Fil info
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Les mordus du jeu à la découverte des univers ludiques

Ce week-end, les amateurs de loisirs ludiques avaient rendez-vous à Belle-Isle pour la treizième édition des 24 h du jeu, un marathon prétexte à faire découvrir les différentes variétés de jeux existants aujourd’hui.
Oubliez « la bonne paye », « le Cluedo » ou « les mystères de Pekin » pour passer un bon moment entre amis ou en famille. Désormais, l’offre de jeu est pléthorique, sans cesse renouvellée par des jeux avec de nouveaux univers utilisant de nouvelles mécaniques. Dans cette jungle, difficile de tout connaître et encore moins d’essayer. Pas de panique, les 24 h du jeu sont là pour ça.
« Le but est de faire découvrir les différents univers ludiques à tous les publics, explique Yolande Riou, l'une des coordinatrices de l’événement qui rassemble une soixantaine de bénévoles. On s’adresse aux enfants avant sept ans et aux adultes après soixante-dix-sept ans. » Sur les tables, on croise donc des jeunes et des moins jeunes, des familles et des groupes d’amis. Tous ne participent pas au marathon dont le principe est simple : 24 heures et 24 cases. Toutes les heures, une cloche retentit. A chaque cloche, on vient faire tamponer une case de son passeport. Si on totalise plus de douze tampons à la fin du marathon, on a le droit de jouer à la tombola pour remporter l’un des soixante jeux à gagner.
L’essentiel n’est pourtant pas là. Pendant vingt-six heures, la salle Barbillat-Touraine est surtout la plus grande ludothèque de l’Indre pour essayer différents genres de jeu. Il y a évidemment les jeux de plateau de type monopoly mais aujourd’hui, les joueurs péfèrent plutôt des jeux comme terraforming ou encore spendor. « Notre volonté est de présenter les dernières nouveautés », précise la coordinatrice. Les visiteurs peuvent également essayer le jeu de GO, un jeu chinois ancestral,  les jeux de figurines ou encore les jeux de cartes de nouvelle génération comme Magic. Nouveauté cette année, une application disponible sur smartphone et développée par les bénévoles était téléchargeable pour découvrir les 344 jeux disponibles. « L’intérêt est aussi de savoir qui est disponible pour expliquer le jeu », ajoute Yolande.
Pour cette treizième édition, les organisateurs s’étaient fixés comme objectif de dépasser la barre des 1 000 visiteurs. Ils ont finalement été 876 à venir jouer (850 en 2018). Soixante-deux ont fait les 24 h, cinquante-sept au moins douze heures.

nike air max 90 discount