, d’échange entre élus ou avec les riverains, hier matin avait lieu la pose de la première pierre du complexe aquatique intercommunal Balsan’éo.
En arrière plan, le ballet des pelleteuses a déjà commencé, soit en train d’avancer le terrassement, soit de positionner les modules qui serviront de bureaux aux ouvriers. Après des mois d’échanges autour de ce projet et de constitution de dossier, des années de réflexion, le projet Balsan’éo commence son chantier sur le site limitrophe de l’éco-campus, au cœur du quartier Balsan, à quelques centaines de mètres du centre-ville.
Hier avait lieu la pose de la première pierre de ce futur grand complexe aquatique. Devant un parterre d’élus, de riverains, de partenaires, les discours se sont enchaînés afin de revenir sur la genèse de ce projet, d’en décrire le contenu et les enjeux. « C’est un projet réfléchi depuis longtemps, déjà au cours de la mandature précédente, précise le maire et président de Châteauroux Métropole Gil Avérous. Nous avons cherché à développer un équipement suffisamment proportionné pour nos besoins. C’est un projet intercommunal, exemple de son efficacité, mais il a vocation à attirer au delà, notamment à l’échelle départementale. »
Le chantier devrait durer en tout 22 mois. Son montant global est annoncé à 33 559 302 euros soutenu par le Conseil régional, le Conseil départemental, le Centre national pour le développement du sport, l’Europe et l’Ademe.
Six bassins et
de la balnéo
Des plans du projet, conçu par Mikou design studio, étaient affichés pour que chacun puisse, au mieux, se rendre compte et imaginer le rendu final. Ainsi, six bassins seront répartis dans l’ensemble du complexe, dont deux en extérieur (ouvert du printemps à l’automne), soit en tout 1 968 m² de plan d’eau dont 1 323 m² couverts. Les bassins seront répartis entre ceux destinés à la pratique ludiques (avec jets d’eau, banquettes massantes et rivière à contre courant) et sportive (10 lignes de 25 m et un bassin d’apprentissage). A terme, le centre aura vocation à accueillir des manifestations d’ampleur régionale et inter-régionale. « Nous avons jugé cela plus intéressant car les compétitions sont plus fréquentes et le public sous plus nombreux » estime Gil Avérous.
A cela s’ajouteront 300 m² d’espace balnéo avec hammam, sauna, marbre chaud, douches massantes... complété par un bassin tonique. Pour le moment, reste une inconnue : le toboggan, initialement prévu, a été ponctuellement supprimé. La décision finale sur ce point devrait être annoncée à la rentrée.
La mairie prévoit d’organiser régulièrement des visites du chantier à destination de la population afin que les gens s’approprient leur futur complexe.