Fil info
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO
12:57RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:54RT : À Saint-Junien, une salle bondée pour la défense de l'hôpital public. Plus de 300 personnes qui refusent de voir… https://t.co/AakgN8NOJF
12:50RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:50RT : [Thread] Retour à Paris après une soirée à Saint-Junien, à 30 km de Limoges. Avec le Maire, Pierre Allard, nous av… https://t.co/2qOO2kd70Y
11:32Tulle : L’éducation dans la balance ! -> https://t.co/gcxL9UP5XN

Un temps fort autour de Mis et Thiennot

Exposition photos, concerts, théâtre... Les 15 et 16 septembre, la MLC Belle-Isle ouvre ses salles et ses planches au Comité de soutien à Mis et Thiennot. Plus qu’un retour sur le passé, un engagement présent et futur.
Un temps fort et long autour de l’affaire Mis et Thiennot » expliquent conjointement Michel Martin (membre du comité de soutien), Victor (metteur en scène) et Mélanie Bizet, directrice de la MLC Belle-Isle.
« Nous voulions raconter une fois encore la tragédie de ces deux hommes accusés à tort, en quoi elle interroge encore et toujours nos notions de justice, de citoyenneté, d’engagement, d’humanité... Autant de valeurs sur lesquelles il ne faut pas s’endormir si l’on ne veut pas les voir s’étioler peu à peu. » Pour porter ce message salutaire et essentiel, ils réunissent les 15 et 16 septembre, à la MLC Belle-Isle, les voix de Fred Daubert, Eric Laurent et Jean-Marie Vivier (chanson), l’entrain de la compagnie de théâtre du Cheval Bleu et l’œil de Gilles Froger (photographe) lequel exposera dans le hall du 12 au 30 septembre (vernissage le 12 à 19 h).
Cette conjonction d’expressions, d’énergies et d’envies est née de rencontres, « de rencontres non fortuites » précise Victor, convaincu qu’il est que tout ce petit monde était destiné à se croiser, s’entendre, joindre ses forces et talents autour de ce même engagement . Autour des missions que s’est fixée la nouvelle équipe de la MLC Belle-Isle, aussi, qui désire agir autant pour la culture que pour la citoyenneté, défendre autant l’audace artistique que la pédagogie.
7 ans, 6 mois, 14 jours
Ainsi s’intitule l’exposition photos de Gilles Froger, clichés noir et blanc qu’il a réalisé à la demande de la commune de Paulnay, plus proche voisine de Saint-Michel en Brenne où les faits se sont déroulés. Rappelons qu’à l’époque (1946), un garde chasse est retrouvé mort, que l’on accuse Mis et Thiennot et que l’on obtient d’eux des aveux après un interrogatoire plus que musclé...
Les photos de Gilles Froger ne se contentent pas d’illustrer la tragédie, elles la racontent, la mettent en scène. On est d’emblée saisi par l’épaisseur des noirs, l’intensité des contrastes, l’angoissante récurrence des flous... L’ensemble nous projette dans la contemporanéité des événements, dans le mystère et l’horreur comme si on y était; comme si le passé venait télescoper le présent.
Le 15 septembre, à 20 h 30, Jean-Marie Vivier vient chanter ses humeurs, ses pensées et ses rêves pour seulement 5 euros par personne. Pour le même prix, le lendemain à 15 h, La Cie du Cheval Bleu présente Ruade, une comédie politique.
A ce prix et pour une si noble cause, qui osera dire que l’on prend le public pour une vache à lait?

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.