Fil info
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd
21:28A le pilote d'un deux-roues fait un parcours de balle de flipper. C dans : https://t.co/jEFm7SREUn
21:25Coulounieix-Chamiers : Le pilote d’un deux-roues blessé après avoir été ballotté -> https://t.co/roKss1MLAM
19:56Argenton-sur-Creuse : Des appels de convivialité inédits dans l’Indre -> https://t.co/lmkYrna3vJ
19:54La Châtre : La pietà est partie pour deux mois -> https://t.co/cp4ptnRJWG
19:52Ruffec : 4e étape du Mini-tour blancois : Charluet et Imbourg trop forts ! -> https://t.co/c2Y8sHpKN0
19:49Châteauroux : Liszt et ses amis musiciens -> https://t.co/aJzs55sEZR
19:44Châteauroux : Retour au bon vieux temps des « fifties » américaines -> https://t.co/R5UStPPfl7
19:06Trélissac : Le bip casse le plan d'un importun en quête de cocaïne -> https://t.co/umskLTZVTV
18:00RT : Les amis 💚 Qui dit gros match pour débuter cette nouvelle saison, dit très grosse sur… https://t.co/n0Yd80NZ4j
18:00RT : MR , le service public que vous critiquez et les émissions intelligentes auxquelles vs ne participez pa… https://t.co/PWfVNwmiGT
16:55Périgueux : Action coeur de ville à Périgueux : point sur l'avancement des chantiers -> https://t.co/NaqLV7uGMP
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX
14:15Brive-la-Gaillarde : Se donner un coup de pédale ! -> https://t.co/QGJiUbcnXn

PCF : encore deux semaines pour convaincre !

A l’approche des élections européennes, le PCF multiplie les initiatives pour faire élire des communistes. Delphine Piétu, candidate, était à Châteauroux jeudi pour soutenir les militants.
La question qui ressort souvent au fil des discussions, c’est : “ A quoi ça sert d’aller voter ? ” Bruxelles et Strasbourg, c’est loin ! Pourtant pour que ça change en France, il faut que ça change en Europe ! » Voilà, en substance, ce que Delphine Piétu est venue dire jeudi soir à la quarantaine de personnes réunies salle Barbara à Châteauroux.
Directrice d’école et maire-adjointe de Thénioux (Cher), Delphine Piétu est candidate en 42e position sur la liste conduite par Ian Brossat. Depuis trois mois, elle bat la campagne pour écouter les gens et leur faire connaître les propositions des communistes pour une Europe des gens, justement, et pas une Europe de l’argent.
« La règle des 3 % d’endettement maximum imposé par le traité libéral européen a des conséquences terribles sur notre quotidien, rappelle-t-elle. En appliquant des mesures d’austérité, les gouvernements réduisent les dépenses de santé par exemple – la fermeture de la maternité du Blanc en est une conséquence directe –, les services publics dans leur ensemble sont directement impactés. Nous proposons un moratoire sur toutes les fermetures de services publics. Il faut stopper cette hémorragie. La Banque centrale européenne a versé 3 000 milliards d’euros sans conditions ni contreparties. Nous proposons qu’une partie de cet argent alimente un fonds pour le développement des services publics. Cet argent serait plus utile plutôt que de faire de la spéculation. »
Dans la salle, des militants font part de leurs difficultés à convaincre les électeurs, peut-être « parce que nos gouvernants disent toujours que c’est la faute à l’Europe », et d’une difficulté aussi à rendre audible leur parole auprès des personnes les plus modestes.
« À force de se servir de l’Europe pour imposer partout des politiques de régression sociale, les libéraux ont fini par dégoûter les Européens de l’Europe, estime Delphine Piétu. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que les nationalismes progressent. Tout l’enjeu est de faire la démonstration que l’Europe pourrrait être autre chose. Face aux multinationales qui pratiquent l’évasion fiscale, face au défi climatique, face à l’accueil des réfugiés, nous avons besoin d’Europe. »
Il reste deux semaines avant l’élection, « deux semaines pour aller chercher les abstentionnistes : il faut y croire, il faut rallumer les étoiles ! », martèle la candidate. Avec, pour enjeu, d’avoir au moins quatre élus communistes au parlement européen.
Ne pas non plus laisser le terrain au RN « qui mène une politique du faux-nez ». « Dans son duel face au RN, Emmanuel Macron escompte trouver une nouvelle légitimité pour continuer sa politique », analyse Michel Faure. En cela, le 26 mai porte aussi un enjeu national pour Delphine Piétu, « celui de sanctionner Macron pour sa politique de démantèlement des conquêtes sociales et pour son insupportable mépris ».

Agenda
- Réunion publique à Issoudun, vendredi 17 mai à 18 h 30 salle Guilpin (mairie) avec Marie-Hélène Bourlard, n°2 sur la liste.
- Meeting vendredi 17 mai à 18 h 30 au Palais d'Auron à Bourges avec Ian Brossat (tête de liste) et Delphine Piétu.

air max 90 essential boots