Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE

La maroquinerie Rioland s’installe au cœur de la ville

Ce jeudi soir aura lieu le dernier conseil municipal à Châteauroux avant la trêve estivale. Parmi les deux points à l’ordre du jour, l’achat par la mairie d’un local cours Saint-Luc pour le louer à la maroquinerie de luxe Rioland.

Fini la devanture couverte de panneaux « À vendre ». L’ancien local de supermarché du cours Saint-Luc a trouvé un nouvel usage. D’ici quelques mois ouvrira ici un atelier de confection de l’entreprise Rioland, sous-traitant de grandes marques de maroquinerie de luxe (fabrication de sacs, porte-feuilles...) installé dans le nord du département. « Ils cherchaient depuis longtemps à revenir vers Châteauroux car ils ont épuisé le potentiel de nouveaux salariés dans leur bassin d’emploi, explique le maire, Gil Avérous, engagé sur le projet. Quand on leur a montré ce local, ils se sont vite rendu compte que le site bénéficiait de nombreux avantages : bus gratuits, taille, équipements... »
Pour concrétiser le projet, la mairie n’hésite pas à s’investir et va, pour cela, acheter le site (900 000 euros hors frais de notaire) d’environ 1 800 m² pour en louer 1500 m² par la suite. L’entreprise Rioland aura à sa charge de mener des travaux d’aménagement (375 000 euros) sur cette partie, et paiera un loyer de 5 000 euros une fois les travaux amortis.
Elle devrait débuter son activité en janvier prochain et prévoit d’embaucher en premier lieu vingt personnes et à terme une centaine d’ici environ deux ans. « C’est particulièrement intéressant de ramener de l’activité salariée, un atelier de production, en centre-ville et  pas uniquement des commerces. Les salariés vont pouvoir consommer sur place », se réjouit Gil Avérous.
La partie restante du site n’a pas encore d’utilité annoncée et n’a d’ailleurs jamais été utilisée.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.