Fil info
18:14Châteauroux : Fin de saison aux sonorités cubaines et pique-nique partagé -> https://t.co/gJxmNXyu4s
18:03Indre : L'hôpital castelroussin rejoint le mouvement de grève national -> https://t.co/f78FcpbpXL
16:46Saint-Mesmin : Un territoire à découvrir sur un site exceptionnel -> https://t.co/Bj0InKeTBO
16:41Trélissac : 63 disciplines et plus de 89 000 licenciés -> https://t.co/pdNXWNrPJM
15:53Coulounieix-Chamiers : Un banquet citoyen réussi -> https://t.co/H8Wk1Rj8Uf
15:23Plus fort que la aujourd'hui dans interview de David Gozlan secrétaire général de… https://t.co/79nrzhpJum
14:52 Pourquoi pas une interpellation avec mise en garde à vue, c'est grave ce que fait cette élue?
14:50Canicule: jeux d'eau à La Bastide (au square Manet aujourd'hui 14h-17h (jeunes ados), à l’accueil de loisirs pour l… https://t.co/n6Eko3M4qw
14:45Canicule : les déchèteries et la collecte changent d'horaires. Jusqu'au 30 juin, elles seront ouvertes de 7h à 14h.… https://t.co/giEMqLJmbl
14:30RT : En pleine canicule, refuse d’ouvrir un centre d’accueil pour les sans-abri. Le préfet a saisi en r… https://t.co/yrCYRMvS7g
14:26RT : L’urgentiste estime que les moyens restent insuffisants : "En 20 ans, plus de 100… https://t.co/ErsKo6qQmp
14:23 Beurk
14:22RT : Les urgences de Brive, en grève illimitée, chantent leur colère ! https://t.co/9zNXO14YiK
14:21RT : Excellente nouvelle ! Le tribunal a prononcé la relaxe. Les décrocheurs de portraits de ne sont pas… https://t.co/sEHlwK2cSK
14:19 Beurk
14:18RT : Flash : Il fait chaud.
14:17RT : Canicule: le brevet reporté de quelques jours https://t.co/5NUdHuOQm1
09:02# # - : On ouvre en diversités -> https://t.co/vuYZKk1dHp
08:58# # - -la-Poste : Un voyage de trois jours sur la côte Vermeille pour les anciens élèves -> https://t.co/jQZd1DZErQ
08:56# # - : Pétanque : les jeunes parfois déconcertants -> https://t.co/5VuWEkgK3m
08:54# # - : Ecole de jeunes pompiers : magnifique ! -> https://t.co/QY9XWoQdG8
08:50# # - -Yrieix-la-Perche : Retour ce jeudi des marchés festifs -> https://t.co/GCgPY0k4BE
08:49# # - -Yrieix-la-Perche : Initiation au foot à Jules-Ferry -> https://t.co/JhH7nar4IA
08:46# # - -Junien : EDF prodigue quelques petits conseils pour faire baisser sa facture d’énergie -> https://t.co/Mn30pLIBix
08:44# # - -Junien : La nouvelle zone de Boisse prête à accueillir les entreprises -> https://t.co/gp4dwsWjdA
08:26Bergerac : La Résistance et la déportation racontées aux écoliers -> https://t.co/mxAk0IA3lN
07:56# # - : Ici, on se prépare pour la 1re du festival du blues -> https://t.co/Cgwg7mmDl9
07:53# # - : La rivière n’est pas une poubelle -> https://t.co/MVI0dPxXtZ
07:50# # - -Vienne : Des œufs bio 24h/24 grâce au distributeur automatique -> https://t.co/LL3A9SoSWI
07:46# # - : Une saison estivale bien remplie : à vos agendas -> https://t.co/5O8my2IwnK
07:44# # - -Vienne : Faire rayonner la langue française aujourd’hui et demain -> https://t.co/0h94Hwa8dz
07:39# # - -Vienne : Isabelle Lescure élue à la tête de la fédération départementale du BTP -> https://t.co/Eqh1yQvCoh
07:37# # - -Vienne : Les agents de la CAF, CPAM et CARSAT dénoncent «la classification de la rigueur» -> https://t.co/R8HvsebLOh
07:35Région : Quatorze nouveaux contrats de territoire au conseil régional -> https://t.co/mQtMKNDCbN
07:32Région : Les CFA seront-ils sacrifiés ? -> https://t.co/U5CNiCD5ul

PCF : encore deux semaines pour convaincre !

A l’approche des élections européennes, le PCF multiplie les initiatives pour faire élire des communistes. Delphine Piétu, candidate, était à Châteauroux jeudi pour soutenir les militants.
La question qui ressort souvent au fil des discussions, c’est : “ A quoi ça sert d’aller voter ? ” Bruxelles et Strasbourg, c’est loin ! Pourtant pour que ça change en France, il faut que ça change en Europe ! » Voilà, en substance, ce que Delphine Piétu est venue dire jeudi soir à la quarantaine de personnes réunies salle Barbara à Châteauroux.
Directrice d’école et maire-adjointe de Thénioux (Cher), Delphine Piétu est candidate en 42e position sur la liste conduite par Ian Brossat. Depuis trois mois, elle bat la campagne pour écouter les gens et leur faire connaître les propositions des communistes pour une Europe des gens, justement, et pas une Europe de l’argent.
« La règle des 3 % d’endettement maximum imposé par le traité libéral européen a des conséquences terribles sur notre quotidien, rappelle-t-elle. En appliquant des mesures d’austérité, les gouvernements réduisent les dépenses de santé par exemple – la fermeture de la maternité du Blanc en est une conséquence directe –, les services publics dans leur ensemble sont directement impactés. Nous proposons un moratoire sur toutes les fermetures de services publics. Il faut stopper cette hémorragie. La Banque centrale européenne a versé 3 000 milliards d’euros sans conditions ni contreparties. Nous proposons qu’une partie de cet argent alimente un fonds pour le développement des services publics. Cet argent serait plus utile plutôt que de faire de la spéculation. »
Dans la salle, des militants font part de leurs difficultés à convaincre les électeurs, peut-être « parce que nos gouvernants disent toujours que c’est la faute à l’Europe », et d’une difficulté aussi à rendre audible leur parole auprès des personnes les plus modestes.
« À force de se servir de l’Europe pour imposer partout des politiques de régression sociale, les libéraux ont fini par dégoûter les Européens de l’Europe, estime Delphine Piétu. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que les nationalismes progressent. Tout l’enjeu est de faire la démonstration que l’Europe pourrrait être autre chose. Face aux multinationales qui pratiquent l’évasion fiscale, face au défi climatique, face à l’accueil des réfugiés, nous avons besoin d’Europe. »
Il reste deux semaines avant l’élection, « deux semaines pour aller chercher les abstentionnistes : il faut y croire, il faut rallumer les étoiles ! », martèle la candidate. Avec, pour enjeu, d’avoir au moins quatre élus communistes au parlement européen.
Ne pas non plus laisser le terrain au RN « qui mène une politique du faux-nez ». « Dans son duel face au RN, Emmanuel Macron escompte trouver une nouvelle légitimité pour continuer sa politique », analyse Michel Faure. En cela, le 26 mai porte aussi un enjeu national pour Delphine Piétu, « celui de sanctionner Macron pour sa politique de démantèlement des conquêtes sociales et pour son insupportable mépris ».

Agenda
- Réunion publique à Issoudun, vendredi 17 mai à 18 h 30 salle Guilpin (mairie) avec Marie-Hélène Bourlard, n°2 sur la liste.
- Meeting vendredi 17 mai à 18 h 30 au Palais d'Auron à Bourges avec Ian Brossat (tête de liste) et Delphine Piétu.

air max 90 essential boots