Fil info
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd
21:28A le pilote d'un deux-roues fait un parcours de balle de flipper. C dans : https://t.co/jEFm7SREUn
21:25Coulounieix-Chamiers : Le pilote d’un deux-roues blessé après avoir été ballotté -> https://t.co/roKss1MLAM
19:56Argenton-sur-Creuse : Des appels de convivialité inédits dans l’Indre -> https://t.co/lmkYrna3vJ
19:54La Châtre : La pietà est partie pour deux mois -> https://t.co/cp4ptnRJWG
19:52Ruffec : 4e étape du Mini-tour blancois : Charluet et Imbourg trop forts ! -> https://t.co/c2Y8sHpKN0
19:49Châteauroux : Liszt et ses amis musiciens -> https://t.co/aJzs55sEZR
19:44Châteauroux : Retour au bon vieux temps des « fifties » américaines -> https://t.co/R5UStPPfl7
19:06Trélissac : Le bip casse le plan d'un importun en quête de cocaïne -> https://t.co/umskLTZVTV
18:00RT : Les amis 💚 Qui dit gros match pour débuter cette nouvelle saison, dit très grosse sur… https://t.co/n0Yd80NZ4j
18:00RT : MR , le service public que vous critiquez et les émissions intelligentes auxquelles vs ne participez pa… https://t.co/PWfVNwmiGT
16:55Périgueux : Action coeur de ville à Périgueux : point sur l'avancement des chantiers -> https://t.co/NaqLV7uGMP
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX

Fonction publique : 600 à Châteauroux

La journée d’action dans la fonction publique a mobilisé hier quelque 600 personnes à Châteauroux venues défendre un service public déjà pas mal fragilisé en milieu rural.
Quelque 150 manifestations ont eu lieu hier dans toute la France dont une à Châteauroux. Celle-ci a réuni environ 600 personnes des fonctions publiques hospitalière, territoriale et d’État qui ont défilé de la place de la République jusqu’à la préfecture en empruntant le circuit habituel en centre-ville.
Pour la première fois depuis des mois, l’ensemble des organisations syndicales se sont retrouvées derrière une unique banderole : « Fonction publique en danger ». Un projet de loi qui vise à réformer en profondeur la fonction publique doit être présenté lundi prochain à l’Assemblée nationale. Il fait pour l’heure l’unanimité contre lui. Les syndicats sont vent debout contre ce qui est, à leurs yeux, ni plus ni moins qu’un alignement sur le privé sous le prétexte de rendre la fonction publique « plus attractive ».
Les fonctionnaires sont donc descendus en nombre hier dans les rues pour protester contre ce projet de loi que le gouvernement voudrait faire adopter avant l’été pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2020. Une quinzaine de Gilets jaunes sont venus leur apporter leur soutien ainsi que des militants du PCF et de Lutte ouvrière.
Manifestants en blanc
En tête de cortège, on remarquait la présence de personnes vêtues de combinaison blanche et portant « le cercueil de la fonction publique ». Créée en février, l’ASPIC 36 (Agir pour le service public et l’intérêt collectif) regroupe à la fois des syndicalistes de tous bords et des usagers dans une optique de convergence des luttes. On y trouve notamment des membres du comité de défense de la gare d’Argenton et du collectif C’est pas demain la veille.
« On est là parce qu’on en prend plein la gueule, résume Sophie Grenon, à l’origine de l’ASPIC. Il est indispensable d’unir nos combats et d’arrêter de se disperser, ce que recherche le gouverne-ment. » La journée d’hier marquait leur première participation à une manifestation. Le choix des tenues blanches est une façon de mettre de côté les appartenances syndicales des uns et des autres. Elle leur donne aussi l’aspect de spectres, « les spectres d’une fonction publique réduite à la portion congrue ».
Dans le cortège se trouvait sans surprise un grand nombre d’enseignants : l’Éducation nationale représente 4 000 emplois dans le département. Des enseignants très remontés contre la réforme de leur ministre qui met à mal, selon eux, le service public d’éducation : « Nous sommes là pour les élèves qui ont le plus besoin de l’école. Aujourd’hui, force est de constater que l’ascenceur social est en panne. Si on fragilise l’école, on fragilise les plus faibles », déplore Bérengère Delhomme, secrétaire de l’UNSA-Éducation.
Du côté de la CGT éduc’action, on songe déjà à déposer un préavis de grève reconductible pendant le Bac.
Adhérent à Sud Santé, Thierry Buffet ne mâche pas ses mots : il parle d’un « dynamitage de la fonction publique » avec le recours généralisé à des contractuels en lieu et place de titulaires, des primes versées à la tête du client et des chefs venus du privé avec des objectifs à atteindre.
S’il défile ce jeudi, c’est avant tout « pour un maintien des services publics dans nos campagnes car cela correspond à un besoin des usagers ».
Des usagers invités, eux aussi, à se faire entendre.

Men's Nike PG3 'Paulette' [AO2607-901]