Fil info
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
11:14don du sang Le 29/11/2018 de 16:00 à 19:00 salle des fetes - agonac 💻https://t.co/Ds9TMR7rwi https://t.co/27yE8ZNZCO
11:10don du sang Le 26/11/2018 de 15:00 à 19:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/v8x9ahWJBjhttps://t.co/ItaX2jib7s
11:06don du sang Le 24/11/2018 de 08:00 à 12:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/bKLC6tK71shttps://t.co/xe6O0xsUbQ
10:59don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
10:50Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
09:30 12ème journée : Brive vs Oyonnax en direct A 14H https://t.co/0HdkffINfw
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ

La maroquinerie Rioland s’installe au cœur de la ville

Ce jeudi soir aura lieu le dernier conseil municipal à Châteauroux avant la trêve estivale. Parmi les deux points à l’ordre du jour, l’achat par la mairie d’un local cours Saint-Luc pour le louer à la maroquinerie de luxe Rioland.

Fini la devanture couverte de panneaux « À vendre ». L’ancien local de supermarché du cours Saint-Luc a trouvé un nouvel usage. D’ici quelques mois ouvrira ici un atelier de confection de l’entreprise Rioland, sous-traitant de grandes marques de maroquinerie de luxe (fabrication de sacs, porte-feuilles...) installé dans le nord du département. « Ils cherchaient depuis longtemps à revenir vers Châteauroux car ils ont épuisé le potentiel de nouveaux salariés dans leur bassin d’emploi, explique le maire, Gil Avérous, engagé sur le projet. Quand on leur a montré ce local, ils se sont vite rendu compte que le site bénéficiait de nombreux avantages : bus gratuits, taille, équipements... »
Pour concrétiser le projet, la mairie n’hésite pas à s’investir et va, pour cela, acheter le site (900 000 euros hors frais de notaire) d’environ 1 800 m² pour en louer 1500 m² par la suite. L’entreprise Rioland aura à sa charge de mener des travaux d’aménagement (375 000 euros) sur cette partie, et paiera un loyer de 5 000 euros une fois les travaux amortis.
Elle devrait débuter son activité en janvier prochain et prévoit d’embaucher en premier lieu vingt personnes et à terme une centaine d’ici environ deux ans. « C’est particulièrement intéressant de ramener de l’activité salariée, un atelier de production, en centre-ville et  pas uniquement des commerces. Les salariés vont pouvoir consommer sur place », se réjouit Gil Avérous.
La partie restante du site n’a pas encore d’utilité annoncée et n’a d’ailleurs jamais été utilisée.