Fil info
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G
19:29Châteauroux : Comme un air de Montmatre sur la place du Palan -> https://t.co/SMdiMlePH5
19:08Rosiers-d'Égletons : Des serres à tomates sous le feu criminel de la contestation -> https://t.co/otIUkrkbKb
18:15Périgueux : La musique a chassé la pluie -> https://t.co/EidMbTEsXF
18:13Carsac-Aillac : Expo Ligne Bleue : « Mordre dans les choses » -> https://t.co/KpoaxW0grE
18:10Saint-Pardoux-la-Rivière : La déchetterie de Saint-Pardoux a été inaugurée -> https://t.co/U8GDlg2Ydf
18:07Dordogne : Deux jours autour du basket 3x3 -> https://t.co/MXUf0lt6HV
18:04Indre : Sous le soleil exactement, à l’heure précise de l’astre solaire -> https://t.co/pKXtXoqxgl
17:51 Ce soir là, accueil TOP et menu délicieux. Le burger était excellent ! Belle initiative.
17:32Périgueux : Les Jeunes agriculteurs font la promotion de leurs produits en musique -> https://t.co/8ZM9SluLA3
17:21France : Savoir prendre du temps pour soi pour avoir le temps de maigrir -> https://t.co/UFb7YnW4j4

Des cadres mieux encadrés

Depuis 2015, Châteauroux métropole propose un accompagnement aux cadres en recherche d’emploi, un dispositif qui rencontre un succès croissant. Ils vont désormais pouvoir en plus être parrainé. Explications.
L'Association pour l'emploi des cadres (APEC) apporte service et conseil aux entreprises et aux cadres ou futurs cadres sur les sujets touchant à leur emploi. Présente à Orléans et à Tours, l’association ne souhaitait pas créer une antenne à Châteauroux. La cellule emploi de Châteauroux métropole - dénommée plateforme des métiers - a du coup mis en place un accompagnement dédié depuis 2015 dans le but de favoriser la mobilité professionnelle des cadres du département, qu’ils y vivent ou viennent d’y arriver.
La prestation « mobi’cadres » est un dispositif d’accompagnement personnalisé gratuit qui s’échelonne sur une durée de huit mois. Au cours des quatre premiers mois, huit entretiens d’une durée d’une heure sont proposées ainsi qu’un suivi par mail et par téléphone avec Thierry Pomme, coach ressources humaines (RH). Ces entretiens se déroulent à la pépinière d’entreprises en face de la gare.
Au programme : préparation de l’entretien d’embauche, travail de réseau, mise en contact, dynamisation. « Il n’y a pas de parcours type, c’est à la carte selon le projet et l’évolution de chacun » précise Thierry Pomme.
Dix personnes ont pu en bénéficier en 2016 et 2017. Elles sont dix-sept cette année. « On assiste à une montée en puissance, se réjouit Catherine Dupond, vice-présidente de l’agglomération déléguée au développement économique.  Et nous avons eu l’idée de créer un parrainage par des responsables ressources humaines d’entreprises. » Le but est d’apporter un regard croisé entre le coach et le parrain référent. Trois marraines, qui connaissent bien le tissu économique de l’Indre, ont pour l’heure accepté d’apporter leur concours bénévolement.
« Faire venir des cadres dans le département, c’est très compliqué et ceux qui sont ici, on ne les connaît pas forcément » constate Sophie Kirsch, responsable RH dans une entreprise castelroussine. L’accompagnement ne s’arrête pas au moment du recrutement : « C’est là où tout démarre, quand la personne arrive dans l’entreprise » souligne-t-elle.
Deux bénéficiaires du dispositif témoignent. Arrivée en février 2017 de la région parisienne, Carole Druelle salue l’initiative : « on n’est pas un numéro et ce dispositif est complémentaire avec celui pour les nouveaux arrivants ». En mars, elle a été recrutée comme responsable de la pépinière d’entreprises. Laura Camus était, elle, chef de production marketing à Tours. Elle a suivi son mari muté dans le Berry avec un peu d’inquiétude quant à son avenir professionnel : « on a une personne qui est à l’écoute et c’est important dans les moments où on baisse les bras, cela m’a aidé à prendre les bonnes pistes et à ne me fermer aucune porte » dit-elle. Elle aussi a retrouvé du travail comme assistante de direction.
Fin 2017, le taux de sorties positives était de 90 % et le délai moyen pour décrocher un emploi de 3,3 mois.

Pour pouvoir bénéficier du dispositif mobi’cadres, il faut s’adresser à Vanessa Sandéi-Pradeau à la direction de l’attractivité du territoire et du développement économique. Téléphone : 02 36 90 51 69. Mail : vanessa.sandei@chateauroux-metropole.fr.

Nike Magista Obra Low